Poste dont le châssis est sans les perforations pour les plaquettes des entrées antenne, terre etc


#1

Bonjour,

On vient de me donner ce poste de la fin des années 50 sans marque mais du style Point Bleu,Socradel, etc… dont le plus surprenant est ce châssis qui n’a aucune perforation ni plaquette pour les prises habituelles antenne ,terre etc…Le carton arrière a simplement un prise femelle “antenne” de rivetée ainsi qu’une autre sans aucune indication.J’ai trouvé deux fils qui partent du bloc d’accord qui sortaient du châssis et doivent se raccorder aux prises du carton;en touchant ces deux fils,ils réagissent en position OC et BE.

La série de tube est (au pif car il n’y a qu’une 6BA6 de lisible):ECH81,6AV6,EL84,EZ80.

Voici quelques images de ce poste.

Cordialement.

Patrick.


#2

l’antenne est un cadre ferrite comme dans les postes a transistors


#3

Effectivement il y a bien une antenne cadre mais ce que je n’avais jamais vu auparavant c’est un châssis sans les perforations habituelles pour les plaquettes en bakélite Antenne;Terre,PU ou HP ext.C’est un montage industriel que je situe vers 1957/58 mais je n’ai pas trouvé de marque.Ce poste ressemble avec quelques différences au Général Radio T58…


#4

bonjour

le boitier du poste est aussi utilisé par L G M


#5

a mon avis la prise antenne qui est sur le carton arriere correspond a l’antenne ondes courtes car il n’y a pas de bobinages OC sur le cadre ferrite.


#6

et comme il n’y a pas de touche PU, pas besoin de trou à l’arrière pour une prise PU!


#7

le general radio T58 n as pas le meme boitier il est un peu different aussi
les cotes sont un peu a l oblique


#8

Bonjour,

Effectivement le boitier du Général Radio est différent.

Après recherches sur le bloc- clavier (GO,PO,OC,BE),les fils bleu et blanc qui ont été arrachés du carton correspondent respectivement à la prise d’entée de l’ antenne extérieure (cosse “antenne”) et à la connexion sur la seconde cosse à cette sorte d’antenne intérieure filaire rouge qui fait le tour du carton et destinée uniquement aux ondes courtes et à la BE .

Effectivement on retrouve également ce boitier sur le LGM A217 mais avec en plus la fonction PU.

La série des lampes est:ECH81;6BA6;6AV6;EL84;6X4.Le transformateur de modulation est fixé sous le châssis.Le clavier OREOR est daté de 11/56;le double condensateur de filtrage (16µfX32µf) est daté de 57/10 ;il y a trois fils de sortie,bleu =masse ;rouge = entrée de filtre donc certainement le 16µf et bleu sortie de filtre donc de 32µf.

Le câblage est très soigné et ce poste est bien une fabrication industrielle certainement de1957 d’ailleurs à cette époque il devait y avoir beaucoup moins de montages artisanaux car avec la production de masse,le prix des postes avaient chuté.

Je n’ai toujours pas trouvé d’équivalent de cet étrange châssis sans les découpes des plaquettes des différentes entrées.

Cordialement.

Patrick.


#9

Bonjour,

Dans mon dernier message, je précisais que le fil rouge du double chimique de filtrage était la plus petite valeur donc connecté en entrée de filtre et le fil bleu la plus grande valeur donc connecté en sortie de filtre mais ce n’est pas forcement le cas car sur le forum de Tsf Radio, je viens de préciser que sur le schéma de mon BUSH VF 61, le triple condensateur chimique de 40X20X5µf, la plus grande valeur de 40µf est en entrée de filtre,le 20µf en sortie quant au 5µf il est en // sur la résistance de polarisation de la lampe finale.

Cependant sur ce poste en l’absence de schéma, je pense qu’il vaut mieux que je conserve la plus petite capacité en entrée de filtre.

Le poste est révisé et il fonctionne très bien sur toutes les gammes;le transformateur de modulation a été placé sous le châssis afin de libérer de la place afin de pouvoir installer le cadre antenne en ferrite qui comporte même une petite capa ajustable comme celles qui il y
a sur les condensateurs variable.Je reste toujours intrigué par ces déports sur le carton arrière des deux entrées antenne car je pensais que tous ces châssis standard était obligatoirement pré-perforés pour installer les plaquettes d’entrée en laissant simplement un trou si certaines options ne figuraient pas.

Cordialement.

Patrick.


#10

Bonjour,

Le boîtier de mon poste inconnu a été également utilisé chez Malony pour le modèle 158A…

MALONY


#11

Bonjour
J’ai un petit MIAMI Radio qui lui ressemble mais avec entrée antenne


Phil


#12

Effectivement ,c’est encore une utilisation par un autre constructeur de ce boîtier “standard”.

Je viens justement de trouver une pub dans un exemplaire du Haut Parleur de 1958 concernant une pub de ce boîtier vide avec l’option pour clavier 4 ou 5 touches.

Le boitier du poste qui m’a été donné avait sa peinture pas mal écaillée et comme elle n’était pas teintée dans la masse cela faisait un ensemble assez moche;une couche d’apprêt et deux voiles de peinture beige clair lui on rendu un aspect quasiment neuf.Je vais rendre ce poste au voisin qui me l’avait pourtant donné;il va être très étonné de le retrouver dans cet état .

Cordialement.

Patrick.

texte en gras


#13

Evernice a également utilisé cette caisse passe- partout avec l’option 5 touches comme je viens de le découvrir à l’instant sur une annonce du B.C.

Comme je n’ai justement pas cette marque dans ma collection,ce poste sans marque sera un peu mon “Evernice”…


#14

salut Pat

S’ il te tente … , en effet :wink:

https://www.leboncoin.fr/collection/1550744704.htm/


#15

Autre signe de la standardisation de la production: Sur L’Evernice du B.C on retrouve les mêmes les caches ampoules de façade que sur les Le Régional 54M,55M,56,56R et 57R.

Le Régional,une marque dont je me demande toujours l’origine du nom…


#16

Avec toujours la même caisse et le même châssis , Il y a en ce moment en vente sur la baie ce Radio Volca qui doit être le même Volca d’origine “la baie” qui est déjà en photo sur la fiche 42775 .L’ECR SWING 57 reprenant la même caisse et le même cadran que ce Radio Volca …


#17

Bonjour,

Cette caisse a été également utilisée pour un récepteur à transistors car en venant de feuilleter un exemplaire de 1959 du magazine Le Haut Parleur,j’ ai retrouvé cette caisse dans une pup. de chez Etherlux concernant le modèle à transistors “Capricciosa”.Il existe une fiche 12851 sur ce modèle mais voici en complément des photos de la pup et de la couverture (il y a une énorme chaîne stéréo) de l’exemplaire du magazine concerné que j’avais effectuées avant de découvrir la présence de la fiche dans le Grand Livre.

D’après la fiche, cela devait être un modèle proposé également en pièces détachées ce qui expliquerait l’utilisation de cette caisse assez obsolète pour un récepteur à transistors.

Cordialement.

Patrick.