Recherche renseignements complémentaires sur un appareil rare Emy V3

A première vue, cet appareil ressemble à un simple récepteur secteur 3 lampes “détectrice à réaction” de TSF mais en fait, il s’agit d’un rare récepteur spécialement conçu par René Barthélémy pour la télévision. 1931/1932
La sortie de ce récepteur avait pou fonction première de “pilotert” la lampe néon de l’ analyseur mécanique 30 lignes.
De ce fait ,le “haut-parleur” n’était vendu qu’en option !lorsque l’on voulait écouter la radio

Je suis en train de rédiger un article à son sujet (historique et technique).
Pour autant j’aurai besoin d’un sérieux coup de main de votre part pour compléter mes recherches notamment de pouvoir retrouver les fascicules , catalogues , brochures , publicités “Emyradio” ou “Emyvisor” ou celui-ci pourrait-être décrit.
Cet appareil s’appelle l’Emy V3 " détectrice à réaction" 3 lampes (pour ceux qui habitaient proche de l’émetteur en région Parisienne) ou Emy 6 version 6 lampes en “Syperhétérodyne” pour ceux qui habitaient en Province.(appareil plus coûteux).
Ne pas confondre avec l’Emy 3 qui était le récepteur pour recevoir uniquement la TSF en forme de borne avec le HP intégré.

Par avance je vous en remercie

Bruno Ruiz




bonjour
il y a une fiche sur le GL

ici aussi

je vais regarder si je retrouve des documents surce modele

Merci Paul.

Pour info : Lorsque Marc Chauvière s’est intéressé dès 1930 à la TV mécanique il avait derrière lui une vraie équipe et une “machine de guerre” la Société Intégra avec tout son personnel. En 1932/1933 Intégra inonde le marché de “pub” et de distribution de catalogues.C’est pour cette raison que l’on retrouve aujourd’hui facilement ces catalogues. Pour autant le matériel reste excessivement rare.
Emyradio, au contraire, ne comptait en Janvier 1932 que 8 personnes en tout et pour tout y compris Madame Barthélemy gérante du magasin au Bd Saint Germain et René Barthélemy Ingénieur Conseil et principale actionnaire de sa S.A.R.L.
De ces faits les catalogues et encarts publicitaire Emyradio qui étaient déjà limités à l’époque sont devenus rare aujourd’hui.
Pire encore en ce qui concerne ma TV mécanique 30 lignes de Joseph Brami “Le Visiola”.
Si le journal "La Nature " d’ Avril 1933 n’avait pas publier une photo de cet appareil exceptionnel ainsi que toute sa notice de fonctionnement, aujourd’hui on ne saurait RIEN ni sur l’homme ni sur sa TV mécanique.

C’est pour cette raison que je sollicite votre aide parce que nous ne sommes pas dans le domaine des TSF à grande diffusion comme Philips mais sur des pièces quasi unique ou le moindre détail , le moindre renseignement même insignifiant à vos yeux pourraient, en fin de compte, s’avérer primordiale.
Aujourd’hui j’ ai encore besoin de faire maintes recoupements techniques et historiques concernant cet appareil car je n’ai pas encore assez d’éléments “factuels” pour trancher avec certitude; est-il un “prototype” presque totalement finalisé de l’Emy V3 ou son modèle définitif commercialisé sous cette forme ?

Je réitère donc mes remerciements pour vos recherche (période 1932- 1935)

Ps : Sur le dessin de l’Emyvisor qui a été mis par Paul on voit à l’extrême droite de l’appareil le raccordement “entrée récepteur TV” ou se branchait l’Emy V3.
L’Emyvisor possédait en plus un ampli BF qui permettait le réglage de la tension arrivant au tube néon et le réglage de l’intensité traversant les selfs de la roue phonique.
L’Emy V3 pouvait servir sur tout autre système 30 lignes mécanique comme le Visiola Brami ou le TéKaDé que j’ai représenté sur la photo.