retour de brocante


#385

Bonjour à tous,

De retour de la recyclerie à Cholet. Dommage il y avait au moins une quarantaine de postes, mais pas possible de tout récupérer ! lol
Voici les 3 que j’ai acheté pour 25€!


#386

Bonjour,

Alors, j’ai essayé de trouver quel était le modèle de ces 2 Ducretet-Thomson, mais je n’ai pas trouvé dans le grand-livre !
Peut-être que quelqu’un saurait m’en dire plus ?
Merci à vous et bonne journée !

Dom.


#387

Bonjour, peut-être celui de la fiche 747https://www.doctsf.com/ducretet-thomson-c-735-photo-1_i547F1
bonne journée
Raymond


#388

erreur de ma part c’est la fiche 547


#389

Bonjour et merci Raymond !

Je ne suis jamais tombé sur cette fiche !
J’ai dû me tromper quelque part lors de mes recherches…

Bon Week-end

Dom.


#390

Bonjour,

votre précédente recherche avais peut être été tenté en même temps que J.M. Bourque effectuais des opération de remaniement ou d’amélioration (qui peuvent expliquer l’ échec de la recherche a ce moment là …) Ou alors l’informatique n’étais pas dans ces bons jours (parce parfois, l’informatique, c’est lunatique et il y a des jours ou ça ne trouve rien du tout et sans dire pourquoi …Ou alors ça ne veux pas marcher et génère des messages d’erreur, comme ça, sans qu’on sache pourquoi …)

Ceci dit, et si c’est pour un dépannage …Il n’étais pas utile de connaitre le modèle exact , ces postes ducretet là étais souvent très classiques et peu différents, et pouvais se dépanner en s’inspirant d’un “schéma générique” utilisant le même jeu de lampes …

sloup


#391

Bonjour, c’était ce matin à Junglinster (Luxembourg) pas grand’chose si ce n’est une radio Philips, 2 instruments de contrôle et à partir du parking, une vue sur les émetteurs d’R.T.L.
bon weekend à tous
Raymond


#392

ce matin brocante du Pontet et de Carpentras
ai ponter une petite machine de Wimshurst ( pas tres ancienne mais bon, j’avait toujours reve d’en avoir une)
le meme modele que celle la

contrairement a la photo les plateaux sont en tres bon état
il me manque juste la paire de balais d’un cote et un des éclateurs
la manivelle est cassée
de la restauration en perspective

a la brocante de Carpentras un Philector 4180


a ouvrir car un gros truc ballade dedans
pourtant jamais ouvert il a encore ses scelles Philips
il faut que je trouve une combine pour les récuperer intacts…….


#393

Bonjour,
J’ai fabriqué plusieurs machine de Wimshusrt, j’en ai encore une derrière mon bureau qui tire des arcs de 10cm.
Ma plus grande machine, avec des disques de 35cm produisait des arcs de 18cm !
La machine de Wimshurst peut en principe, produire 250kV, ce qui correspond (en principe) dans l’air sec à des arcs de 25cm
Sur ton acquisition, il faudra que tu refasse les secteurs qui ont l’air d’avoir été coupés par le frottement des balais.
Ensuite, il te faudra chasser les pertes par effluves, mais avec cette machine, tu tireras des arcs de 2cm au maximum.
Cdt,
Gérard


#394

Bonjour. Normalement, les secteurs sont en étain. A défaut on peut utiliser de l’aluminium, mais le rendement est moins bon.Pour les balais, il suffit de prendre du fil de cuivre multibrin, extrêmement fin et souple. Les distances données pour les arcs sont souvent fantaisistes, car ça dépend surtout de la capacité des bouteilles de Leyde, mais plus encore du degré d’hygrométrie de la salle ou on procéde aux essais. La machine a horreur de l’humidité, et un passage au séche-cheveux est recommandé avant utilisation. Il existe de nos jours des machines à 50 euros, mais…! Le seul fabricant français fabrique de belles machines depuis 1880 et s’appelle Pierron, à Sarreguemines.J’ai fait partie de la famille, dans les années 2.000 . Notre ami Bernard Thomas pourrait nous en parler des heures.


#395

la photo n’est pas celle de ma machine mais une piquée sur le net car je cherchais a identifier le fabricant
pour le moment sans succes

j’ai exactement le meme modele avec les plateaux en bon etat, ils font 36 cm de diametre.


#396

Sur mes machines de Wimshurst, les secteurs sont en laiton découpés à la CNC, l’alu est possible mais fragile, de même que l’étain qui n’a d’avantage que la facilité de découpe.
Les balais sont constitués d’un morceau de fil extra-souple.
Les disques sont en LEXAN qui permet l’amorçage automatique, le premier arc se produit dès le premier tour de manivelle.
Avec d’autres disques, ébonite, verre, il faut “amorcer” la machine pour qu’elle produise des arcs.
Les condensateurs sont constitués d’un morceau de bouteille d’1/2l tronçonnée et rempli d’aluminium passé au destructeur de documents et un peu tassé, l’important est la surface du diélectrique.
IMG_0418%20%5B640x480%5D



photo9
cdt,
gérard


#397

Bonjour
vu à la brocante de Differdange (Luxembourg) ces 2 châssis de radio transformés, je vous rassure, j’ai réussi à retenir mes larmes.
Bonne fin de weekend
Raymond


#398

image


#399


#400

Quels nids à poussière !!!
Quelle maîtresse de maison accepterait pareilles horreurs ?
cdt,
gérard


#401

j’ai vu pire, une radio complète avec une lampe vissée dessus, comme celle qui sont avec les châssis en question, le gars ne m’a pas laissé prendre de photo


#402

t’a pas compris…… “un artiste” ne laisse jamais photographier ses “œuvres” :smiling_imp:
si quelqu’un lui piquait son idée……et le copiait :sob:


#403

j’avais très bien compris, il y avait des compteurs à gaz , à eau etc…lui piquer l’idée pour massacrer une radio, loin de moi cette pensée


#404

À ce niveau, l’art n’est rien d’autre que de l’art-naque, les art-tristes en question ne cherchent qu’à attraper un pigeon, pensant avoir eu une l’idée géniale et unique.
Dans une exposition, j’ai vu un “tableau” constitué d’une surface entièrement peinte en noir mat avec seulement une bande verticale jaune décentrée, faite visiblement avec un rouleau de 10cm de largeur.
L’ “artiste” avait fait quelques variantes sur le même principe, mais avec une bande de couleur différente à chaque fois.
Prix demandé : de 1000 à 1500€
Dans l’après-midi, je peux faire une bonne dizaine de toiles de ce genre…

Je reste persuadé que trop souvent, l’art et l’arnaque ne font qu’un.
C’est surtout l’exploitation de la connerie humaine.
Mais pour certaines personnes fortunées, 1000€ c’est de la petite monnaie, avoir un tableau de ce genre dans son salon, ça fait un peu provocation, but souvent recherché.
Cdt,
Gerard