Piles rechargeables sur radio à lampes

Bonsoir LemouzySocradel%20alim%20incorpor%C3%A9e ![
Pour avoir remis en état un poste radio à lampes et à piles il y a quelques années , un Socradel marqué Lemouzy , pour ce faire il fallait faire un montage de 2 catégories l’alimentation des filaments en 9V et le 90V pour la haute tension et le tout avec des piles rechargeables , pour les filaments j’avais utilisé que 7x1,2V , très suffisant pour le chauffage et 10X9V pour la haute tension , l’insertion a été limite pour les 9V et sans forcer je ferme bien l’arrière …
Il existe un problème avec les plies rechargeable , toutes chinoises mais certaines se vident beaucoup plus rapidement que d’autres avec les 1,2v il est facile de les repairer, pour les 9V c’est plus fastidieux.
Le jeu de piles a été mis zen début d’année, si les piles étaient de même qualité elles auraient prolongé le fonctionnement de qq mois, la consommation n’est pas importante même en y ajoutant quelques leds pour éclairer le cadran

LemouzySocradel

Bravo pour la restauration de l’électronique…elle
brille autant qu’à sa sortie d’usine, voire plus ! Super032

bonsoir,

combien consomme au total en filaments un tel chassis ?

peut -on le trouver au Gl en particulier son schéma

un beau cadran rétroéclairé en led
mon neveu ma rapporté un ampli tuner sur lequel il m’a demandé de remplacer les lucioles 12 volts par des led la façade étant bleu sa donne un super effet aux échelles stations en plus , j’y ai ajouté une led miniature cms qui est juste collée sur l’aiguille c’est super !

je partage l’avis de @aldo78 c’est clean bravo du comme 9

Bonjour
L’appareil est équipé comme la totalité de ce type de poste de lampes 7 broches et celui ci de la série 96 avec une consommation filament de 25mA alors que la série 91/92 est d 50mA pour le même résultat.et j’ai oublié de contrôler la totalité avec les leds ?? malgré ça il possède une grande autonomie !
J’ai eu la chance de l’avoir dans un assez bon état , pour un ancien professionnel la partie technique c’est la routine

bonjour,

merci pour votre réponse
j’ai regardé les séries 96 courant filament 25 ma que je ne connaissais pas vraiment ( je n’ai pas de poste batterie )

on se situ avec ses tubes vraiment à la veille du transistor

d’ailleurs la forme valisette repris par nombres des premiers récepteurs à transistors

bon dimanche

— Bonjour.
— J’ai une petite idée, mais elle nécessite un peu de technique… Il faudrait pour ça récupérer des acus Li-Ion de batteries d’ordinateurs portables et fabriquer deux convertisseurs : l’un en 7,4V/9V pour les filaments et l’autre en 7,4V/90V pour la H.T., avec le circuit intégré 34063, disponible en récupérant d’anciens chargeurs de téléphones portables automobile sur allume-cigare qui en sont équipés ! Les deux sont élevateurs de tension et seraient alimentés par la même batterie. Pour rechargr les Li-Ion, il faudra équiper le poste d’une prise de charge et se construire des “liposaves” (deux !) afin de pouvoir recharger ces batteries en toute sécurité !
— Au fait, pourquoi 7,4V ? Simplement parce que ça ne nécessite que deux éléments de batteries en série et, vu qu’on peut mettre ces batteries en parallèle une fois bien chargées, ça ferait une batterie de 6300mAh avec 6 éléments (une batterie d’ordinateur portable) sous tension de 7,4V, à charger à 8,4V avec les “liposaves” ! Je crois que ce poste pourrait fonctionner des heures et même des jours avec ce système.
— Pour couper/établir l’alimentation de ce poste ainsi équipé, il suffit de couper à la sortie de la batterie ! Je ne sais pas si je peux inclure des images pour l’instant, sinon ça viendra plus tard.
— Cordialement !

Seulement, les convertisseurs, ne font pas bon ménage avec les récepteurs AM,à lampes, je me suis pris la tête a de nombreuses reprises avec ce procédé.C’est malheureux à dire, mais le mieux, c’est encore le vibreur!

— À monter dans un boîtier métallique blindé avec self/condensateur de traversée en sortie ! Prévoir une bonne fermeture du boîtier qui peut être extérieur au poste… À voir…
— En attendant, voici la simulation d’une telle alimentation avec le 34063, chargée avec une résistance qui lui donne un débit de 120 mA sous 210V, soit une puissance de 25W :


— Mais qui peut le plus peut le moins et on peut adapter le pont de résistances R4/R5 pour lui sortir 90V :

— Cette alimentation est adaptée pour une batterie d’ordinateur portable sans changement ! Prévoir un autre régulateur normal low-drop pour les filaments.
— Vois le filtrage en sortie, à adapter si besoin !
— Cordialement !

Bonsoir
Comme Guy j’ai fait des essais avec ses convertisseurs , les résultats désastreux et écoute impossible en AM , deux batteries en série de piles rechargeables une de 8X1,2V et 10x9v avec une bonne autonomie , le seul défaut est dans leur qualité , malheureusement certaines se déchargent plus vite que d’autres

— De plus, ces batteries 9V en série, il faut pouvoir les recharger et… les ÉQUILIBRER (Mais s’il y a un élément défectueux à l’intérieur !?…) ! C’est pourquoi il faut aussi prévoir le chargeur adapté qui va fournir à ces batteries le courant de charge nécessaire et couper la charge quand il n’y en a plus besoin… Ça nécessite un connecteur à 11 broches et un chargeur qu’il faut souvent fabriquer soi-même ! En plus, il faut aussi pouvoir l’alimenter en 90V… Pas facile en voiture… sans convertisseur !
— La solution du convertisseur n’est évidemment valable que si on blinde efficacement le boîtier d’une telle alimentation et qu’on en filtre énergiquement la sortie. Cependant, ce ne serait pas dans le domaine de l’impossible, vu que ça se faisait avant pour des blindages efficaces. Mais il est vrai que la fabrication s’est fortement dégradée au profit d’une augmentation de rendement et il conviendrait de revenir à des normes anciennes qui ont très bien marché !
— Ces postes à lampes ont été fabriqués à une époque où le courant secteur n’était pas “pollué” par toutes ces lampes dont les convertisseurs, fabriqués le plus souvent en Chine, ne sont même pas filtrés au niveau de leur alimentation secteur ! Il n’est qu’à voir les alimentation ATX d’ordinateurs “bas de gamme” quand on les démonte : les filtres secteur sont tout simplement “pontés” par des straps et “oubliés” pour des “économies de bouts de chandelle” ! Et des “OM” se “ramassent” dans leurs postes la pollution d’un de leur voisin qui met son ordinateur en route !
— Pour les accus Li-Ion, je me suis fabriqué un chargeur très spécial ! Je vous le présente ici, du moins les schémas. À vous de les adapter à votre situation :
Régulateur parallèle4
— J’en avais fait un “circut câblé” qui en contient 3 en série :


— Et j’avais fait précéder le tout d’un générateur de courant constant réglable :
Ni-Cd Charger2
— C’est ce schéma, “inversé” :
Ni-Cd Charger1
— Voici le schéma total du chargeur :

— Voilà ma solution. Voir si ça convient à votre situation ! Si on arrive à déclipser les deux coques d’une batterie d’ordinateur portable sans tout casser, ça permet de rééquilibrer la charge des éléments et de faire repartir la batterie “bonne pour le service” !
— Cordialement.

Le problème, n’est pas tant, la charge (ou le chargeur), les batteries non plus, ne sont pas en cause,on peut même s’offrir des batteries neuves, non, le problème réside uniquement dans l’élévation (silencieuse-- autant que faire se peut) de la tension, nos 45, 67,5 , ou 90V. Il y a des postes assez vastes ,qui peuvent recevoir une batterie de 12V/6Ah et son chargeur, sans soucis,comme un Transocéanic, ou Sky-Master, mais le conver, c’est une autre histoire! J’ai, à une époque, pompé ,dans les pages de Radiofil un petit convertisseur, qui, lui,(et dans la mesure où le blindage était bien réalisé), donnait de forts bons résultats(sifflements et bruits de commutation très atténués),mais, car il y a un mais,au bout du remplacement du dixième transistor, j’ai fini par laisser tomber!(après de nombreux essais,bien sûr, pour pallier à l’inconvénient)Je dois dire, que si vous trouvez une solution viable (pas une usine à gaz avec 25 circuits intégrés,et autre microprocesseur)vous aurez un certain succès!

Bonjour les amis.

Ce poste étais fabriqué par la Société CLARSON à Paris 12 e qui les réalisais pour au moins un dizaine de marques, j’ y ai travaillé et j’ai donc pu m’en rendre compte.

Amitiés JP

Bonjour Jean Pierre

Pendant mon passage à Paris j’habitais rue de Charenton dans le 12 e pas très loin de Lemouzy et de la place de la Bastille et ne connaissais pas Clarson à cette époque mais j’ai travaillé chez Clarville impasse des Chevaliers au dessus de la rue des Pyrénées, juste avant de devenir Clarville CSF .
Ce serait de savoir si Socradel sous traitait avec Clarson en fabrication et n’était qu’un exécutant ., celui que je possède était marqué Lemouzy .
Voilà souvent la question posée de la marque et elles sont nombreuses plus que les constructeurs , et actuellement c’est la foire d’empoigne
Cdt

Juste un petit coucou de son frère UNIC …. Hélas massacré de l’intérieur .

Bonjour cher ami.

J’ai vu ces modèles sortir de fabrication, moi j’étais spécialisés dans les postes pour les colonies.
L’usine étais rue Mousset-Robert dans le 12 e arrondissement, une petite rue près de La Nation, elle donnais dans la rue Michel Bizot.
J’ai travaillé aussi chez Catodic SA à Charenton le Pont cette usine fabriquais aussi pour plusieurs dizaine de marque.
Je vous dresse un peu de lecture…il faut bien s’occuper.

Amitiés
JP
Petites histoires de la TSF -Clarson 1960-61 (3 pages).pdf (83,6 Ko)