Reception bizarrement disposée sur la bande FM

Bonjour,

je faisais part ailleurs de la transplantation d’une tête FM à identifier dans un récepteur à transistors sirocco, et j’ai conclu un peu vite que tout fonctionnait bien…

en effet, j’ai des stations mais en fouillant un peu, voici comment elles sont disposées :

à gauche du cadran, entre 102 et 93 MHz, j’ai une réception décalée, puissante, claire, des émetteurs compris entre 97 et 88 Mhz (un émetteur à 96 se trouve sur le cadran à 101)
je pense qu’en agissant sur le trimmer oscillateur, on peut remettre tout ça en place

mais voilà : entre 93 et 88 sur le cadran, je retrouve, et dans l’ordre, les émetteurs de 108 à 93 (en gros) comme si la partie gauche du cadran s’était « repliée » sur la partie droite… et ce avec une réception plus faible et un peu brouillée…

pour résumer : dans la moitié gauche du cadran, émetteurs de droite, et dans la partie droite, émetteurs de gauche (depuis 108 MHz alors que la tête est prévue pour aller jusqu’à 102), et dans le bon ordre !

si quelqu’un a une explication sur ce « repliement de spectre », avant que je ne triture les vis de la tête FM…?

Bonjour,
La plupart des récepteurs FM fonctionnent en mode « supradyne », c’est à dire que l’oscillateur local est 10,7 MHz plus haut que la fréquence reçue.
Le vôtre fonctionne peut-être en mode infradyne (OL plus bas que la fréquence reçue) et sa FI n’est peut-être pas à 10,7 MHz (certains appareils anciens avaient une FI à 6,75 MHz).

UN récepteur superhétérodyne de fréquence intermédiaire FI peut recevoir une station dont la fréquence est à OL+FI ou OL-FI (le circuit d’accord atténue le mode indésirable).
C’est ce que fait le votre et dans ce cas effectivement le mode « indésirable » est atténué par le circuit d’accord.

Ce qui est clair c’est que l’oscillateur local est décalé (il se trouve dans la bande à recevoir alors qu’il devrait être au-dessus ou au-dessous), de plus il se pourrait que la valeur de la FI ne corresponde pas à celle de la tête puis qu’il s’agit d’une « transplantation ».

Un moyen de vérifier la fréquence d’OL est de disposer un autre récepteur FM tout proche, il doit recevoir l’OL (une porteuse forte qui interrompt le souffle).

Si la tête FM est supradyne et prévue pour une FI à 10,7 MHz, l’oscillateur local doit varier de 98,7 à 118,7 MHz lorsqu’on varie l’accord de 88 à 108 MHz.
Donc pour recaler l’OL on peut par exemple caler le cadran sur 95 MHz et régler le trimmer d’OL de façon à le recevoir sur 105,7 MHz sur l’autre poste (à affichage numérique de préférence).
Si la tête est infradyne, faire l’inverse (l’accorder sur 105,7 MHz et régler le trimmer de manière à recevoir l’OL sur 95 MHz sur l’autre récepteur).

Merci pour cette longue réponse détaillée

j’ai vérifié, les deux appareils (donneur et receveur) ont bien une FI de 10,7 MHz (plus près de 11,5 pour le receveur…) et je retrouve les valeurs de l’OL avec un récepteur proche, comme vous l’indiquez

tout s’éclaire : ce qui me déstabilisait, c’était l’indication du cadran, en fait il fallait raisonner sur la fréquence de l’oscillateur local : sur le tableau ci-dessous, on voit bien que le mode supradyne et le mode infradyneexpliquent bien ce que j’observe :

mais pourquoi tout s’est ainsi décalé de 5 MHz ? à priori, les CV étaient de même valeur, et je ne pense pas avoir touché aux réglages! plusieurs explications:

  • la tête était déjà déréglée, mais je ne m’en suis pas aperçu…
    -un noyau a bougé au cours du montage
    -un composant ou une soudure a bougé?

je vais tenter de retrouver le bon réglage !

Avez-vous recâblé le CV ?
Si oui à ces fréquences un simple changement de la longueur des fils ou de leur distance de la masse peut entrainer une telle variation de fréquence.

Oui, le CV est celui du « receveur », en principe le même que le donneur (12 ou 14 pF) mais le montage a du modifier des capas et effectivement, toucher un fil dérègle tout!
j’ai donc retouché le noyau de l’oscillateur, et en tournant de 1 à 2 degrés, j’ai recalé l’OL
je suis même allé un peu plus loin, pour arriver à capter jusqu’à 108 Mhz à l’extrémité du cadran, qui n’est plus tout à fait étalonné…

je pense donc que les circuits d’accord ont aussi été décalés, sinon comment expliquer que je reçoive jusqu’à cette fréquence? il y a d’ailleurs une légère distorsion à l’extrémité du cadran, bien que transfos FI et discriminateur soient (en principe) correctement réglés

20200402_155644

personnellement j’aime bien ce look, les boutons ne sont pas d’origine (ni le potentiomètre…) mais je les préfère aux doubles boutons crème; après tout, 1963 c’est récent!

Ce qui peut expliquer que cela monte plus haut qu’avant c’est que les capacités parasites ou les longueurs du câblage du CV oscillateur soient plus faibles qu’avant (si les noyaux n’ont pas été modifiés).
Ou que la valeur minimum du CV ouvert soit plus faible (généralement c’était 2 à 12 pF).