Problème de transfo sortie

Tout est dit dans la chanson, j’ai ce magnifique Voix de son maitre acheté aujourd’hui aux puces. Avant de brancher quoi que ce soit je me rassure que le transfo de sortie est bin et je change deja les chimiques.
Et alors le transfo me sort 0 pour la primaire et 0 pour la secondaire, une de ces mesures est logie et l’autre pas du tout…
Quelqu’un aurait t’il une idée?

vous etes sur de mesurer des ohms ,
0 c’est un C/C curieux
au secondaire qq ohms
au primaire 150 a 500 ohms

Je vais refaire, mais moi aussi ça m’étonne!
C’est ce model là Radio La Voix de Son Maître - 561
Une question en passant, le condensateur de 20nf entre la terre et le secteur ne sert plus a rien?

le 20 nF secteur comme toujours a virer immédiatement
pour tes mesures a zero un C/C sur le condensateur entre plaque et masse de la finale BF mais un C/C a ce point jamais vu

Je vais le sortir complètement de chassis. (En reperant bien les fils cette fois si pour ne pas passer 2 heures a faire du recherche…)

pas besoin de le sortir juste debrancher un cote du bobinage primaire


Voila la primaire débranché.
Et ca affiche 228 maintenant, donc une mauvaise mesure de ma part. Je change les chimiques et je vais l’allumer.

Avant allumage j’ai décidé de vérifier les filaments, et le filament de la finale semble être fatigué (78 ohms ou bien comme il faut 45volts pour la chauffer c’est normal?) celui de la redresseuse est coupé

Le « filament fatigué » cela n’existe pas, un filament est bon ou coupé, dans le cas présent il est bon vu que vous mesurez une résistance.

1 J'aime

D’accord, par contre la redresseuse est morte et son chauffage est bien particulier 38V quand même, il faut que j’achète une…

J’ai ce condensateur de valeur inconnue, entre la G2 de la UF89 et la masse, il doit être de l’ordre de 50 nf, Mais sur le condensateur je vois 5nf et le reste est enveloppé par de la résine.

Je pense que qu’il s’agit d’un 5 nF ou 25 nF, mais pour l’instant laissez le en place, ce type de condensateur au papier en découplage de G2 contre la masse n’est pas critique.

Ce sont les condensateurs de liaison entre anode et G1 qui posent des problèmes lorsque ils fuient.

Oui tout a fait, ils sont changés. Il faut maintenant attendre la lampe!

Bonjour,

a propos de « filament fatigué » : il n’est pas tout a fait faux de dire qu’un filament puisse être fatigué, mais c’est non mesurable avec un contrôleur en position ohms ! et la mesure ne peux donner que deux résultat : Ou bien il est bon ! ou bien il est coupé ! (pas de demi-mesure ou d’autre cas décelable )

Par contre :

-Dans le cas de lampes à chauffage direct , uniquement (Dans ce cas, ce filament sert de cathode) un filament peut être physiquement intact , et non coupé, mais son revétement d’oxydes émissifs peut être usé et ne plus être émissif , les symptômes sont ceux d’une lampe « pompée »
(Ce cas ne s’applique pas aux lampes « récentes » et de la série « U » …Il est hors sujet ici )

-Dans le cas de tous les tubes radio , ou même des lampes d’éclairage , le filament peut être électriquement bon, mais déformé mécaniquement ( en cas de choc violent, mais pas assez pour le casser …Ou suite à un mauvais montage a la fabrication )
cette déformation peut provoquer des points faibles, points ou il risquera de rompre … Ou le faire frôler une autre électrode puis la toucher avec la dilatation, pouvant aboutir a un court-circuit interne a chaud , un certain temps apres allummage .
( ce type de défaut peut être rencontré sur les lampes de ce poste, et peut entrainer des pannes vicieuses dans le poste , mais ne sera pas détecté a froid avec un controleur ou multimètre )
( Lorsque ce défaut arrive sur une lampe d’éclairage, il entraine de mauvaises performances photométriques, ou une mauvaise forme du faisceau si c’est une lampe a faisceau dirigé … et parfois l’éclatement de l’ampoule, si le filament est déformé au point de frôler le verre )

1 J'aime

Donc il faut changer la BF finale aussi pour ne pas prendre de risque.

Pas forcément, mais si vous voulez rentabiliser les frais de port profiter de la commander également.