Remise en marche d'un oscillo Eurelec 806

Bonjour à tous!

Je débute en électronique, et je serais bien content de recevoir un peu d’aide…

J’ai acheté sur une brocante un oscillo Eurelec 806. (Je sais, j’aurais pu en trouver un mieux, mais ils avaient que ça en stock ce jour là!)

Il ne marche pas. Le voyant s’allume, tous les filaments des lampes et du tube cathodique sont allumés, mais pas la moindre trace verte sur l’écran…

J’ai changé le premier condensateur de l’alim (16µf) qui faisait la gueule, et un autre qui coulait. Et aussi la première résistance de 100kohm sur la haute tension, qui avait quadruplé de valeur, mais toujours rien sur l’écran…

J’ai relevé les tensions de l’alim (en rouge)(le -700V et +250V font partie du schéma d’origine):

Il y a-t-il quelque chose de louche? Je ne vois rien de choquant…

J’ai relevé les tensions sur les bornes du tube cathodique, en faisant tourner les potentiometres (que j’ai marqué à coté) de 0 à max. Les bornes correspondent à ça:

Entre 1 et 14: 6.5v

2: -150v à -168v (lumière)

3: -415v à -398v (lumière. ça ne bouge pas en faisant varier la concentration. Mais je crois que c’est censé être une valeur constante…)

5: -124v à -477v (concentration)

7: 0 à +371v (cadrage V)

8: +194v

9: 0 à +368v (focalisation)

10: +67v à +45v (cadrage H)

11: +145v

Là, je ne sais pas analyser! il y a t-il quelque chose de bizarre?

Je me demande si le tube cathodique n’est pas naze…

Une question: puisque le filament est bien allumé, est ce que je peux en déduire au moins que le tube est toujours sous vide? Parce que comme pour n’importe quelle ampoule, si le tube n’était plus sous vide, le filament fondrait instantanément? Ou bien ce n’est pas le même genre de filament, et ceux là peuvent continuer à s’allumer même pas sous vide?

Merci d’avance pour vos avis éclairés! (Et merci à la personne qui a fait les schémas de cet oscillo, si elle me lit!)

comme sur un tube classique
tension cathode (2) de -150 à -168V
Tension grille1 (3) de -415 à -398
tension grille trop negative le tube ne debite pas : pas d’électrons = pas de lumières
voir toutes les valeurs de rsistance de la chaine de polarisation du tube ainsi que les condensateurs le 20nF de cathode et le 0.1 micro de grille
attention , les valeurs de resistance er de pots doivent etre dans les 10%

le tube ici
http://frank.yueksel.org/sheets/127/3/3BP1.pdf

D’accord! Je vais verifier tout ça.

il y a aussi une anomalie sur vos tensions de cadrage

  • 250 V divise par deux donne +125V ( 2 R de 220K)
    Vos pots de cadrage doivent etre regles a la meme tension ( spot au centre)
    Hors si un des pot donne une tension variant bien de 0a 371V ( théoriquement de 0 a 250V (mais la HT est peut etre un peu forte)
    L’autre ne varie que de 67 a 45V 0.2 micro en C/C > pot HT ?

Oui, effectivement, j’avais remarqué ce 67 à 45v qui me paraissait bizarre et pas “symetrique” avec le 0 à 371v de l’autre cadrage. Mais je n’étais pas sûr, car il y a une resistance de 1.5Mohm sur la plaque 10, qui n’y est pas sur la plaque 7… La borne 10 devrait donc aussi varier de 0 à HT?

Entre temps j’ai vérifié tous les composants de l’alimentation des bornes 2 et 3, c’est une catastrophe! A part 2 résistances, tout est largement en dehors des 10%… Je ne savais pas que même les potentiometres pouvaient varier tant que ça! J’ai donc du boulot…

Merci!

Bonjour,

le filament d’un tube cathodique ne rougirais pas mais brûlerais quasi-immédiatement et finirai par rompre si le tube étais plein d’air … Donc le tube est encore étanche et sous vide (ce filament se comporte comme celui de n’importe quel tube radio ou lampe d’éclairage à incandescence , en présence de l’oxygène de l’air , il brûle , et se coupe !)

Il est par contre très courant de trouver des tensions incorrectes, et des composants ayant changé de valeur, et d’autant plus qu’il sont soumis a des tensions élevés (c’est le cas ici , et il est fréquent de devoir revoir les composants de l’alimentation et de la chaine potentiométrique du tube …)

Notez que cet oscillo, fort simple, est plus a considérer comme un “outil didactique” (pour comprendre comment fonctionne un oscillo, et pour apprendre a s’en servir) qu’un instrument de laboratoire (ce type d’instrument n’est pas précis, a une bande passante assez limitée, et son spot n’est jamais très fin ni bien rond ! )

(sur ces oscillos, le spot est toujours peu ou prou patatoïdal et la trace qu’il forme n’est jamais très fine , a cause de la proximité du transfo d’alimentation et d’un blindage peu efficace …Mais bon, déjà, il faut commencer par essayer de l’obtenir, ce fameux spot ! puisque, pour l’instant , les tensions sont incorrectes et font en sorte qu’on arrive pas a obtenir le spot ! )

Oui, c’est ce que je pensais pour le filament. Mais comme c’est mon premier tube cathodique, je n’étais pas sûr!

J’ai remis en marche quelques (vieux) amplis à lampes par le passé, il y avait quelques composants qui avait varié… Mais là, c’est presque tous! Effectivement, cela doit venir des tensions plus elevées.

A ce sujet, les condensateurs de 20nF sont marqués 3000V, et les 0,1µF sont marqués 1500V! Est ce qu’il faut vraiment que je garde ces valeurs? Il y a des pointes de tension si elevées dans ce circuit?

Bonjour,

les tensions indiqués sur ces vieux condos sont des “tension d’essai” , largement supérieures aux tensions de service

On peut remplacer les condo en 1500 V par des 500 ou 630V
On peut remplacer ceux en 3000V par des 1000 ou 1500V

Oui, je sais que ce n’est pas un oscillo très performant… (Je l’ai payé 4 euros!)
Mais ça suffira bien pour l’amateur que je suis, et vous savez surement ce que c’est; Je veux comprendre et y arriver!

D’accord pour les tensions des condos. Merci, je ne savais pas!

Bonjour,

oui, pour un débutant , ça peut suffire …Et puis le fait d’être simple, et le fait de le retaper soi même, en font justement un bon moyen d’apprendre!

Quand aux condos, en pratique, on divise par 2 ou 3 la tension d’essai et on prend la valeur normalisé courante immédiatement supérieure
(d’ou les 500 ou 630V pour le cas des 1500, et les 1000 à 1500 pour le cas des 3000 … Les valeurs de tensions données conviendront et suffiront, mais pas descendre trop en tension et ne pas utiliser des condos en 250V par exemple !)

Bonsoir,
a part les capas situees sur la chaine 700V du 500V suffit mais pour ceux relies au 700V il vaudrait mieux des 1500V heureusement il n’y en a que 3

Bonsoir,
Les 3 sur “la chaine 700v”, c’est la 0,1uF, et les 2 de 8µF?

Les deux 20nF
Le 0.1 micro bien qu’il ne supporte que la tension de polar grille
pour les deux 8 micros il ma semble que vous les avez changes

D’accord pour les condensateurs.
Je vais changer aussi les resistances, est ce que du 1 Watt suffit? Ou il faut plus que ça?
(Je ne dois pas changer la 100k après la EY81, ni la 1,8k et la 29k après la EZ80, “juste” toutes les autres…)

3BP1changer ou controler ce qui est entoure tolerance 10% pour les R condensateurs sans aucune fuite du neuf si posssible.
Controler ce qui est marque d’une croix tolerance 20%
Pour les puissances 1W suffit amplement
C’est surtout la tension max admissible aux bornes de la resistance que l’on doit prendre en compte plus que sa dissipation
Une 1W supporte 500V alors qu’une 1/2W ne supporte que 250V
Les pots sont tous des lineaires si possible a axe plastique pour un bon isolement des boutons de commande, 700V sur un bouton ca pique…

Merci pour le schéma. J’ai déjà controlé la plupart des composants indiqués, ils sont tous en dehors des 20%…
D’accord pour la puissance des résistances.

Pour les condos non polarisés, est ce que ceux à film polyester mais de forme parallélépipédique fonctionnent aussi bien que les cylindriques? Comme ça:
image

En tout cas, des condos 1500v, j’en trouve pas…
Je pense commander sur ce site: https://befr.rs-online.com/web/c/passive-components/capacitors/

Pour faire le condo 0.1µF en sortie de EY81, je mets en serie 2 condos 0.047µF / 630v? Avec une résistance en parallèle sur chaque condo?

erreur de ma part ici il faut mettre 2 capas de 0.22 en serie pour obtenir 011 micros
Oui c’est possible en mettant 1.5 Mohms en // sur chaque
Les films polyesters qu’il soient parallélépipédiques ou axiaux fonctionnent de la même manière
en general l’interieur est le même, seule la disposition des connexions change

D’accord, merci!