Pour les fins limiers, jeu de lampe


#1

bonjour
j’envisage de retaper (ou plutôt retaper et finir le montage) cet ampli que m’a offert un copain.
Mais voilà, il n’a pas été complètement achevé par la personne qui a entrepris ce montage. Je recherche le jeu de lampe le mieux adapté (celui qui était prévu)
Il est très bien équipé en transfo “ferrix” et c’est un montage PP avec déphaseur à transformateur.
Bien évidemment pas de schéma mais le montage est relativement facile à déchiffrer. Sauf que je cale sur le jeu de lampe.
voilà ce que je pense avoir trouvé.

  • PP de 6L6 ou 6V6, la R cathode est de 250 ohms. (je sais, c’est pas pareil, mais je vais essayer de trouver l’impédance du TR BF )
  • valve 5Z3 ou 80.(vu le montage je penche pour la Z3 plus costaude)
    la première octale (inconnue) n’est pas brochée je pense qu’il s’agit de la préampli pour micro,
    la deuxième (inconnue) préamp pour PU ou autre.
    La troisième (inconnue également) a la grille au téton est c’est la lampe pour “piloter” le transfo de déphasage.
    J’ai pu repérer le brochage de l’imposant TR Alim avec 5 tensions au primaire et au secondaire HT avec point milieu (2x 300V), un enroulement 5V pour la valve, 2 enroulements 6,3V pour les finales et les autres lampes.
    le TR de sortie pour PP avec 9 sorties 4,8,10,15,18,28 ohms et 250,500 et 1000.
    une très grosse self mesurée 27 henrys.
    Je pourrai adapter facilement un autre montage mais j’aimerai bien qu’on découvre ce qui avait été prévu et le respecter.
    merci de me lire


    @+

#2

XBonjour
C’est bien rouillé tout ca !
Une premiere piste, la lampe qui attaque le transfo driver esr une penthode montée en triode , je parie pour une 6J7
Celle qui est devant a juste une plaque et une cathode câblées , le reste est en l’air je pense a une 6N7
le premier support a de la chance : il a du chauffage !
Qu’entendez vous par « pas broché » ?


#3

il faudrait déjà relever ce qui est cablé pour savoir ou il en est au point de vue du montage
ce que l’on peu voir pour le push trop confus le cablage mais je dirais un paire de 6L6
pour le tube driver une 6J7 semble OK
la valve est forcement une a chauffage direct
attention la 5Z3 est gourmande ne chauffage 3A…et 225mA pour 2 6L6 qui demandent 134mA ( voir si la tension de chauffage ne baisse pas plus de 10% entre a vide et avec la 5Z3
la 80 sera un peu juste avec 125mA
et je pense que d’autres enroulement de chauffage ont des PM, celui des preampli particulièrement, c’était classique a l’epoque


#4

bonjour,
@ F6CER
pas broché (j’aurai du dire pas utilisé ou rien n’est soudé dessus) parce qu’il n’y a que le chauffage et ça c’est arrêté là!
on voit les bornes d’entrée non utilisées, juste en face.
merci pour les suggestions
@++


#5

bonjour radiolo
merci pour le travail de repérage (je l’avais déjà fait mais pas aussi bien!) mais attention,
la HT sont les fil blanc/bleu (ou tu as mis chvalve) et les fils rouges correspondent eux, au chvalve. le blanc c’est le PM HT
pour le jeu de lampes on s’oriente donc vers 6N7 (L1) (pourquoi pas), 6N7(L2) ,6J7(L3), 2x6L6 (L4et L5) et une 5Z3 (L6).
bien vu le PM du ch valve sur la HT, mais c’est curieux comme montage non? j’arrive pas à saisir la subtilité?
Pour rk de la supposée 6J7, je trouve presque 1M et RK de L2 on trouve 1K. (240 ohms pour le push)
demain je fait des essai en courant continu avec la valve (et des condos de filtrage neufs) en place.
je relève ce qui est branché aux supports et je le publie dès que possible. par contre les potars sont explosés et branchés partiellement.
le premier 500K (pas branché)
le deuxième 500K (peut-être tonalité branché partiellement)
le troisième 1M avec inter mais bidouillé avec des résistances bobinées en série (une cramée, l’autre 2K)
@++


#6

les fils HT /chauffage j’avais 1/2 chance car le support n’est pas “lisible” en diametre de broches
j’ai choisi les fils les mieux isoles a mon avis , raté……
sur les valves a chauffage direct c’est le filament qui fait office de cathode et le point mileu parmet de repartir au mieux le potentiel alternatif du filament et de reduire la ronflette due a la tension alternative de chauffage qui se trouve mise en serie avec la tension continue redressée
vu leur age et la tas de rouille a peu pres sur que les R on bien derivé
le pot de tonalite est un montage basique un pot en serie avec une capa et dd fois une R talon rccorde entre plaque et masse, ce qui fait que en cas de defaillance de la capa tout flambe pot et resistance


#7

ya pas de mal
l’important c’est d’avoir pu définir une série de lampes susceptibles de fonctionner.
Il va y avoir du boulot!
Restaurer la tôle, le transfo de déphasage, trouver les lampes, refaire le cablage sauf le fil américain en très bon état, (soudures isolées au “pansement”)
Du coup je regarderai les caractéristiques de ces lampes et j’essayerai de produire un montage qui fonctionne
schéma à suivre
on en reparle dans quelques temps
@+ et merci


#8

si tu as un gene BF il est possible de mesurer l’impedance plaque a plaque du transfo de sortie
je t’expliquerai comment faire


#9

j’ai ça
pas de problème
@+


#10

Bonne chance , regardez le « RCA receiving tube manual « on y trouve des schemas anciens qui pourront convenir
Une dernière piste , avec 250 Ohms dans les cathodes il semblerait qu’il s’agisse de 6V6 ou de 6F6 , pour le transfo de sortie , appliquez simplement un peu de tension 50 Hz sur un enroulement connu et mesurez la tension sur les autres ou bien attendez que Radiolo vous explique la methode de mi-tension avec un potentiometre et un géné BF
Mais …d’abord nettoyer et repeindre !


#11

bonjour,
je vais déterminer l’impédance de ce tr BF avant toute chose. Mais il fallait également m’assurer du bon fonctionnement des transformateurs et autre self (vu que c’est le plus onéreux dans ces amplis).
Je me demande ce qui a pu se passer pour que le travail de montage s’arrête si brutalement?
un événement grave peut être. Guerre ou maladie etc…plus je manipule cet objet, plus mon esprit vagabonde…
@+


#12

si vous etes sur des impédances de sortie indiquées; la mesure du rapport de transformation et un simple calcul suffisent.
en cas d’incertitude sur les impédances de sortie il faut utiliser la deuxieme methode plus precise car elle fait fonctionner le transfo en charge ferme sur une impedance connue et tient compte de tous les “défauts” du transfo :
impedance a vide , impedance de C/C ( ou de fuite) et resistance des enroulements


#13

mauvaise nouvelle
un des enroulement primaire est coupé:disappointed_relieved:
l’autre fait 104 ohms
tous les secondaires sont bons
sortie 4 ohms je mesure 0,6 (mais mesure faussée sûrement)
sortie 8 ohms mesure 0,8
sinon j’ai retrouvé un montage à partir du géné 400hz, un potar de 10K et le transfo chargé au secondaire pour mesurer l’impédance.
voilà voilà
je vais tenter une réparation, comme cet appareil n’a jamais été branché, c’est peut être une coupure au ras du fil ou bien transfo de récup défectueux (mais je pense que le gars l’aura testé avant de le monter sur le chassis?
je donnerai des nouvelles dans la semaine.
@+


#14

Le problème est qu’a l’epoque les vernis n’etaient pas terribles et laissaient l’humidité oxyder le fil qui ensuite se coupait
Avec un peu de chance la coupure ne sera pas trop loin du début de l’enroulement
Je pense plutot que l’appareil a servi a de nombreuses manip mais ce n’est pas grave un transfo ca se trouve


#15

Bonsoir à tous
@zizouilles Quel cadeau…!
Je ne l’avais même pas reconnu…jamais touché et dans mon b…l depuis tellement longtemps!!
Heureusement, pour lui, qu’il est arrivé chez toi :yeh:
A+
Fernand


#16

bonjour Fernand
oui, j’envisageai de le faire fonctionner dans une configuration proche de celui qui l’avait commencé.
Je démonte le TR ce WE et je regarde ce que je peux faire.
Le pb principal c’est que les innombrables secondaires vont surement être bobinés sur le primaire.
J’espère que la coupure est accessible comme dit F6CER sinon…
@++


#17

bonjour,
j’ai pas attendu le WE.
comme prévu le primaire est bobiné en premier et la coupure se situe vers le pied de l’enroulement (les premières spires, entre le début du bobinage et le point milieu).
sur la photo à droite connexion du PM et à gauche on devine le fil (le début) du premier bobinage.
sur le dessus en plus gros fil, l’enroulement (24 spires) du 28 ohms (dernier à avoir été bobiné.
Donc poubelle.
je saurai le débobiner en vrac mais je n’ai pas ce qu’il faut pour rebobiner en fils bien rangés.
je vais débobiner quand même pour compter les spires.
Pour info, les cotes du circuit magnétique en mm.
au doigt mouillé ça nous fait un TR BF qui pouvait supporter entre 15 et 20 W à tout casser.
@++