Philips 461A de 1937

On m’a fait cadeau il y a quelques jours d’un beau poste Philips 461A de 1937, intéressant a plus d’un titre:

-Ébénisterie en Stéatite
-Cadran sur le dessus , 3 gammes PO GO OC
-Châssis composé de 3 modules HF - BF - Alimentation (Modulaire avant l’heure)
-Trimmers de réglage en fil composés d’un petit tube isolant dont l’intérieur est revêtu d’une couche métallique et l’extérieur d’un enroulement en fil dont on peut jouer sur la longueur pou ajuster la valeur…

C’est la première fois que je vois un tel montage!

Après démontage et nettoyage, remplacement des condos de filtrage, d’une AZ1 par une 1883 (5V au lieu de 4V), d’une AL4 par une EL3N, sans autres réglages, après 75 ans d’existence j’ai pu entendre haut et fort (avec antenne bien sûr) RTL et Europe1 mais aussi un grand nombre de stations dans des langues difficiles à identifier…

Qu’en sera -t-il des MP3, tablettes et autres x-phone dans 75 ans???

Montage et démontage pas faciles du tout car l’entrainement de l’aiguille des stations et l’indicateur de gammes d’onde sont solidaires du coffret…

Après lustrage du boitier au Miror, voici un beau spécimen de plus dans ma collection.

Voir photos ci dessous

Guy





Bonsoir Guy,

Vous me voyez surpris, la stéatite est une sorte de porcelaine pour isolants haute tension.

L’ébénisterie de votre poste est en “Philite”, une sorte de bakélite, tout simplement…

Ces trimmers à fils sont une spécialité Philips, et se trouvent dans la majorité des postes des années 1947 à 1960.

Bonjour et merci de vos précisions…je ne me souvenais plus du non de la matière et quand j’ai écrit stéatite, c’est un lapsus, je voulais dire bakélite…

A tout hasard, j’ai un poste Miracle 640 de Radio Lyon que je n’arrive pas à faire fonctionner. Auriez vous une idée pour trouver les plans??

Merci

Bonjour,

J’en ai remis en état plusieurs, tant le modèle Philips que le modèle Jura J16 (Ténor T16 pour la France) qui tout en étant identique a une disposition des trois châssis différente du Philips.
J’ai d’ailleurs numérisé la doc technique Philips (et distribuée à beaucoup d’ amis) qui est présente sur ce site pour le 461A : doctsf.com/documents/affiche … page_doc=1
À la fin de cette dernière justement, vous avez un complément distribué après guerre avec des astuces pour remplacer la ficelle de cadran.

Bonjour,
Merci pour cette réponse et pour les documents complémentaires que je ne connaissais pas.
Il me manque le carton de fermeture arrière; Savez-vous si c’est trouvable? Sinon, si vous aviez une photo, je pourrais peut-être m’en fabriquer un…

Merci d’avance
Cordialement
Guy

Bonjour,

J’en ai un qui est sans emploi, je peux vous le faire parvenir (contre remboursement des frais de port), mais il faut que je mette la main dessus…
Envoyez moi votre adresse par MP.

Bonjour,

Merci Henri_Louis d’avoir diffusé la doc complète car je vais pouvoir finaliser la remise en état de mon poste au niveau de la ficelle du cadran; en effet j’ avais réussi à remettre en fonction la partie qui concerne l’entraînement du CV mais en ce qui concerne l’entraînement de l’aiguille des stations impossible de s’en sortir sans ce schéma . Ce qui est bien intéressant dans votre doc. c’est qu’il y a même des conseils pour effectuer la manoeuvre et j’adore l’ introduction de l’article qui précise que c’est une “opération délicate”; je ne connais pas beaucoup de Philips qui n’ait pas " d’opérations délicates".

Quand j’ai acheté ce poste ce qui m’a étonné c’est son année de lancement 1937; son aspect me faisait penser à un poste d’'au moins une dizaine d’années de plus.

La disposition particulière de son châssis a certainement été pensée pour gagner beaucoup de place en profondeur; ce poste est très étroit mais il ne faut pas se fier à sa taille quand on le soulève car il est vraiment très lourd.

Par ailleurs, la découpe en façade de l’emplacement du HP me fait penser à un écran de télé des années 60 surtout si on l’imagine sans les trois barres horizontales blanches.

Cordialement.

Patrick.

Bonjour Patrick,
Oui, ce poste à un design spécial pour son époque, d’ailleurs dans une brochure Philips décrivant chaque modèle du programme de vente de 1937, il est dit ceci pour le 461A qui est le poste bas de gamme de cette saison là :