Qui trafique encore sur la Ci Bi?

bonsoir

Qui trafique encore sur la CB de nos jours ??

Quelques rares mordus qui n’ont rien à voir avec les cibistes de l’époque. Aujourd’hui j’en ai entendu 3 sur 27,464Mhz USB. Comme ma GP est démontée je ne pouvais pas participer.
Olivier

Je n’ ai qu’ un 22 canaux FM de 2 W ! Ça ne porte aps bien loin , en plus je suis en vallée !

Je l’ ai ressorti avant hier en rangeant et l’ ai reconnecté.
le soir détecté une conversation sur le canal 19 , mais incompréhensible , et je n’ avais que l’ un des correspondants

l y a 5/6 ans il y avait encore des routiers au rond point des vaches , bien connu, et bien audibles.

Depuis que la taxe radioamateur a été supprimée en début d’année, il semble que plein d’OM ont réactivé leur indicatif…
Ça va faire des petates et des cibistes en moins ! :wink:

Réponse d’ un cibiste des environs d’ Evreux qui vend une CBet que j’ interrogeais sur l’ intérêt de lui acheter sa CB .

" il y a du monde encore sur le 11 mètres…:wink: .il faut faire du DX. bonne propagation ces dernières semaines. Nombreux contact fait hors division 14. et sud France régulièrement…
73’s

bjr,
pour avoir largement participé au “phénomène CB” dans les années 70 à 90 en tant qu’utilisateur puis vendeur on a assisté au déclin de ce moyen de communication a la fin des années 90…
Va t il revenir à la mode…j’en doute fort: déjà en voiture se servir d’une CB en roulant c’était aussi dangereux que de téléphoner avec un portable de nos jours…donc il y aurais des chances que ce soit interdit…
En fixe les cibistes qui passaient leur temps à jacter devant un micro se retrouvent désormais sur internet et les réseaux sociaux ou on retrouve la même “ambiance”!
Reste le DX pour les amateurs de radio qui n’ont pas eu ou pas voulu passer la licence RA mais ils sont peu nombreux surtout que la “propag” est au plus bas en ce moment.
Quand aux routiers, on ne voit plus beaucoup de camions avec des antennes de CB… La CB, ils l’on remplacée par le téléphone portable!

Les constructeurs continuent a sortir de nouveaux postes…Pour quel marché?

Voir aussi:

(c’étais il y a un an et rien n’a bougé)

cdlt
domi

J’aimerais bien que la CB revienne à la mode.
J’ai cinq TX et un petit tonton (25 W) que je n’ai jamais eu l’occasion d’utiliser puisque acquis trop tard.

C’est comme ça que j’ai commencé. QSO locaux uniquement. Un jour au début de l’été, je me suis mis à capter des conversations venant de toute la France… J’ai essayé de participer, mais en vain. Alors j’ai acheté un petit ampli linéaire sortant 25 W. Et là j’ai pu commencer à faire du DX sur ce 22 cx FM (TX Giscard)…
Guère après je me suis équipé en AM FM BLU en toute illégalité, et j’ai continué les DX en BLU.

De nos jours, à chaque fois que je balaye la bande des 26/27, je ne capte strictement rien. Mais peut-être n’ai-je pas été assez patient.

C’est vrai que les cibistes, à part les DX’ers qu’on peut comparer aux radioamateurs, dans leur grande majorité, faisaient du local pour communiquer entre amis du quartier, c’est tout. Et les teneurs des conversations n’étaient pas d’un haut niveau.

Avec internet et les réseaux sociaux, ils sont passés à un jouet plus performant.

Perso je considère que la CB est unique car c’est direct, on n’est tributaire de personne, pas de relais comme les téléphones portables, pas de ligne, WI FI, satellite ou autre comme par internet; c’est directos du producteur au consommateur et vice versa; la communication libre qui n’a besoin de personne d’autre!

1 J'aime

C’est ce qu’on appelle “la radio”. C’est pour ça qu’on aime tant ça… :smile:

1 J'aime

bjr,
bien qu’ayant ma licence radioamateur depuis 1972 je doit avouer que j’ai fait plus de contacts en CB!
Sur le 27Mhz pas de contrainte, on etait libre dans nos propos, et cela permettait souvent des contacts locaux et des rencontres interessantes!
Je ne dénigre en aucun cas les radioamateurs mais avec une licence “C” on n’avais pas droit au décamétrique et cela limitais beaucoup l’interet du trafic.
A l’époque je m’étais bcp interessé au packet-radio (ancetre d’internet) et on faisait des démos lors de rencontres avec le public.
Par contre sur la CB les contacts en DX étaient fréquents, en particulier les USA et l’amérique du sud passaient super bien (dans les années 80), et avec mon mIdland 7001, une antenne sur le toit et un linéaire de 100W on contactais le monde entier.
Depuis les temps ont changé, la CB a disparu, je peux depuis le début des années 2000 (enfin) trafiquer en décamétrique, mais la propag est au plus bas et l’engouement aussi, et finalement sur les bandes RA je fais surtout de l’écoute, et n’ai même plus envie de prendre le micro pour échanger un report et quelques banalités!
Heureusement il reste les forums comme celui-ci!
cdlt
domi

Je relis ce post avec plaisir… et aussi nostalgie.
Ancien cibiste convaincu, j’ai largement occupé l’espace 27 parisien à la belle époque, c’est à dire avant qu’une réglementation aussi tatillonne que misérable achève de dégouter les utilisateurs du 27MHz.
De cette époque, il me reste deux TX en bonne santé, un petit Midland 2001 mais surtout ce superbe bijou qu’est le SBE Sidebander VI, toujours branché mais pas allumé car il n’y a plus rien à écouter donc plus de QSO à faire, ce qui explique que je n’ai pas réinvesti dans une bonne antenne de toit.
Quand je disais nostalgie…

1 J'aime

De quoi parles-tu ? Quelle réglementation ?

Si je me souviens bien, après les TX Giscard (22 CX FM), ils ont autorisé 40 CX je ne me souviens plus de la puissance autorisée, peut-être 4 W…

A part que tous les TX faisaient 120 canaux (INF, Autorisés, et SUP) avec le plus souvent 10 W, au moins en BLU. Sans parler des AL qui ont toujours été interdits mais qu’on utilisait allègrement.

Donc tout le monde était dans l’illégalité la plus totale, car c’est dans les SUP et sur les INF, qu’on faisait du DX. Les 40 canaux autorisés étaient plutôt encombrés par le trafic local, sans intérêt.

Mais je n’ai jamais été embêté par les autorités, que ce soit en fixe ou en mobile, car tout le monde faisait pareil. Il devait y avoir une certaine tolérance.

Bonsoir tout le monde,

Je confirme n’avoir jamais été embêté par la moindre réglementation contraignante sur le 27 Mhz. J’ai débuté en 1990 avec un Superstar 360 FM vendu officiellement 40 cx AM FM BLU. Certes, il avait été légèrement amélioré par un copain bidouilleur et il possédait aussi les sous-inf, les inf, les normaux, les sup et les sup-sup (au delà de 28 mhz) il y avait également les +10 (pour aller dans les trous) et les +5 pour aller sur les fréquences zéro. La puissance avait aussi été montée à 12 W au lieu de 5.
Et tout celà, parfaitement invisible, en utilisant des boutons « qui ne servaient à rien ».
Complètement illégal et complètement toléré vu que les autorités se fichaient royalement de ce qui pouvait se passer sur cette portion « inexploitable » du spectre hertzien. Un merveilleux espace de liberté qui était aussi parfois totalement bordélique, y compris en DX …
Ce n’est plus le cas maintenant :cry:

PS jeff doit parler de la règlementation d une époque antérieure que je n’ai pas connue …

B’soir Jean-Luc, et les autres

Quand j’ai acheté mon « Multimode II » 120 CX (AM FM BLU), Il ne possédait pas les INF, mais les SUP et les SUP SUP.

Mais comme j’avais l’habitude de trafiquer sur les INF, en AM et en FM avant de l’avoir, modulations avec lesquelles j’avais fait de splendides DX européens, avec mon Colt 777 (AM FM 120 CX deux puissances 5 W et 10 W je crois). j’avais donc la nostalgie de cette gamme.

Quant aux SUP SUP, c’était le domaine des radio-amateurs, et cette bande ne me servait à rien. Quant aux SUP SUP SUP, tu me diras honnêtement si tu y entendais quelque-chose…( hum !) :thinking:

Donc, j’ai fait transformer par le vendeur, la gamme SUP SUP par la bande INF. Et ainsi j’ai pu donc continuer ce que j’avais arrêté, mais cette fois ci en BLU, modulation beaucoup plus performante, notamment, avec la possibilité aussi sur ce TX de se caler entre les canaux où le trafic était plus calme. On pouvait toujours trouver une fréquence libre en dehors des canaux officiels, parfois en s’y prenant à plusieurs reprises au cours d’un même QSO, pour parler tranquillement (en anglais avec le code Q, qui trouvait là enfin, son utilité première :smile:).
Quelle époque !!! C’était bien.

Avant les 22 Cx FM il n’y avait aucune règlementation, tout était interdit, et c’est après que ça a commencé à se libéraliser. Jeff parle d’une règlementation qui serait venue après et aurait découragé les cibistes. Je ne me souviens pas que les cibistes aient été découragés par une règlementation qu’ils n’ont de toutes façons jamais respectée.

Cordialement

Et dire que c’est le téléphone portable qui a tué la CB!
Pour moi cela n’a rien à voir de comparable si ce n’est qu’un portable est également un émetteur/récepteur… mais il ne se suffit pas à lui-même car tributaire d’un tiers.

Ouais, le téléphone portable, peut-être. Mais effectivement, l’usage n’est pas tout à fait le même. Avec la CB, les jeunes (que nous étions à l’époque, mais oui !) discutaient avec plusieurs amis à la fois, c’était de la convivialité. Ils échangeaient sur n’importe quoi, le temps de demain, le dernier resto, la voiture qui démarre mal, les recettes de cuisine, etc…
Moi je dirais plutôt que ce sont les réseaux sociaux qui ont détrôné la CB. Car dans les réseaux sociaux, les conversations sont de la même teneur qu’elles étaient sur le 27. Sur Facebook, on parle de la paella qu’on a faite dimanche, de l’apéro qu’on a pris entre copains, c’est pareil que la CB, mais il y a des photos en plus.

Mais aussi peut-être, la CB est simplement tombée en désuétude. Ca a été une mode. Et les modes ça passe très vite.

De nos jours, les jeunes ne savent pas ce qu’est la CB et n’en ont jamais entendu parler. Ils sont nés avec internet et le mobile. Installer des antennes sophistiquées, brancher des amplis, tout ça, c’est trop manuel pour eux. Pourquoi s’embêter alors qu’il suffit de taper sur un smartphone qu’on sort de sa poche et l’y remet aussi facilement ?

La réglementation tatillonne, c’est celle des TX Giscard, avant il n’y avait que de l’interdit, dont tout le monde se fichait mais suite à cette réglementation, il fallait pouvoir produire une attestation d’homologation PTT (elle ne m’a jamais été réclamée, mais certains de mes amis cibistes de l’époque se sont vus confisquer des TX 120 Cx (installés en voiture), raison pour laquelle mon side restait à la maison et le 2001 dans la bagnole car il avait exactement le même look que le TX Giscard.
Comme toujours quand un nouveau réglement vient polluer notre espace, une grande partie d’utilisateurs confirmés ou potentiels craignent et s’imposent de ne pas sortir des clous et nombre de revendeurs ne proposant plus que les nouvelles versions…
avec 4wFM il n’était pas possible de trafiquer dans Paris, pour peu que l’on ait pas une K40 sur le toit de la tuture, parfois même c’est au coin de la rue que ça ne passait plus, je n’exagère qu’à peine. La CB a été tuée en France bien avant les smartphones, bien avant internet et ce ne furent pas les rares privilégiées possesseurs d’un radiocom 2000 qui ont assuré la succession.
Cela dit les mordus de la CB n’ont guère été perturbés par cette réglementation inutile.

bjr,
la réglementation CB a été dès le départ un vaste foutoir et une hypocrisie absolue!
On est passé du « tout interdit » des débuts où chacun se débrouillait pour se procurer un poste (parfois au cul du camion qui arrivais d’Italie) à une réglementation absurde (les 22CX FM) …
Puis l’administration s’est rendue compte qu’elle pouvais rentrer de l’argent et une TAXE CB de 296,00F a été appliquée à chaque poste vendu en France!
Nous qui étions revendeurs on payait cette taxe au grossiste et on l’ajoutait au prix de vente de l’appareil…en échange l’appareil avait une belle plaque d’homologation France.
La puissance et les canaux tout le monde s’en foutait, les appareils nous étaient fournis avec le « kit » de modification canaux et puissance :souvent un simple fil à ressouder ou un connecteur à déplacer.
Hélas certaines boutiques malhonnêtes (marchands de tracteurs entre autres)achetaient les postes en Italie et contournaient ainsi la taxe pour vendre moins cher des TX hors la loi!!!
On s’est battu pendant des années contre cette concurrence déloyale…
C’est à la fois le téléphone portable et Internet qui ont sonné la mort de la CB et le retour en arrière n’est surement pas possible!
Les conversations des réseaux sociaux sont du meme niveau que celles des canaux CB…
Il restait alors tout ceux qui s’étaient passionnés pour la BLU, le DX…Là aussi si l’administration avais un peu « assoupli » les règles pour passer les licences radioamateurs beaucoup auraient « sauté le pas » …Hélas ça n’a pas été le cas (il a fallu attendre 2004 pour autoriser le déca aux F1) et le Nb de RA français diminue de plus en plus!
cdt
domi

Bonjour à tous,
Je me souviens pour ma part avoir commencé la CB à mes 17 ans en 1980 en me payant un Midland 2001 80cx inférieurs et normaux AM-FM et à cette époque il y avait déjà une législation …Il était totalement interdit d’émettre mais la tolérance était totale et j’utilisais mon poste dans le grenier pour être au plus près de l’antenne (GP27 1/2 onde) en réussissant à persuader mon père ce qui n’a pas été simple d’installer l’antenne sur le toit car à cette époque je n’avais pas encore de voiture et de permis.
Par la suite comme dit Domi j’ai acheté un Mako CB 747 (120 cx normaux, sup et sup sup AM-FM- BLU que j’ai encore "au cul du camion " et même si j’arrivais à faire des DX avec le midland avec le Marko en BLU c’était la panacée et arriver à échanger avec le canada sans « tonton ».
En janvier 1982 obtention du permis de conduire et installation du marko équipé d’un K40 magnétique à bord de la « poire » pour ceux qui se souviennent de la pub !
A l’époque j’étais membre d’un radio club qui je crois devait être l’AFA ??? et je le rappelle avoir participé à une manifestation à Caen qui était la ville de Mexandeau ministre des PTT contre le projet des 22 canaux FM.
Par contre je me souviens d’une anecdote d’un OM qui avait mon âge et devenu un copain qui habitait en HLM et en 1980 et avait son antenne sur la terrasse et à l’époque on obtenait assez facilement l’autorisation de monter des antennes sur les toits d’immeuble (terasse) et dans le bâtiment d’à coté siégeait une radio locale FM, radio Cherbourg devenue france Bleu Contentin qui émettait de 12h à 13h00 pour un bulletin d’information. Et un midi mon copain c’est lancé dans un QSO en DX avec quelques vitamines (100W) pendant l’émission d’information de Radio Cherbourg qui avait été totalement perturbé !!! et qui a valu quelques problèmes .
Aujourd’hui je ne ne partique plus car après quelques remises en route c’est le total désert sur les ondes.
bricoleur