Surcouf clavier 1955 avec pont redresseur

Bonjour,

Je viens de remettre ce poste en état de fonctionnement satisfaisant en PO sur cadre. En GO il faut déconnecter le cadre (molette d’orientation tournée à fonds vers la gauche) et la réception est satisfaisante sur antenne extérieure; cependant si je pose un doigt sur la bobine GO du cadre, la réception devient puissante.

Voici la série de lampes ( pas de valve car redresseur au sélénium):

EF85, ECH81,EF85,6AK8/EABC80 et  EM84.

Cordialement.

Patrick

Ce poste a la FM ? N’y aurait-il-il pas également une ECC85 cachée sous un blindage ?

[quote=“PAT54”] Bonjour,

Je viens de remettre ce poste en état de fonctionnement satisfaisant [/quote]

.

A vous lire il ne fonctionne pas bien du tout… :

[quote=“PAT54”] En GO il faut déconnecter le cadre (molette d’orientation tournée à fonds vers la gauche) et la réception est satisfaisante sur l’antenne extérieure; cependant si je pose un doigt sur la bobine GO du cadre, la réception devient puissante.
[/quote]

C’est anormal. Poste qui semble désaligné en GO, que ce soit par un noyau tourné dans les blocs d’accord ou la bobine GO qui a glissé de son emplacement sur le barreau ferrite (normalement impossible sur un Surcouf).

Redresseur fragile et merdique susceptible de se mettre en CC n’importe quand, et risquant de cramer le transfo d’alim en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. A remplacer par 4 diodes silicium faciles à rentrer à la place des empilements de pastilles sélénium d’origine.

En outre, attention au toron de cables qui alimente l’EM34 : isolants ayant une tendance à se désagréger avec les risques que ça comporte. Il y a beaucoup de travail à faire sur un Surcouf avant de pouvoir l’utiliser au quotidien sans risques, hélas.

Bonjour,

Merci de vos conseils. Le poste n’a pas la FM. Sur le clavier est inscrit au tampon encreur “09/55”. Les bobines n’ont pas bougé et sont biens collées sur la barre de ferrite. Le câblage de l’ EM34 ainsi que celui des lampes du cadran est refait .

Cordialement .

Patrick.

Bonsoir,

Je viens de photographier de manière très floue un boitier vert cablé devant un grand boitier en alu sur lequel est inscrit : SIEMENS SSF B250C75.

En ce qui concerne le problème de réception GO sur cadre , je constate qu’un des deux fils de sortie sur une bobine du bas à gauche du support est cassé donc plus connecté à la bobine émaillée de droite. Cela expliquerait peut-être ce problème de réception.

Cordialement.

Patrick.

Le boitier siemens est bel et bien un pont de graetz. C’est lui qu’il faut remplacer.
Le fil cassé est certainement la source du problème en GO.

le redresseur siemens n’aurait-il pas déjà été remplacé par un plus moderne, la pièce verte ? dommage que la photo soit floue ! on aurait plus de certitude.

Bonsoir,

sur la pièce verte est inscrit : BY164
F7514

sur le coin supérieur (bisauté) gauche le signe + , sur le coin supérieur droit le signe -

Cordialement

BY164 = redresseur silicium 1,5 A mais seulement 80 V alternatif d’après ce que j’ai trouvé sur la toile. je suppose que le siemens est déconnecté ? le BY164 me parait un peu court pour le remplacer.

Le BY164 est un pont basse tension pas adapté du tout à cet emplacement, c’est un BY179 qu’il aurait fallu trouver.

Bonjour,

voici une image plus nette du redresseur qui est bien déconnecté et sert uniquement de support au pont BY164. Le problème de réception sur cadre GO est résolu.

Cordialement.

On voit tout de suite mieux :wink:

Il vous faudrait mettre à la place un petit pont moulé, par exemple, facilement dissimulable sous le châssis.

4 diodes 1N4007 et une ou deux résistances série pour simuler un pont sélénium s’intègrent très bien dans le boîtier d’origine Siemens (même si y’est mince) :unamused:

Effectivement Jacques, j’ai fait ça sur un de mes redresseurs et ça passe très bien.
De mémoire, il y a déjà une résistance en série avec le pont sélénium : suffit d’augmenter un peu sa valeur. De toute façon je crois me rappeler que la HT d’un Surcouf ne décoifferait pas un chauve :mrgreen:
Le plus délicat est de dessertir le bord du boitier alu d’un côté pour l’ouvrir sans tout casser dedans (l’est fragile l’isolant). Après, c’est de la petite bière. :wink:

Bonjour,

Ce poste est de 1955 comme le stipule le GL et l’indication que j’ai trouvée d imprimée sur le clavier. Cependant il y a sur le châssis un emplacement prévu pour la connexion  d’une antenne FM; donc dès 1955 il y avait déjà des Surcouf  avec l’option  FM.

En attendant de remplacer cette BY 164, je vais ranger ce poste.

Cordialement.

Patrick

Bonjour,

cinq années ont passé depuis ma dernière intervention et hier j’ai enfin déconnecté le pont BY 164 et mis à l’intérieur du pont au sélénium d’origine les 4 diodes 1N4007.Le pont BY 164 a un de ses angles qui est biseauté du côté du pôle positif.Je pensais que c’était un repère pour faciliter la connexion du pont dans le bon sens,un peu comme la bande foncée qui indique le pôle négatif d’un condensateur chimique, mais d’autres ponts, comme celui qui est sur la seconde image, ont leur angle biseauté du côté du pôle négatif.Je ne comprends donc pas l’utilité d’un tel repère qui est plutôt trompeur?

Voici une photo pont BY 164 démonté et en dessous, les pièces que j’ai trouvées dans le pont au sélénium Siemens d’origine; je pense que ce sont les petites pastilles carrées qui sont au sélénium eti se mettent facilement en C/C.

Cordialement.

Patrick.

p5

Bonjoir,

pourriez-vous m'indiquer la valeur de la HT redressée que l'on doit trouver à la sortie du pont redresseur Siemens d'origine? Sur mon Surcouf, à la sortie du pont  constitué par les quatres 1N4007, à l'allumage du poste, la tension monte jusqu'à 330 volts puis se stabilise à 272 volts. Effectivement il y a bien d'origine une résistance en série (300 ohms sur mon poste) avec le pont qui abaisse cette tension à 256 volts avant d'attaquer la résistance de filtrage de 1K; c'est donc éventuellement cette résistance en série dont il faudrait  "augmenter un peu sa valeur" comme l'indiquait Masterorion. Dans ce cas, vers quelle tension faudrait il abaisser ces 256 volts ?

Cordialement.

Patrick.

Bonjour,

ne sachant pas vers quelle valeur idéale je dois abaisser la tension à la sortie du pont de diodes 1N4007, j'ai quand même sans avoir réajusté la valeur de la résistance en série de 300 ohm, procédé à plusieurs essais de fonctionnement.Dans le dernier essais qui a duré une heure, j'ai constaté que le transformateur d'alimentation était assez chaud (je crois que les TA des Surcouf ne sont pas de très bonne qualité).La tension à l'entrée de la résistance de filtrage est de 258 volts et de 244 Volts en sortie; je trouve 244 Volts sur la plaque de l'EL84.

Le poste fonctionnant bien ainsi,j'ai donc remis le chassis dans la caisse en faisant comme d'habitude de multiples manoeuvres d'inclinason afin de ne pas abimer les fragiles bobines situées sur la partie supérieure de l'antenne cadre.

Par ailleurs,J'ai constaté sur le schéma d'un Surcouf  également à redresseur Siemens au sélénium,que la résistance en série avec le pont redresseur est de 270 ohm/ 2W et que la résistance de filtrage est de 1K2 alors que sur mon poste elles sont respectivement de 300 ohms et de 1K; la 300 ohms chauffant pas mal, je pense que les 2W d'origine sont un peu justes.Les deux résistances de l' EM34 sont de 2,2 Meg sur le schéma mais de 2,7 Meg sur mon poste.

je vous remercie pour toute l'aide que vous m'avez apportée pour la révision de ce Surcouf.

Bien cordialement.

Patrick.