Question sur recherche par lampes

Bonjour à tous,
La recherche d’un poste par le jeu de lampes prend-elle en compte les références équivalentes ?
Certaines listes sont enregistrées pour un poste à moitié en références européennes et à moitié en références américaines (probablement comme il apparaissait sur un schéma)… Par exemple : « ECH81, 6BA6, 6AV6, EL84… »
Lorsque pour un poste à 6 lampes on veut être sûr de sa recherche, il faut en principe en lancer 64 :roll_eyes:
Ce qui serait top :hugs:, ce serait que la fonction de recherche ait une table d’équivalence à sa disposition et l’utilise dans sa query… (je pense à une simple table d’équivalence européen / américain, sans se compliquer la vie avec les références exotiques militaires ou autres…)
Mais peut-être est-ce déjà le cas ?..
Amicalement

Bonjour,

ca me parait pas si simple, voir très compliqué

A la fois informatiquement (l’informatique, pour moi, c’est déjà bien assez compliqué et assez chiant comme ça !)

A la fois parce certaines lampes ont parfois jusqu’a 8 à 10 équivalents (par exemple : E443H = TE43 = RES964 = PP4101 = W43 = DW9 = TV4110 …)

Et aussi parce certains constructeurs utilisaient , pour une même marque et un même modèle, des jeux de tubes différents (grande spécialité de Schneider entre autre … ) sans parler des petites constructions issu d’artisans locaux qui utilisaient des fin de vieux stock, et fonds de tiroirs (au contenu souvent pauvres et hétéroclites surtout juste après guerre …)

Je conseillerais plutôt la lecture d’ouvrage tels que les mémentos Tungsram de Roger Crespin (qui sont bien faits, donnent pleins d’équivalences et de conseils de substitution …Et ceci sans ordinateur !) … Ou d’apprendre par coeur les équivalences des lampes les plus courantes (sans s’embarrasser avec le cas un peu particulier de la E443H qui est une lampe très ancienne et datant d’une époque ou il n’y avais quasimnt rien de normalisé … Mais plutôt retenir que les lampes normalisées et usuelles genre EL84 )

C’est le cas.
Pas encore totalement finalisée, mais c’est une fonction de la V3 en cours de livraison…

1 J'aime

Il est plus prudent de faire plusieurs recherches en changeant le nom de la lampe à chaque fois par son équivalent, par exemple un coup avec EL84, puis avec 6BQ5, en tenant compte aussi des équivalents fonctionnels, par ex 6K7 = 6M7 = 6U7, ou 6A8 ésiv 6E8, en tenant compte des appellations américaines et européennes, par exemple 6BA6 et EF93…

Bref de longues recherches en perspective !

C’est effectivement le foutoir pour les amateurs avec les nominations de lampes , les américaines où il n’y a que les filaments qui déterminent les tensions de chauffage, les lettres n’ont aucune signification , c’est sans doute pour cette raison que les constructeurs européens ont traduit les miniatures et novales les plus usuelles 6AJ8/ECH81, 12AT7/ECC81, 6ALS/EB91,

Bonjour,

@Sloup : oui, nous avons tous à l’esprit des cas d’équivalences nombreuses et complexes… Auxquels s’ajoutent les équivalents fonctionnels… Et là il n’y a pas de solution miracle…
Mais ma question concernait surtout la combinatoire qui, dans des cas simples, même si on considère seulement 2 références par lampes, oblige, comme dit Pierrot, à de longues recherches ! Surtout quand les listes associées aux schémas mélangent les deux notations…

@Jean-Michel : MA-GNI-FI-QUE :smile::smile::smile:

amicalement