Poste de radio sans marque ni référence

Bonsoir, je viens de récupérer un poste, par contre je ne connais ni la marque ni la référence .
Quelqu’un peut il m’aider. Merci

Bonjour,

En l’absence d’aucune marque identifiable par un logo, ce poste fait certainement partie de cette nombreuse production tout de même semi- artisanale (supports de lampes et plaquettes bakélites rivetés) de cette époque que l’on peut datée de part le cadran des stations et de certains tubes blindés (MG) d’environ 1938/1939.Cette caisse et cette calandre sont des éléments standards que l’on peut trouver sur de nombreux autres postes sans marque.Cependant,le transformateur d’alimentation semble avoir quelques années de moins que le reste. L’absence et le panachage des boutons indiquent que ce poste a certainement déjà été démonté.

Bonnes recherches.

Patrick.

merci pour la réponse, en effet ce poste a été démonté car il appartenait à un ancien technicien radio. Ce qui m’intéresserai c’est de récupérer un schéma, mais bon je ferais autrement. Merci quand même.

Un schéma peut être trouvé dans le Grand Livre en indiquant dans la recherche le jeu des tubes de ce poste…

Bonjour,

En mettant les deux seuls types visibles sur la photo 6Q7MG et 6V6G, on trouve 256 modèles différents dans le GL, bien sûr avec le reste des lampes on peut affiner le choix.

oui , et des chances que les deux premières soient 6E8MG et 6K7MG/6M7MG , et la valve une 80 ou 5Y3

Mais quand on connait le fonctionnement d’ une radio , étage par étage , pour ces postes simples , où il n’ y a presque rien sous le chassis ,pas besoin de schéma . Le schéma de montage type de chaque lampe trouvé dans " radio tubes " suffit amplement , et à la valeur des composants près ils sont tous pareils . :wink:

Ok merci, je regarde tout cela, et je vous tiens au courant

Bonjour,

effectivement, il s’agit d’un très classique BCL superhétérodyne a lampes octales, qui en général se dépanne même sans schéma tant celui ci est classique …schéma pouvant être reconstitué d’un coup de “Gaudillat”
(c’est le nom de l’auteur du livre “radio tubes” qui présente toutes les lampes de radio usuelles avec leurs caractéristiques et culot , dessinées vues de dessous avec un schéma type de branchement de l’étage correspondant employant ce tube …apres il suffit de juxtaposer les schéma des étages et d’alimenter le tout)

je dirai que ce poste est de peut être la toute fin des années 1930 ,ou plus probablement des années 1940 (c’est une réalisation très classique et typique de ces années là )
Le chassis, apparemment en aluminium, me ferai conforter une réalisation des années 1940 et en pleine guerre (on utilisais alors l’alu , voir des matériaux encore moins nobles car les aciers étaient “rationnés” et reservé a d’autres utilisations …Plus belliqueuses)

la changeuse , a peine visible, est surement une 6E8G ou 6E8GM, l’ampli FI une 6K7 ou 6M7MG, la détectrice préampli une 6q7MG, la finale une 6V6G, et la valve une 5Y3GB (faire une recherche avec ce jeu là)
alimentation classique avec transfo 2x350V +6,3V lampes + 5V valve , filtrage par l’excitation du haut parleur (bobine au cul du saladier) et 2 condos chimiques (non visibles et a remplacer d’office avant la MST !)
Je confirme : le transfo n’est pas d’origine et a déjà été changé (sans doute suite à un décès de la valve 5Y3, ou a une erreur genre branchement du poste en 110 sur un secteur à 220V !) ce transfo est plus récent que le reste et on devine des reperçages du chassis en fonction des entraxes de fixation de l’ancien et du nouveau…

C’est exact, le poste a été pas mal bricolé, même sur le sélecteur d’ondes j’ai été obligé de ressouder de petits fils sur une bobine (pas facile), bon, mais en tournant le condensateur variable on a un semblant d’accroche ,ça grésille, mais petit à petit j’arriverai peut être à lui rendre du son.

pour info cela fait plus de 40 ans que je n’ai pas bricolé ce genre d’appareil, j’ai travaillé sur de l’électronique plus récente, maintenant que j’ai le temps je compte bien me réadapter à ces petites merveilles. Encore merci pour vos réponses.