Quel est cet objet?

Bonsoir. Qui pourra dire ce qu’est cet engin de torture ?

Engin de torture du Moyen Âge: on te met la main dedans et on serre pour te faire avouer que tu es impie :smiley:
Plus sérieusement: aucune idée !

A +.

bonjour on dirai un contacteur
peut tu mettre une photo vu a plat ?
bonne journée

Un truc pour « prendre » la terre sur des radiateurs de chauffage ?

Un manipulateur morse, à tenir entre deux doigts?

Bonjour,
Un ancêtre de prise jack ?
DG

Les deux molettes sont deux fiches isolées entre elles ?

Cela pourrait être une prise pour des tests sur quelque chose comme les sucettes test utilisées dans les répartiteurs télécom.

Un exemple ici

-Deux bornes à vis 4mm, pour brancher fiches des cordons de mesure.
Sur chaque borne est reliée une languette (laiton ou cuivre) qui pince et fait contact sur l’élément à tester
-Au milieu un support isolant en T qui donne l’écartement et maintient les bornes.
-Avec des rivets isolés des languettes pour maintenir le tout.

Cela provient d’où?
C’est quoi l’écartement entre les languettes? si 6.35mm origine USA
C’est quoi la largeur des languettes?

C’est quoi le diamètre des tiges filetés des bornes? Avec un pas de vis US, métrique, ou plus ancien (cela donnera l’époque de fabrication).

C’est effectivement un manipulateur US de la dernière guerre du type J-51

Jean Louis et F6CER ont donné la réponse.Il s’agit effectivement d’un manipulateur de télégraphie, utilisé durant la guerre de 40.Mais il semblerait que cet ustensile ait servi également comme interrupteur pour une lampe d’éclairage utilisée par les parachutistes

1 J'aime

bonjour,

j’allais mettre une réponse du genre

un contact ancien pour sonnerie de magasin ouverture fermeture de porte

je suis loin du compte quoi que !

Bonjour,

morse optique ?

Michel…

ça…Je ne sais pas…Peut-être

Michel a raison
image

1 J'aime

Oui, c’est ce que je disais quand je parlais de lampe.Une autre vue

Bonsoir

Je n y connait rien, mais j avais bien l impression que c été un contacteur électrique a main

Je suis fier de moi, je m’ auto-glorifie
:innocent: :innocent:

Bonne soiré :+1:

Ce n’est pas un simple contacteur de lampe de chevet … c’est un manipulateur morse pour signalisation lumineuse. Mais soyez rassuré on ne le dira a personne :stuck_out_tongue_closed_eyes:

1 J'aime

Bonjour,

Oui, manipulateur morse, pour signalisation lumineuse, a basse tension …

A ce propos, notez que, outre la manipulation de ce qui est , somme toute, qu’une torche électrique cylindrique à piles , un peu modifié, et spécialement prévu pour un usage militaire … le même procédé a aussi existé pour des signaux lumineux émis par lampes secteur, placés dans des grands projecteurs orientables (comme des projo de scène …)

La lampe proprement dite (ce que le quidam appelle « ampoule » !) en verre , piriforme, avec un culot à vis (analogue aux lampes à incandescence pour éclairage domestique …) n’avais pas un seul filament, mais plusieurs en parallèle , ceci pour
-Avoir moins d’inertie thermique, par utilisation de nombreux filaments fins, plutôt qu’un seul mais gros … (pour ne pas devoir trop réduire la cadence de filament , pour attendre que le filament refroidisse …)
-Avoir une continuité de service si un filament grille (comme il y en a plusieurs en parallèle dans la même ampoule, ça continue d’envoyer des signaux lumineux avec un filament de moins …)

Ca permettais de faire de la télégraphie optique, à vue …Et, avec des lampes « secteur » , on pouvais atteindre des portées bien plus grande que celle de ces "torches électriques à piles (
Bref, comme le télégraphe Chappe , autre forme bien différente, mais ayant le même but, de télégraphie optique …)

Bon, ça manquais cruellement de discrétion parce le faisceau lumineux est visible ! et c’étais facile à neutraliser en brisant l’ampoule !

Tu as raison: on est jamais mieux servi que par soi-même :wink:

A +.

Bonjour,

la torche américaine TL-122 bien connue des anciens avais aussi un bouton « morse » à coté de l’interrupteur, pas très pratique mais mieux que rien
gamin, j’ai joué avec

Michel…