Restauration Técalémit Super 58

*bsr* à tous

Je souhaite restaurer ce poste qui serait de 1935 (d’après le grand livre) dont vous pouvez voire les photos à cette adresse :
http://www.monalbum.fr/Album=T4VRMM4G
Il y a du boulot et des “kilomètres” de condensateurs à remplacer (pas mal de condos indiqués en cm) et je suis certain d’avoir au minimum une lampe à changer (6D6) dont l’extrémité supérieure s’est désolidarisée de la lampe.

  • Par contre un condensateur variable peut il avoir perdu ces capacités avec la poussière et les traces d’oxydation des lamelles aluminium ?
  • A quoi peut servir l’ampoule dans le circuit sur la photo 6 et “c’est quoi”
    *merci*
    bricoleur 50
1 J'aime

Un peu mité, le Tecalemit ? :wink:

Pas vu l’ampoule, quelle est la photo 6 ?

La lampe inconnue doit être une finale 42.

Bonjour,

l’ampoule est repérée sur la dernière photo. Effectivement c’est bien étrange de la trouver à cette endroit surtout dans le circuit ; franchement je ne sais pas il faudra certainement faire un bout de schéma de son branchement.La présentation en album est une très bonne idée car elle permet d’avoir une vue détaillée du poste mais je n’arrive pas à trouver la commande pour agrandir une photo car je voulais justement zoomer sur la dernière pour voir de plus près cette étrange ampoule .

Pour le changement de la valeur du CV bien attaqué par la rouille je ne sais pas mais souvent j’en ai trouvé également de très rouillés qui fonctionnaient sans problème sur toute leurs positions après les avoir simplement passés, non démontés, à la soufflette, car certains d’entre-eux crachotaient vers les deux extrémités du débattement; je pense que ces vieux CV des années trente étaient particulièrement très solides.

Effectivement vous avez des kilomètres de condensateurs, certainement marqués en cms à changer par la suite.

Vous ne devriez pas avoir trop de problème du côté du sélecteur de gammes car ils sont vraiment inusables et très solides ces sélecteurs à grosses lamelles de contact et leur axe principal recouvert de caoutchouc.

C’est un bon gros vieux poste et en plus un Técalémit qui va certainement vous faire passer d’agréables et nombreux moments pour sa remise à niveau.

Je vous souhaite une bonne continuation.

Patrick.

*bonjour*

Merci de vos réponses, effectivement il est un peu mité…un bon décapage de l’ébénisterie et un traitement au xylophène s’impose.
La lampe doit être une 42 c’est ce que j’ai déduit en regardant la fiche du grand livre du “Super 57” le même en horizontal.
Pour Patrick je vous propose de vous envoyer la photo pas message privé pour cette ampoule mystérieuse …
Une construction solide !
*merci*
Bricoleur 50

Autant en faire profiter le forum en la publiant ici-même !

Il est possible que cette ampoule soit en série avec le point milieu du transfo HT et serve de fusible (6,3V 0,3A.)

Pour remplacer la 6D6 cassée, si vous n’en trouvez pas, vous pourriez monter une 6K7 ou une 6M7MG qui sont la même lampe en culot octal, elles sont très faciles à trouver et très bon marché.

Effectivement autant diffuser la photo sur le forum.

Le montage de l’ampoule 6V/0,3A en guise de fusible est -il une montage qui se pratique d’origine car je n’ai jamais rien vu de tel.

*bonjour*

Effectivement la photo sur le forum est la meilleure solution pour que tout le monde puisse donner son avis.
Je regarderai plus précisément ce soir où est reliée cette mystérieuse ampoule.
Bricoleur 50

Si le montage de l’ampoule était d’origine constructeur, elle serait vraisemblablement montée sur une douille…

On voit bien sur la 2ème photo qu’elle est montée près du transfo d’alim, probablement en fusible.

Sur un poste pas encore restauré et je ne sais plus sur lequel, j’ai également une ampoule 6,3V 0,3A entre le point milieu de la HT et la masse. J’avais penser aussi qu’elle servait de fusible, ou à éclairer le dessous du châssis pour le dépannage ! :laughing: .
Pour sa restauration je pense la virer car ça me parait une source de panne supplémentaire… et aussi inutile car il y a déjà un fusible sur le primaire, non ?

*bonjour* à tous
j’ai essayé de faire un petit bout de schéma pour déterminer cette ampoule mystérieuse…

Merci
Bricoleur50

*bsr* à tous et à bricoleur50.

Votre schéma est erroné, la redresseuse 80, est court-circuitée !!
Par contre , on voit bien que votre voyant,câblé d’origine dans le circuit HT. est une sécurité , limiteur d’intensité.
Bonne soirée
jean-louis

*bsr*

Merci de votre réponse mais pourquoi la redresseuse est court-circuitée ? Les 2 plus grosses broches correspondent bien au filament car il y a une résistance très faible ?
bricoleur50

L’ampoule est en série avec le chimique de filtrage de tête…

Bricolage de peu d’intérêt !

Bonjour.

Une petite lampe à filament en série avec le condensateur de filtrage : montage conseillé dans certains livres.
Si le condensateur se met en court-circuit, le filament de la petite lampe grille et fait fusible. Si la petite lampe brille trop fort tout le temps, on est alerté de la fuite du condensateur ou d’une consommation anormale de H.T… Encore faut-il ne pas la mettre sous le châssis ! Mieux qu’un simple fusible ? A chacun de voir. Avec un bon condensateur neuf on doit pouvoir s’en passer…

Sur un récent montage j’ai mis une diode luminescente en série sur la H.T. après le filtrage : elle m’indique qu’il y a un courant normal sur les plaques et fait fusible en cas de problème. Mais pas en cas de problème sur le condensateur de filtrage ! Moins bien qu’un milliampèremètre avec fusible mais moins cher. Gadget amusant…

*bonjour* à tous

Merci de vos réponses et commentaires, après quelques recherches j’ai trouvé un schéma doctsf.com/documents/afficher_document.php?num_doc=18240&page_doc=2 du super 54 dans le grand livre et le cadran semble identique, les lampes utilisées sont les même, seules leurs dispositions changent.
Mais dans le schéma aucune protection avec une ampoule …de ce circuit dont je ne connais pas la tension mais il alimente en autre le filament de la redresseuse 80.
Bricoleur 50

*bsr* à tous
Sur certaines lampes le téton supérieur bouge, sont elles HS ?

Merci
Bricoleur

En principe non, si la lampe n’a pas pris l’air !

A coller avec très peu de cyanolite.

*bonjour*

Je fais l’inventaire des condensateurs à remplacer, il y en a 2 que je n’arrive pas à déterminer la valeur comme sur la photo jointe.

Merci de votre aide
Bricoleur

Super cette restauration que je vais suivre de près !

Dans ce poste il y a à boire et à manger .
Garanti “dans son jus et sorti de grange” …

Mais c’est les meilleurs…! :pleur4:
Ah quand vous entendrez avec Tino Rossi ! J’imagine l’émotion …! :pasdrole:

Un jeu de cales de mécanique moto devrait convenir pour passer entre les lames du CV …

Ce qui m’intéresse aussi c’est comment rénover les coffres sans refaire tout le vernis …

Bon , ben bon courage !
*bsr*

*bsr*

Comme dit plus haut l’ampoule est utilisée comme fusible, cependant les schémas ne les mentionnent pas systématiquement.

Les condensateurs inconnus sont marqués 10/1000 (10 millièmes de uF) soit selon le marquage actuel 10nF.

Ne pas suivre les conseils de Châtaigne pour le CV, il faut le nettoyer délicatement avec pinceau fin et un aspirateur, ne pas passer de cales ou tout objet métallique rigide entre les lames, seulement une feuille de papier ou de bristol.