Restauration Philips 525A Super Octode

Quelques mois auparavant j’ai pu acquérir chez une assistante maternelle à une dizaine de kilomètres de chez moi ce Philips 525A Super Octode dans son jus.
Les tubes sont absents sur la photo, mais le poste est bien complet et avec son logo.
Faudra que je teste les éléments vitaux avant d’aller plus loin. Si c’est concluant, ça devrait augurer une restauration sympathique…

2 J'aimes

J’ai le même (sauf que le mien est un U)!

Tel que je l’ai eu:

intérieur

OCTODE SUPER

J’ai bien nettoyé la boîte et il est sur la liste d’attente! Il y aura du boulot pour l’ébénisterie!

Bonsoir Lebouseux,

J’ai retapé un Philips 510A l’année dernière (même chassis), donc n’hésite pas si tu as des questions !

Gaëtan

Moi j’ai les deux :

  • Un « U » depuis plus de 25 ans, en super état et qui fonctionait à l’époque sans rien n’y avoir fait, mais cela fait plus de 20 ans que je ne l’ai pas branché.

  • Un « A » trouvé en mai 2018 à la ressourcerie également en excellent état également, voir ici :
    Vide greniers saison 2018, mais je ne l’ai pas encore testé …

A peine débuté cette restauration, que les emmerdes commencent…
Comme je veux extraire le châssis, j’ai voulu enlever les boutons.
Mais celui qui commande les gammes ne veut rien savoir. J’ai pu enlever les deux vis de fixation.
Le bouton restant soudé par la rouille à l’axe, j’ai mis du dégrippant. Ca a fait son effet puisque désormais le bouton tourne librement et très facilement autour de l’axe.
Par contre, impossible de le retirer, il ne veut pas bouger d’un pouce même en forçant (encore que un pouce serait largement suffisant…).
Je ne comprends pas ce qui le retient. Quelqu’un aurait-il une idée parce que ça me ferait ch…er de détruire le bouton!

tout simplement en forçant pour le faire tourner, la vis pointeau a gravé une gorge sur l’axe
et meme en otant completement la vis le bouton reste coincé par les bavures de cette gorge
il faut le faire tourner plusieurs fois de droite a gauche en tirant doucement la bavure metallique va « usiner » la bakelite mm par mm , cela peut prendre un bonne 1/ heure

:sweat_smile:

En orange la bague cylindrique (incluse dans le bouton vert en bakélite) dans laquelle sont placées les deux vis. Je n’ai pas le moyen de savoir si la bague est solidaire du bouton.

  • Si la bague est solidaire du bouton:
    je ne pourrai jamais les sortir parce que avant que j’use la bavure ou la bague…
  • Si la bague n’est pas solidaire du bouton:
    si la bavure est en B, le bouton devrait sortir tout seul ce qui n’est pas le cas
    si la bavure est en A c’est le cas que tu m’as indiqué, il faudra user la bakélite.
    Mais pourquoi la bavure serait-elle en A? ça serait plus logique quelle soit vers B non?

Que penses tu de mon raisonnement?

Ce n’et pas une bague mais un manchon en laiton moulé solidairement avec le bouton donc pas possible que ce manchon tourne dans la bakélite du bouton.

Photo d’une copie de Ben Djiekman construite de manière identique :

Donc je vais pas pouvoir le démonter, c’est ça?

Il faut insister, cela va venir au final, à l’usure …

Pour l’instant ça n’a pas voulu bouger d’un micron…

de toutes les façons si la bague laiton tourne dans la bakelite du doit le voir car le trou de vis de la bague ne sera plus en face du trou dans la bakelite du bouton
par contre si tu as lubrifie avec du WD40 laiton sur acier cela ne va pas s’user tres vite…
solution mettre un peu de pate a roder par le trou du bouton pour user cette foutue bavure.

Finalement je l’ai eu! En tirant tout en essayant de désaxer d’un côté puis de l’autre.
Les vis avaient fait une belle rainure…

Bon, la bonne nouvelle c’est que tous les organes vitaux sont opérationnels!
J’ai changés les condos HT et le condo de liaison à la finale.
Le transfo était déjà réglé pour du 240V, mais comme les tensions de sortie étaient légèrement en deçà, j’ai réglé pour du 220V et maintenant j’ai des tensions impeccables.

Concernant la HF, j’ai réglé les transfos FI avec du 115khz puisque c’est la valeur indiquée.
Mais je n’arrive pas même volume à fond à un niveau de sifflement très élevé même si ça s’est amélioré avec le réglage.

Toujours volume à fond, au niveau réception en GO j’entends très très faiblement RTL. Rien en PO.

Par contre de la BF fournie à partir du PU fonctionne super bien et de façon puissante.

Alors qu’est ce qui coince?
Pour info: que je mette le câble d’antenne à l’entrée du poste ou sur la grille de la AK1 j’ai a peu près le même résultat sur le HP
Mes tubes AK1 et AF2 sont bons mais au cas où je les ai changés: résultat identique.
J’ai vérifié les tensions des broches de ces deux tubes, elles sont impeccables.

Là je patauge… :shushing_face: et si vous avez des pistes de recherche ou de contrôle je suis preneur!

tu as bien constate que chaque bobine du transfo FI passe par un maximum ?

Bonjour Lebouseux,

Le problème vient des Trimmers ajustables des MF montés sur des plaquettes bakélite qui vieillissent très mal et qui présentent des fuites,et qui engendrent des courants parasites.

2 solutions :

Soit supprimer les ajustables et les remplacer par 1 condensateur fixe de 100pF + en // un ajustable de 25-30pF ( il n’y a pas beaucoup de place): ça fonctionne bien, c’est ce que j’ai fait mais pas très joli.

Soit fraiser la tête des rivets, démonter et nettoyer entièrement toutes les pièces, et remonter avec une vis en nylon à la place des rivets. Ensuite réaligner. On ne voit rien , ça fonctionne tres bien aussi.

Si après vous manquez un peu de sensibilité (et que la HT est bonne), n’hésitez pas à monter la tension des écrans des AK1 - AF2 - E446 à 80v sans problème en diminuant un peu R4 (mettre 10 - 15 K 1 W)

Cordialement

Oui je partage tout à fait l’opinion de Gaetan.
C’est un problème que j’ai rencontré et semble être bien connu avec ce type de condos ajustables.
Parfois on peut les récupérer en les démontant et les nettoyant minutieusement, sans oublier de les remonter et les régler of course…

Problème déjà identifié dans les années 40 sur ces châssis Philips « Super-Octode » et mentionné en 1946 dans le livre « Le dépannage des postes de marque » de W. Sorokine, alors qu’a l’époque ils n’avaient qu’un peu plus de 10 ans …

Bonsoir Henri-Louis,

Tout à fait c’est d’ailleurs vous qui m’avez donné l’info à l’époque de ma restauration