Schaub-Lorenz Primaballerina Stereo40F à réveiller

Bonjour à toute la communauté.
Récemment inscrit, j’explore et m’abreuve de ce site depuis bien plus longtemps.
Loin d’être un expert des modèles anciens.
Je viens de récupérer un antique meuble Shaub-Lorenz Primaballerina Stereo 40F
noyé sous la poussière.
La boiserie est en plutôt bon état (vernis fatigué par endroit mais pas de fissures/éclats).
Il manque la plaque de protection à l’arrière de l’ensemble radio.
Le marquage sur le verre a subit les affres du temps, comme si il y avait des scotchs décollés.
Il y a bien le tourne-disque (avec des disques 45trs dessus! datés de 1985/87) ce qui donne une indication maxi de la dernière période d’utilisation de l’appareil (30/35 ans).
mais pas de magnéto de l’autre côté.
La partie électrique par-contre demande de la méfiance.
Fils électriques usés par le temps, cordelette d’affichage LW/MW/KW cassé et mal attachée (je l’ai vu au ressort de tension qui était dans la roue d’accroche)
ce qui sous entendrait qu’il a déjà été ouvert pour une réparation.
Je ne vois pas de chauffe/brulure anormale.
Il a toutes ses lampes.

Par-contre j’aurais pour le moment une question concernant les condensateurs.
Afin de les remplacer.
Un certain nombre sont d’apparence polarisés, il présentent une bague noire d’un côté ce qui sous-entendrait qu’il le sont mais sur le schéma aucun n’est représenté polarisé (sauf les chimiques bien sûr).
Par quel type faut-il les remplacer?
Ils sont marqués « EROFOL I » ou « EROFOL II » (comme ça pour info, ça ne nous avance guère)

Autre question:
Quand on voit sur la carte radio l’ensemble des commutateurs linéaires avec les self/résistances/condos/fils soudés dessus, c’est « chaud » à nettoyer.
Sur le reste de la carte, les composants sont relativement séparés, c’est plus facile.
Mieux vaut tout désosser ou laisser au moins pire (ma préférence pour le moment), j’ose à peine passer un pinceau sur les bobines.
Comment nettoyer/remettre en état sans que le remède ne soit pire que le mal?

Désolé si les questions peuvent paraitres bien naïves.
Merci à tous les contributeurs de vos précieux conseils.

Ps: Il y avait le schéma dans l’appareil, je vais voir à en faire une copie propre si ça peut aider bien qu’on le trouve sur le net.

CondensateurEroFol

Bonjour

Les condensateurs chimiques sont à changer d’office, mais pas les autres : la bague noire indique le coté masse
Mais maintenant ils ne portent plus ces attributs .

Bonjour et soyez le bienvenu sur ce forum participatif, convivial et plein de ressources.
Est-ce votre première restauration de poste à tubes ?
Bonne continuation.
DG

Bonjour
La bande noire sur les condensateurs de la photo est la pour repérer l’armature externe , ce ne sont pas des condensateurs polarises et dans l’immense majorité ds applications le sens de branchement n’a aucune importance
Ces condensateurs sont de tres bonne qualité et il est tres rare que l’on ait a les changer
Pour la suite, un bon nettoyage a l’air comprimé s’impose

Bonjour tout le monde,

Châssis dans un état exceptionnel et suivre les recommandations de F6CER.
Cerise sur le gâteau, ce modèle est prévu pour recevoir un décodeur MPX FM à transistors de la même marque ou, si non, à circuit intégré de construction perso.
Bonne remise en route…

JRL

Merci à vous.
C’est réellement la 1ere remise en état d’un appareil de ce genre et j’en ai un autre plus ancien qui attends son heure… il attendra.
J’avais il y a quelques temps « réparé » un meuble du même genre (dont je ne me souviens plus la marque) mais il était tombé en panne et non pas abandonné depuis des lustres. Une des lampes avait une fissure, échange de celle-ci et il est reparti comme en 14.
Les photos que vous avez sous les yeux sont prises après un bon nettoyage à l’aide de soufflette et pinceau.
L’ensemble a une couche plus ou moins grasse que j’aurais préféré supprimer et pour le coup, l’air n’est plus suffisant. Ci-joint une vue arrière avant démontage.
Question condos, c’est une bonne nouvelle, moins on touche mieux c’est.
Par-contre j’ai bien lu quelque part qu’il fallait changer les condensateurs de liaison.
Je joins le schéma en jpg en espérant que la qualité suffise.
Si vous pouviez éclairer mes lanternes sur les potentiels condensateurs à échanger (mis à part les chimiques), je suis preneur.
Suivant vos précieux conseils, je n’ai pas encore branché l’appareil sur le secteur.
Mais le fusible au niveau du sélecteur de tension est hs.
Question: le sélecteur est sur 220V, la tension ici est de l’ordre de 230V voire légèrement plus.
Dois-je laisser sur 220 ou positionner sur 240V.
Pour finir, il manque l’ampoule d’éclairage « stereo » juste à droite du gros bouton (de gauche) volume/balance. Je ne l’ai pas retrouvé dans l’hébénisterie. Pas bien grave.
Voilà pour une inspection de base.

Il ne faut tout simplement les laisser en paix là où ils sont, de même que les condensateurs électrolytiques (improprement appelés « chimiques » par une majorité ici).

Sur les postes de radio allemands de cette époque la qualité des composants utilisés est largement supérieure à celle des composants français, de ce fait aucun remplacement systématique de condensateurs n’est nécessaire

Large débat également, si vous avez 230 volts et pas plus (comme chez moi également) vous êtes dans la tolérance de 10% normalisée et supportée par l’appareil.

Si vous mettez le sélecteur sur 240V vous le sous-alimenterez légèrement, chez moi tous les postes de radio sont sur 220V, mais tout le monde n’est pas de cet avis ici …

Ce sont justement ces condensateurs « Erofol » dont vous avez parlé.
Sur les postes de radio du début des années 60 les condensateurs sont déjà à film polyester et plus au papier parafiné, ils sont de construction identique à ceux que l’on trouve actuellement et ne se détériorent pas en vieillissant comme les condensateurs au papier parafiné qui étaient utilisés jusqu’aux années 60.

Le témoin « stéréo » n"est présent que si le poste de radio est équipé du décodeur stéréo.

À cette époque, les émissions en FM stéréo n’étaient pas la règle et seuls quelques émetteurs, principalement en Allemagne diffusaient en stéréo.

Comme le décodeur stéréo était aussi à lampes, il renchérissait le prix de l’apparei, il était donc proposé en option et c’était un module enfichable que l’on pouvait mettre ou non dans l’apoareil.

Comne en France les émissions en FM stéréo n’existaient pas lors de la commercialisation de ce poste de radio, je ne pense pas qu’il soit équipé du decodeur stéréo.

Plutôt des excellentes nouvelles tout ça.
Je vais sagement continuer de le nettoyer, changer les fils fatigués, vérifier tout ce qui bouge la dedans et/ou semble douteux et enfin, le mettre en route.
Ça peut être utile de vérifier les condensateurs electrolytiques au capacimètre? ou c’est une illusion perdue?

Je vais créer un pdf des schémas pour la base de donnée, ça vaut le coup?
Et bonne nouvelle, je viens de retrouver le livret mode d’emploi (en 3 langues, Allemand, Anglais et Français)


Hors sujet mais c’était avec dans la pochette , il y a un schéma de téléviseur à transistor/lampe.
Il n’y a pas de marque/modèle inscrit dessus.
C’est en Français 100%
et ce qui est intéressant ce sont les options prévues pour le sélecteur de chaines
Soit des poussoirs/potards rotatifs, soit ce qu’ils appellent « Nixie 6 touches » avec un tube Nixie ou alors « Sensor 6 touches » avec ce qui ressemble à des CI (SN16 862, SN16 848).
Ça sent les années 70.