Phonographe cylindres Pathé - conseils

Bonjour,

Pas vraiment radio ancienne mais “audio” ancien, cela oui !

Et comme il y a quelques spécialistes pointus des phono / gramophones ici, j’ai quelques questions …

Voila : je viens de dénicher un joli phonographe à cylindres Pathé “je chante haut et clair”, avec plein de cylindres dans leurs boîtes originales.
Accompagné d’un beau poste “Ondolina” SBR, 4 lampes apparentes, dans un état quasi neuf. Eh oui, il y a encore des trésors dormant dans des greniers : ici il s’y trouve encore plein d’autres choses autre que radio / audio, mais tout est en très bel état de conservation.

Bref, cet engin, premier reproducteur audio mécanique qui m’arrive en mains, m’intrigue !
La mécanique semble en bon état, il manque juste la petite manivelle (le grenier n’étant pas encore vidé totalement peut être que le propriétaire remettra la main dessus) .
Je n’ai rien voulu forcer, préférant découvrir… Tout cela a besoin de lubrification, manifestement. Pas de rouille ou autre corrosion…
La ou je me pose des questions c’est sur les deux têtes de lecture (voir photos). Je suppose que la petite allait avec le pavillon en carton (hélas déchiré) et la plus grande avec le pavillon en alu.
Les coupleurs en caoutchouc sont bien sur durs comme de la pierre, mais ou je m’interroge c’est sur ce qui vient en contact avec le cylindre. Est-ce une aiguille ? Et si oui, alors cette aiguille semble manquante ici ? Ou est-ce autre chose (saphir,…) ?

J’ai fait quelques recherches sur le net, trouvé une vidéo (je pense de Jean-Luc, pas sur) mais très peu d’autres infos pratiques pour le moment : vidéo cylindre

Et enfin, la question auxiliaire : de quelle époque peut bien être cet appareil ?

Voila les premières questions, il y en aura sans doute d’autres par rapport à la restauration en elle même … Par exemple, je suppose que ce moteur est aussi dangereux que celui d’un phono à disque, avec son ressort ?

Grand merci d’avance !
Cordialement
Thierry




bonjour thierry
sur cette video quelques explications

et tu vas sur you tube tu trouves pas mal de videos

Bonjour Thierry,
La petite tête, c’est un enregistreur, muni (jadis) d’un burin tranchant
La grosse tête, c’est le reproducteur, muni d’un saphir boule (manquant à première vue)
Les manchons sont bons pour la poubelle (récupérer juste la bague nickelée) et les remplacer par des brise-jet en silicone blanc qui vont bien (rayon robinetterie magasins de bricolage). On peut les peindre en marron pour faire plus authentique.
Et voilà, il chantera de nouveau haut et clair !
Bonne bidouille.

PS Ca date d’environ 1903

Merci pour ces premières réponses !

@ Paul, la vidéo ne semble pas fonctionner. Il y a effectivement quelques vidéos sur le net mais pas encore dénichées celles avec les explications que je cherche…

@ Jean Luc, Merci pour ces premiers conseils ! Le brise jet, excellent ! :slight_smile:
Effectivement le saphir est manquant (voir photo). En « gratouillant » le support, on entend du son au niveau de ce qu’il reste du manchon, donc je suppose que la tête est encore ok ? Trouve-t-on encore ce genre de saphirs ? Je vais chercher sur le net, car la musique mécanique c’est vraiment nouveau pour moi.
La seconde photo, c’est un des cylindres sorti de son tube… le titre : « j’ai tant pleuré », tout un programme ! Dans le tube visible sur la photo c’est « ah les femmes ». Me réjouis d’entendre ces morceaux, si les cylindres sont encore lisibles, bien sur !


Il y a quelques dizaines d’années Jean-Luc justement fournissait ce type de saphir il me semble.

tu vas sur you tube et tu mets ceci

“Les phonographes” : 1877 Les cylindres de cire

Bonsoir Paul

Effectivement, ainsi cela fonctionne. Belle vidéo avec des explications intéressantes. Merci !

Bonsoir à tous
Je pense que c’est le même que le mien…
@TSF_36 c’est bien exact…?
Toujours fonctionnel,( depuis Clermont 2017 ),malgré ses 116 ans il fait toujours son effet auprès des amis auditeurs d’occasion…
P1030148
Cdlt
Fernand

Oui Fernand, c’est un Pathé N°1 à pavillon flottant.
En ce temps-là, on n’avait pas encore inventé l’obsolescence programmée :grinning: