Phonographe valise pathe diffusor


#1

Bonjour a tous
je suis en train de restaurer une epave de phonograpphe valise type pathe diffusor ( disques a gravure verticale 80T/mn)
la membrane completement dechirée et defoncée a été refaite et pese exactement le meme poids que la membrane d’origine soit 30 a 32 grammes
par contre je suis surpris du poids sur le saphir de lecture 250 gr cela freine le moteur jusqu’à l’arreter
je suis plus habitue a un poids de tete de 100 a 150 gr sur les bras classiques
mes questions sont les suivantes
le ressort est il fatigue ( le moteur e été demonte et graissé)
une idée sur le sujet ?
il manque un ressort de compensation du poids de la membrane ou autre chose ?

si certain son interessé je donnerai la procedure pour refaire les membranes avec l’ondulation au bord

merci de vos infos


#2

Je vois ce qu’est cet appareil, mais je n’en ai jamais eu entre les mains.
Je ne pense pas qu’il y ait d’origine un système de compensation du poids de la membrane.
Le moteur qui s’arrête par manque de puissance en cours de lecture, cela se produit aussi sur les appareils classiques à aiguille.
En général, cela traduit une usure de certains paliers, ce qui fait travailler les engrenages dans de mauvaises conditions (frottements mécaniques des dentures en mauvaise position, jeux fonctionnels non respectés, frottement du barillet contre la platine dans les cas extrêmes…)
Autre cause possible si la mécanique est en bon état : bille pivot en bout d’axe du plateau perdue. A mes débuts, il m’est arrivé de perdre cette bille de 1 à 2 mm de diamètre sans m’en rendre compte. Evidemment, ça marchait beaucoup moins bien et le plateau s’arrêtait de tourner avant la fin du disque, l’extrémité plate de l’axe frottant directement sur la capsule support de bille.
Regarder aussi le saphir. S’il est complètement usé, il contribue aussi aux forces de frottements.


#3

merci pour les infos mais le moteur a été completement revisé
les axes ayant trop de jeu bagues bronze, la bille neuve, etc…
seul le saphir est une fabrication maison ( j’en ai déjà fait 5 ou sans problèmes)
rond de 0.7 mm en carbure de tungstene, usinage a une extremite d’une bille de 0.6mm au diamant puis polissage jusqu’au brillant optique
je n’ai jamais eu de probleme avec cette technique


#4

Ah oui! On ne joue pas dans la même cour… Mes conseils de bricoleur sont bien inutiles dans ton cas.
Je ne peux pas t’aider, tu as plus d’expérience que moi dans ce domaine. J’espère que tu trouveras vite la solution.
Pourrais-tu m’en dire plus sur la technique d’usinage de la bille de carbure? J’aimerais bien réussir à réparer aussi de vieilles pointes saphir, mais ça me semble compliqué.


#5

l’utilise une lime diamant sur un tour d’horloger
le rond carbure est ( longueur 40mm) est entaille a la lime diamant pour etre tronçonne en bouts de 5mm de long
ils sont separes par flexion, le carbure est comme le verre se casse aisement de cette façon

chaque bout est ensuite repris en pince (il faut que ça tourne parfaitement rond) a vitesse de rotation modérée il est arrondi a vue a la lime diamant sous une forte loupe , on fait derriere l’ebauche de la bille une saignée de de 1/10 mm de profondeur ( important pour la finission par polissage)
ensuite on procede au polissage qui prend environ 1/H a 1H suivant la qualite de l’ebauche
pour cela il faut un bout de fil electrique de cuivre de 2.4mm²
on aplani son extremite a la lime douce et on creuse un petite cavite de 1 a 2/10 de mm de profondeur
on met un peu de rouge a polir dilue dans un peu d’huile , a defaut mirror mais c’est plus lent.
le carbure pris en pince on fait tourner a vitesse maximale et on applique la cavite sur la bille en faisant faire au fil de cuivre des mouvements angulaires et de rotation dans tous les sens ,le polissage forme alors une bille parfaitement spherique ( c’est mecanique)
remplacer la pate a polir toutes les 5 minutes quand elle est devenue noire.
on termine le polissage miroir avec un rond de cuir dur imbibe de pate a polir, si le polissage au cuivre a été bien fait cela passe au miroir en qq minute

certains disent que l’on peut utiliser des pointes Bic mais lors de mes essais le support touchait toujours le flan du sillon peut etre cela depend du modele utilisé ?


#6

Merci, Radiolo, très intéressant. Où peut_on trouver de la tige de carbure?


#7

mes miennes venaient d’un fabricant de forets : ebauches de forets en carbure de tungstene
je ne sais pas s’il existe encore
sur le net on trouve ce fabricant
http://www.cn-tungsten.net/French/Tungsten-carbide-rod/default.htm


#8

Bravo Radiolo !
D’après votre description, on sent que c’est vraiment un travail de pro !
La réfection de membrane m’intéresse…


#9

Dommage qu’il n’y ait aucune photo dans cette discussion…ça donnerait une idée du matériel en question pour les profanes dont je suis. 96


#10

voila le pathe diffusor
Pathe_diffusorPortable
et le saphir d’origine


#11

Chapeau, Radiolo, pour les saphirs en carbure de tungstène ! Ca c’est du boulot.
Mais pour les nuls et ceux qui n’ont pas envie de se décarcasser, je signale qu’on trouve facilement des saphirs Pathé neufs dans toutes bonnes quincailleries :wink:
Quant aux “diffusors” je n’en ai jamais trouvé un qui fonctionnât correctement. Ils n’ont pas une grande cote auprès des collectionneurs. Trop de pression sur le disque, une véritable charrue !
Ou alors il faut utiliser des disques neufs ou bien pulvériser un lubrifiant à la surface pour qu’ils glissent mieux. Un petit coup de Pliz et un bon coup de chiffon et le disque a des chances d’être lu sans s’arrêter avant la fin du morceau.


#12

TSF36 cela me rassure…….je vais tenter de trouver une solution au poids
j’ai essaye d’en acheter un au specialiste phono ( a la blouse bleue) a Clermont j’ai trouve le prix dissuasif….
le saphir en carbure

WIN_20190106_11_23_44_Pro

Pour refaire la membrane feuille de papier bristol rouge de 0.34 mm d’epaisseur
achetée chez Zodio ( a peu pres 2 euros) ( rougier et plait a un prix de ouf sur ces articles)
demonter l’ancienne membrane en faisant sauter les rivets un a un , attention fragile ne pas deformer les cercles en alu ni percer a coté.

bien reperer au feutre indelebile la position des cercles entre eux et par rapport au support cela facilitera le remontage que sera fait avec de petites vis et écrous

mettre l’ancienne membrane, ou tout au moins ce qu’il en reste, a plat au fer a repasser elle servira de modele
Tracer un cercle de 40.5mm sur le papier
centrer l’ancienne membrane dans ce cercle et tracer la decoupe attention un des cote de la decoupe passe par le centre du cercle, l’autre est decalé de 5mm et servira de zone de collage.
affiner les bords legerement au papier verre du cote du collage
enduire de colle vinylique blanche ( colle a bois)

former le cone et mettre sous presse ( proteger la presse par des anti adhésifs) la il faut un certain habileté….
j’en ai fait 3 avant de bien reussir…….

realiser en cuivre de 6mm de diametre deux cercle qui seront soudes a l’etain ( permet une retouche eventuelle), renforcer la soudure par un bout de tube fendu et ecrase rentrant a l’interieur cela permet de conserver l’axe et la solidite mecanique.

le 1er cercle sera egal au diametre interieur du support de membrane diminué de deux épaisseurs de feuille du papier utilisé (enrouler 2 tours de papier autour du cercle qui doit juste entrer dans le cercle en alu support)
idem pour le 2eme cercle qui doit entrer dans le premier.

j’en avait fais fait un 3 eme mais il a dechire la membrane a la mise en forme, je l’ai supprime il faudrait trouver du tube de 3 ou 4 mm il est trop gros en 6 mm
outillage de pression
en bois MDF de 40 mm
un plateau de 440 mm de diametre sur lequel on tracera plusieurs cercles de reperage ( diametre exterieur du cercle alu, diametre de bade du cone de la membrane)
un anneau : diametre exterieur 375mm diametre interieur légèrement inferieur au diametre du 2eme anneau de cuivre soit 305mm

on a interet a travailler sur un cone papier un peu humide, stocke a la cave ou a la salle de bains un journée avant la mise en forme.
créer a la main un leger debut de rebord aussi regulier que possible
poser le premier cercle cuivre puis le cone par dessus sur la plaque MDF mettre le cercle alu par dessus et poser des vis a bois de 2.5 mm tout autour du cerlce alu en essayant de rester le plus centre et circulaire possible ( d’où les cercles repere sur le palteau) poser les vis diametralement opposées en s’aidant d’un pointe pour perforer le papier au bon endroit et surtout na pas serrer les vis.
serrer progressivement les vis en faisant le tour plusieurs fois et si le cercle alu se deforme l’aider a plaquer sur le bois en placant un serre joint entre les deux vis en cours de serrage.
verifier au toucher que les cercle cuivre sous le cone prend bien sa place.

poser ensuite le deuxieme cercle cuivre ( le plus petit) sur le cone puis l’anneau de MDF servant a le presser
a l’aide de 6 serre joints repartis autour presser progressivement et régulièrement pour enfoncer le cercle cuivre jusqu’à ce qu’il touche completement tout autour

laisser ainsi 48H sans un endroit sec

demouler la membranne est prete a été montée


#13

bien vu jean Louis
quand j’ai fait la revision du moteur et sa reparation j’ai scrupuleusement nettoyé et remonté la bille sans y regarder plus mais ta reflexion sur les frottement de l’axe plateau m’a mis la puce a l’oreille

eh bien l’axe frotte…….pas possible ……si ce n’est que la bille a du etre changée par un bricoleur precedent et elle est trop petite d’un bon 5/10 mm.……le piege à C… parfait


#14

j’ai resolu le probleme de la mecanique de tete de cette charrue…….


#15

Je suis content d’avoir contribué à améliorer la santé de ce bel appareil. :blush: