Recyclage des batteries

Pour les curieux et particulièrement @slouptoouut , notre spécialiste de l’électricité ancienne :

Les normes d’hygiène, de sécurité, et de pollution de sont pas les mêmes dans tous les pays !..

3 J'aimes

Bonjour,
En effet, hormis les normes d’hygiène, de sécurité et de productivité, de chez nous, étonnante refabrication de batteries, avec beaucoup de dextérité et de débrouillardise ! :+1:
DG

Incroyable !

Bonjour
Et vous avez vu la couleur des doigts du monsieur ? image

Bonjour,

Oui, étonnant ! (et dangereux, aussi !)

sloup

Ils sont quand même vachement habiles de leurs mains !

1 J'aime

En effet quelle dextérité et quelle ingéniosité! Je pense que chez nous le médecin du travail tousserait…

J’ai déjà vu ce reportage sur les recycleurs de batteries de camion il y a quelques années que YouTube me proposait.

Ces personnes sont effectivement, comme beaucoup dans le tiers monde très ingénieuses et débrouillardes.

Quand à la médecine du travail et la protection, c’est ce qui ce faisait chez nous il y a 100 ans.

Pour la polution il faut aller chez un de nos petits ferrailleurs pour constater que nous avons la même chose, huiles graisses et produits toxiques s’infiltrent aussi « naturellement » dans le sol.

J’ai regardé avec curiosité et admiration ! Bravo car oui c’est vraiment de l’ingéniosité et du courage.

Si c’est en Afghanistan j’ai des souvenirs inoubliables d’une visite en 1977 vers la fin de l’accessibilité du pays. A Kaboul nous avons croisé un Monsieur menant un âne transportant le vilebrequin d’un moteur de camion.
Lors d’un long trajet en minibus vers le Nord le moteur commençait à tousser. Le conducteur arrête le bus, enlevé le capot du moteur à l’intérieur du bus, je pense que c’était un Toyota. Avec une rapidité étonnante il démonte le carburateur, le nettoie, le remonte et on reparte sans que les passagers, hommes genre Taliban, ma femme et moi disent un mot.
Simon

1 J'aime