Plastique qui colle

Absolument, ce type de revêtement « soft » devient immanquablement collant au bout de quelques années, j’ai eu le cas sur 2 appareils Pure FM/DAB+ blancs (un Pure One « classic » et un Pure One « flow » plus récent).
Sur le premier c’est parti avec de l’alcool à brûler et beaucoup d’huile de coude, je n’ai pas encore traité le second qui n’était pas encore trop collant à l’époque mais maintenant c’est le cas …
L’utilisation de ce type de revêtement est d’autant plus stupide que même avant de devenir très collant il est très salissant. Et les patins en caoutchouc noirs sous l’appareil « migrent » dans ce revêtement et le rendent jaunâtre …
Ce type de traitement est d’autant plus injustifiable que sous ce revêtement le plastique est très brillant (on dirait « glossy » de nos jours …).
J’ai écrit au SAV de Pure pour me plaindre de cet état de fait mais pour eux le problème n’est pas général, mon appareil doit être défectueux (ils m’ont proposé un échange si j’avais le ticket de caisse, que je n’ai pas car j’ai acheté ces appareils pour une bouchée de pain dans un vide-greniers).
Il n’en reste pas moins que pour moi c’est une forme vicieuse d’obsolescence programmée.

J’ai le cas identique, aussi sur un Pure DAB noir de première génération, ne décodant que le DAB (musicam), pas le DAB+ (MPEG) dont on m’a fait cadeau car devenu inutilisable et déjà obsolète.

Aussi un oscilloscope Philips PM … des années 80 ou 90 dont la peinture de la tôle grise autour de l’appareil colle.

Il n’est encore utilisable qu’au Royaume-Uni où la plupart des émissions sont encore en DAB « sec ».

Bon, ça, vu que c’est de la tôle, et que ce n’est pas fait pour être joli et exposé dans un salon, la tolerie de l’oscillo (pas l’oscillo entier ) pourrais être décapée à la sableuse !

J’ai pensé à ce sujet tout à l’heure en posant une sorte de boite de dérivation, blanche, ou le fabriquant (ou plutôt l’importateur :slight_smile: ) a eu comme beaucoup l’idée de mettre une belle étiquette qui colle bien sur la face qui sera visible. c’est très malin de leur part…

Pour décoller les étiquettes, il faut de la patience, en décollant petit à petit avec l’ongle puis en tirant modérément les étiquettes se décollent très souvent sans se déchirer ni laisser de dépôt.

Dans le cas contraire un premier passage avec un chiffon ou sopalin imbibé de benzine rectifiée (ou benzine légère) permet de dissoude la colle, puis second passage avec chiffon ou sopalin imbibé d’alcool à brûler permet d’enlever proprement les restes de colle qui ont été dissout précédemment avec la benzine.

je suis plutôt du genre délicat mais là, même en y allant doucement, le papier se décollait. je n’ai pas le produit dont vous parlez mais passer 10mn à décoller l’étiquette et les traces tenaces de l’adhésif alors qu’il aurait suffit de mettre l’étiquette ailleurs que sur une surface visible, me pose quand même question. ils n’auraient jamais eu aucun retour là dessus, les services clients?

Oui c’est très souvent le cas si le matériel n’est pas emballé sous film plastique c’est très souvent galère et on se demande pourquoi le personnel de vente se plaît à placer l’étiquette collante juste là où il ne faut pas …

1 J'aime