Termes en electronique


#1

Bonjour
J’essaye de suivre les t
ermes que vous employé !!! Mais ceux qui rame …Dur!! dur!!
Que veux dire tube pompé , condensateur qui fuit, ou œil électronique , etc…
Cdl


#2

bonjour
pompé= usé ,fatigué
condo qui fuit=qui laisse passé du courant continue
et œil =indicateur visuel


#3

Bonsoir, merci
Oui je comprend bien , Mais comment le voyer vous ???


#4

thermes

nom masculin pluriel

(latin thermae, du grec thermos, chaud)

  • Établissement de bains caractéristique de la civilisation impériale romaine.
  • Nom de certains établissements où l’on fait une cure thermale : Les thermes de Luchon.

#5

re
papi pour dire cela tu peux t’abstenir merci (terme)
GG
que veut tu la technique de test ou les effet ressentie
ou perçu


#6

Tube fatigué , avec quoi cela ce voit


#7

Excuses moi de vous avoir embête …


#8

Faut aller à Dax ou à Ax-les-Thermes… :smile:


#9

Tu devrais lire le livre ancien "Mais la TSF c’est tout simple " de Aisberg.
Tu as l’air totalement ignorant de la radio, des TERMES employés, des instruments de mesure.
Pour un tube pompé ( une lampe) on peut utiliser un simple multimètre et mieux un lampemètre.
Le multimètre digital permet de : connaitre les nombre de volts ( =tension) pour le courant continu et le courant alternatif.
il permet de mesurer la résistance
pour certains la capacité d’un condensateur
Interro écrite la prochaine fois.:wink:


#10

Personnellement je préfère Luxeuil les bains. cherchez pas c’est une histoire de famille…

à ma connaissance on n’y traite pas les fuites… peut-être cela fait du bien à ceux qui sont pompés. :yum:

pour les condos et les tubes pas de bains ferrugineux mais des mesures avec un milli-ampèremètre. ça ne leur refait pas une santé mais ça confirmes leur état.
les méthode sont décrites tous les bons bouquins.

:wink: Daniel


#11

re
pour un œil le phosphore ne brille presque plu et même plu aucune lueur ,
pour d’autres lampes débit plaque amoindrie ou nul
diminution du signal produit -distorsion éventuelle ,mais la diminution
peut aussi provenir d’autres organe en dehors de la lampe y peut y avoir
diverse raison ,(y a plein de bouquin qui explique)


#12

Bonjour,

Euh … Etes vous un jeune, lycéen ou étudiant, ayant un certain niveau d’étude mais n’ayant jamais connu et touché d’électronique ancienne , avec des lampes, des résistances, des condo, des circuits accordé avec des bobines et des condensateurs variables
(Du genre de ceux qui font clignoter des LED avec un µC genre Arduino …Ou qui bricolent leur sono et leurs jeux de lumières …Et donc ont un certain bagage , et des notions d’électronique …)

Dans ce cas : Une bonne solution pourrai consister a trouver un vieux bouquin de physique …suffisamment vieux pour aborder l’électronique à lampes ! (Le feuilleter pour juger si ce n’est pas trop “indigeste” à lire en fonction de votre niveau …)

-> Faire le tour des foires aux livres et vieux papiers, ou au rayon livre de la recyclerie ou ressourcerie la plus proche …Avec un peu de chance on y trouvera de vieux livres de physique !

Si vous ignorez absolument tout de la radio et l’électronique , même récente , si vous n’ êtes pas du tout du milieu, si vous n’avez jamais étudié l’ électronique et l’électricité durant vos études, pour aborder la radio et l’ électronique à lampes avec un bouquin de physique …
(ça peut être le cas si on met le nez, la première fois dans la TSF , en étant plombier, boulanger, ou curée …)

Alors une ancienne édition de “Mais la TSF c’est tout simple " ou " la radio mais c’est très simple” , de E.Aisberg sera une très bonne solution …(Ca se lit comme une bande dessinée, aucune conaissances particulière en physique , ni même en électricité bâtiment, n’est nécessaire ! et ça permet de comprendre les grands principes de la radio et les mots techniques ! )

-> Pour avoir une idée de ce genre de livre, et de ou le trouver :
http://www.pascalchour.fr/livres/radio_simple.htm

sloup


#13

Pas du tout, c’est de l’information pour la compréhension du sujet.
D’autres personnes se sont aussi permis un peu d’humour, (ce n’est pas désagréable…) mais peut-être fonctionnes-tu au “feeling” ?:thinking:


#14

il a les paupières lourdes ! :grinning:


#15

Merci Papy , je me demandais depuis le bédut ce que les thermes venaient faire dans cette histoire :thinking:

Par chez moi , les thermes c’ est plutôt Forges les eaux ou Bagnoles de l’ Orne :smile:


#16

Rebonjour,

voici, en complément, quelques mots de jargon techniques que vous pourrez rencontrer en électricité, radio, sono, sur ce forum …Et probablement pas dans les bouquins de physique !

A.C : courant alternatif (jargon radio, électricité)

AC/DC : courant alternatif , ou continu (appareil acceptant les 2 types de courant )Cette expression a donné son nom à un groupe de hard-rock …

Alim : alimentation d’un poste, d’un TV, d’un ampli, d’un ordinateur, partie qui recoit le courant du secteur et le transformes en diverses tension alternatives ou continues nécessaires a l’appareil. (jargon radio TV, ou informatique)

antifading , A.V.C : circuits d’un poste destiné a compenser les variations d’amplitude du signal recu , afin de maintenir un niveau sonore de réception a peu près constant (jargon radio)

Aspirine : petit condensateur, déterminé empiriquement et ajouté pour “guérir” un accrochage, une entrée en oscillation intempestive (mot sans doute utilisé parce le composant sert a “guérir un mal”, ou par analogie de forme du composant avec un cachet de médicament)(radio, électronique générale)

B.C.L : récepteur de radiodiffusion ordinaire, ou l’auditeur qui s’en sert, terme généraliste ( jargon radio)

B.D.T : base de temps , circuit délivrant des signaux périodique , a des fréquences précises, en général pour le balayage d’un tube à rayon cathodique de télévision ou d’oscilloscope ( radio, TV )

B.F : basse fréquence (jargon radio) désigne parfois une boule à facettes (en jargon D.J …)

Biais : Polarisation, en anglais (voir “polar” )

Borne (en parlant d’une forme de poste) : Ebénisterie de poste ancien ayant la forme d’une borne, par analogie de forme… ou , dans un sens plus général, point de connexion recevant un fil (généralement avec une vis pour le serrage au tournevis, ou un écrou moleté pour un serrage à la main)

Boutanches (en télévision) : bouteilles SECAM, signal ayant la forme de bouteilles, voir ci dessous (dans le sens général : désigne une bouteille de n’importe quelle liquide …)

Bouteilles SECAM : signaux d’identifications , présentant la forme de bouteilles à l’oscilloscope, dans un ancien téléviseur couleur SECAM (par analogie de forme) (jargon TV)

Capa, condo : condensateur (composant électronique)

C.C : Courant Continu (en parlant d’une alimentation, d’une machine a courant continue) ou Court Circuit (On peux rencontrer "condo en C.C " = condensateur en court-circuit …D.P.C.C = dispositif de protection contre les court-circuit : en pratique il s’agit souvent d’un fusible ou d’un disjoncteur …dispositif de protection dont il faudra respecter le calibre, sous peine de gros dégats en cas de court-circuit !) (jargon électricité, radio)

C E (logo) : Logo, récent, attestant la conformité à des directives europeenne de sécurité et de compatibilité électromagnétique, comme il s’agit d’une autocertification … Et qu’il est très souvent contrefait … ce logo C.E ne veux quasiment plus rien dire ! (toutes professions )

Chapelle (en parlant d’une forme de poste) : Ebénisterie de poste ancien ayant la forme d’une chapelle, par analogie de forme.

Chauffage : circuit d’alimentation des filament de lampes d’un poste, d’un ampli … sert à chauffer les cathode des tubes, d’on son nom (jargon radio)

C.I : circuit imprimé : plaque en bakélite ou epoxy supportant les composants électroniques d’un montage, d’un appareil, et établissant les connexions par des pistes cuivrées (pistes remplaçant le câblage traditionnel avec du fil, avec un moindre encombrement, une meilleure rigidité, et une production facile en grande série)

Cible : électrode d’un oeil magique (voir cette expression) en général ronde, revétue d’une substance fluorescente, ou apparaissent les secteurs lumineux .

Cotonneux (son) : se dit d’un son étouffé, et affaibli, n’ayant plus du tout d’aigu …(jargon radio, sono )

Crobard : schéma, plan, croquis, des circuits d’un appareil (s’applique a tout type de chéma de tout type d’appareil)

Croute (faire une croute) : Se dit d’un disc-jockey qui a raté un enchainement, par fausse manoeuvre, ou oubli de la fin du morceau qui étais en cours de lecture …(jargon sono)

Culasse (de haut-parleur) : partie supportant l’aimant, ou la bobine d’excitation, d’un haut parleur, généralement à l’arrière du saladier, parfois à l’avant (on dit “inversé” ) du haut-parleur (jargon radio)

C.V : condensateur variable , condensateurs avec des lames mobiles coulissant entre des lames fixes faisant varier sa capacité (jargon radio)

Discri : Discriminateur , étage de “détection” d’un récepteur radio (ou T.V) à modulation de fréquence . Ou, plus rarement, fonction permettant des faire la différences entre différents métaux sur un détecteur de métaux (radio, T.V)

Dispatch : dispatching, tableau de commande, souvent réalisé avec de nombreux interrupteurs ou commutateur, pour commuter divers circuits , notamment pour des projecteurs, des haut-parleurs (jargon sono )

D.J : Disc Jockey (en sono )

D.P.C.C :Dispositif de protection contre les court-circuits (voir C.C )

Drouille : matériel sans valeur, voir aussi “nanar”

D.R.P : Deutsches Reichspatent, nom de brevet allemand, souvent rencontré sur des lampes ou du matériel radio allemand datant du 3 eme Reich …

ersatz : dispositif de substitution, monté a la place d’une lampe , d’un composant , ou autre pièce, devenu introuvable, pour dépanner faute de mieux . (souvent, mais mais toujours, l’emploi des ersatz donne de moins bons résultats qu’avec les pièces d’origine …L’expression remonte a la seconde guerre mondiale ou on manquais un peu de tout … )

Etouffeur : Etouffeur d’aigus, de parasites, se dit d’un circuit étouffant certain signaux , en général en les dérivant à la masse (jargon radio)

Excitation (haut parleur) : se dit d’un haut parleur qui n’a pas d’aimant permanent, mais un bobinage, faisant électroaimant, alimenté en série ou en parallèle sur la H.T selon les modèles (jargon radio)

Fader : désigne un potentiomètre d’une table de mixage, presque toujours à déplacement rectiligne, pour atténuer ou mixer (sono)

Faire Bang et pas Olufsen (par allusion a une marque Danoise de matériel hifi !) : exploser , notamment en parlant de l’explosion de condensateurs usagés …

Faire barbecue (en parlant d’un appareil) : Griller , avec émission de fumée ou de flammes , comme si il s’agissais d’un barbecue allumé …(fréquent avec un ampli qui grille ! ) (électronique en général)

Fuyard : se dit d’un condensateur, dont l’isolant est abimé ou l’électrolyte est daubé , qui laisse passer , laisse “fuire”, du courant continu (jargon radio)

Galène : minéral , sulfure de plomb, servant de détecteur pour des postes primitifs …Par extension : le poste qui en est équipé (jargon radio)

Gamelle : Saladier d’un haut parleur (jargon radio, sono) ou corps d’un projecteur de scène (jargon éclairagiste)

Gazeuse : Se dit d’une lampe de radio dont les électrodes ont eu des dégagement gazeux interne , ou dont le vide est devenu mauvais, ayant fonctionné de manière prolongée ou ayant été surchargée, ayant trop chauffée (une telle lampe est a considérer comme usée et a remplacer)

GDER (su du matériel radio des années 1920-30) : Groupement pour le Développement des Emissions Radiophoniques(donnais lieu, anciennement, à une taxe)

Geranium : Désigne un transistor ou autre composant actif au germanium (anciens semiconducteurs utilisé avant le silicium, rencontré dans les anciens postes à transistors, années 1950…60)

Ghetto-blaster : gros poste portatif, très volumineux et très puissant , ou parfois même petite sono portable, que portaient des jeunes sur l’épaule dans les années 1980 …(jargon radio, sono …)

Haute-bibine : haute tension, voir aussi H.T (jargon radio TV ou éléctricien)

H.F : haute fréquence (jargon radio)

H.S : hors service (très connu dans toute professions ! )

H.P : Haut parleur , transducteur transformant un signal électrique en son , en général avec une bobine et une membrane conique mais il en existe d’autre types (jargon radio, sono …)

H.P.C : haut pouvoir de coupure, se dit en général d’un fusible ou d’un disjoncteur capable de couper un courant de court circuit élevé (ordre de grandeur 10 000 à 100 000 A ) (jargon électricité)

H.T : haute tension (en général : supérieure ou égale à 80V en radio, et supérieure ou égale à 1000V en électricité générale ) (électricité, radio)

I : dans une formule de physique, un schéma électrique = intensité d’un courant électrique(électricité, électronique générale )

Idiophile : Se dit d’un audiophile ayant des croyances non fondés, relevant du charlatanisme, et dépensant souvent très cher pour un acessoire audio dont on ne perçoit pas l’effet à l’oreille … (hifi)

Jambon(en parlant d’une forme de poste) : Ebénisterie de poste ancien ayant la forme d’une jambon, par analogie de forme

Jaune : lampes radio revétu d’une peinture jaune (radio) ou bouteille de pastis, de ricard (sens plus général dans toutes professions ! )

K7 : Cassette , support audio ou vidéo , constitué d’une bande enfermée dans un boitier (il facilitais la manipulation de la bande, plus simple que sur un magnétophone à bobines ouvertes …ce type de support, quasiment abandonné, a existé dans différents format dont la plupat n’intéresse que le collectionneur) .

Larsen (effet Larsen) : Effet portant le nom du physicien l’ayant découvert, réaction acoustique se traduisant par de violents sifflements aigus, généralement causé par la proximité d’un haut-parleur et d’un micro relié a l’ampli desservant ce haut-parleur, il peut parfois être causé par une lampe, devenue “microphonique”, qui vibre et capte les sons (jargon radio, sono )

Larvé : qui n’est pas franc , on parle d’ un court-circuit larvé, d’un défaut larvé, quand le contact ou le défaut n’est pas franc, pas net …Souvent les dispositifs de protection (fusibles, disjoncteur) ne réagisse pas , et ce type de défaut provoque des pannes intermittentes, des échauffements excessifs, et autres anomalies dont les causes peuvent être difficiles à trouver ! (radio, expression devenue désuète)

Lighteux : éclairagiste (jargon sono ou scénique)

Loubarde, loupiote, pétoche … : Lampe de radio (jargon radio) , se dit aussi parfois de lampes d’éclairage (radio, TV, sono, éclairagisme)

Lytique : condensateur électrolytique, en général ancien (désuet) voir aussi “condo” , ou “pétard” si il explose ou menace d’exploser ! (jargon radio)

Microphonique : défaut affectant généralement une lampe préamplificatrice B.F , dont les électrodes vibrent et capte les sons du haut-parleur de l’appareil, ce qui provoque un effet larsen (jargon radio, sono )

Motor boating : oscillation basse fréquence indésirable se traduisant par un “teuf-teuf” , un bruit de moteur lent tel celui d’un gros bateau , généralement causé par un condensateur défectueux dans les circuits d’antifading, ou l’alimentation …(jargon radio)

Moustache : se dit du fil ressort terminé en pointe sur un poste à galène, ou de formations de dendrites dans un vieux transistor au germanium (jargon radio)

M.S.T : mise sous tension (jargon électricité)

Nanar : matériel sans valeur, sans intéret , synonyme de drouille (terme générique généralement employé dans le milieu de la brocante )

N.O.S (en parlant d’une pièce, d’une lampe, d’un composant) : (New Old Stock) Stock ancien neuf (attention : ceci ne signifie pas que le composant “vieux mais neuf” soit bon ! certains s’altèrent avec le temps !)

Nouilles (les nouilles) : le câblage , voir aussi “tripes” (jargon électricité, radio)

N.I.B (en parlant d’une pièce, d’une lampe, d’un composant) : (New In Box) Neuf et en boite d’origine

NPN : indique les polarité des jonctions d’un transistor bipolaire, dont le “sandwich” de semiconducteur est à 3 “couches” négative/positive/négative (son complémentaire est le PNP)

Numerdique : Numérique (en parlant en général du matériel informatique et numérique grand public, sujet a bug, plantage …)

Oeil magique : lampe radio, servant d’indicateur d’accord, placé en facade et dont la partie visible a la forme d’un oeil (jargon radio)

P.A (en sono) Public adress, matériel pour s’adresser au public ( en émission radio) Power Amplifier : étage final d’un emmetteur (celui donnant sa puissance à l’antenne)

PAL : signifie “Phase Alternating Line” procéde de codage des couleurs d’une image de télévision, comme l’est le SECAM, mais en transmettant deux signaux de couleur par ligne avec un principe de modulation spécial (contrairement au SECAM qui ne transmet qu’une couleur à la fois par ligne)

Par prophylaxie (a propos de remplacement, de dépannage ) : terme emprunté au jargon médical pour qualifier un remplacement ou une intervention de rénovation faite en préventif, sur un équipement fonctionnant encore bien, avant qu’il ne tombe en panne …

Perruque : Ce mot peux avoir plusieurs sens figués ici : Montage en perruque = montage d’essai en fil volants (dont le fonctionnement est souvent aléatoire ou différent du montage définitif ! ou qui inversement ne fonctionne plus du tout en définitif ! ) Faire de la perruque = Utiliser pour ses besoins personnels, ou pour ceux d’une autre personne, les outils ou machines de production de son employeur (se dit par exemple pour "faire de la perruque avec un tour numérique … " )

Pétard : condensateur , en général électrolytique, qui explose ! ou dont l’état (mauvais aspect,coulures, boursouflures, condo qui chauffe …) indique qu’il va très probablement exploser ! (pour en éviter l’explosion: en présence de condensateurs en mauvais état dans un appareil ancien ,changer ces condensateurs avant remise sous tension ! )(jargon radio)

Poele à frire : Détecteur de métaux , généralement militaire …(par analogie de forme)

Pioche (en émission radio) : Manipulateur télégraphique ordinaire, a mouvement manuel vertical.

Platoche : Platine vinyle, tourne disque …(radio, sono )

Polar : polarisation, désigne en général la tension négative de grille d’une lampe , appellé aussi “biais” , il est important de bien respecter ce paramètre sous peine de mauvais fonctionnement, ou d’usure prématuré ! (jargon radio)

Pompée : se dit d’une lampe radio faible, dont la cathode n’émet presque plus d’ électrons (jargon radio)

Potar : potentiomètre d’un poste, d’un TV, d’un ampli (jargon radio) …d’une table de mixage (jargon sono)

PNP : indique les polarité des jonctions d’un transistor bipolaire, dont le “sandwich” de semiconducteur est à 3 “couches” positive/négative/positive (électronique générale)
En informatique : peut signifier “plug and play” (périphérique informatique qui “marche dès qu’on le branche” sans installation de logiciel …Ce qui n’est pas toujours vrai avec certains ordinateurs !)

P.P : push-pull, voir “push”

Presse purée : se dit d’un condensateur variable à air (radio) ou …d’une grenade ! (militariat)

Push : Etage de sortie push-pull , en général pour désigner l’étage de sortie d’un ampli (jargon radio, sono )

P.U (entrée) : Entrée pour pick-up, pour brancher une platine tourne disque (jargon radio).

Réaction : se dit d’un poste utilisant le principe de la détectrice à réaction (jargon radio)

Recaper : remplacer les condensateurs douteux d’un appareil , ou remplacer d’office tous les condensateurs (par prophylaxie, si ils sont vieux !)

Relamper : remplacer les lampes douteuses d’un appareil , ou les remplacer d’office toutes (se dit aussi en éclairage public ou industriel lors de remplacements systématiques parce difficile d’accès )

Renforcement : ancienne dénomination, désuète (remontant aux années 1920-1930) , de la commande de volume sonore d’un poste de radio (radio)

Rouge : lampe de radio revétue d’une peinture rouge (jargon radio) ou vin rouge ! (sens plus général dans toutes professions ! )

Saladier : partie fixe a l’arrière d’un haut parleur électrodynamique à cône, supportant la suspension du cône , par analogie de forme (jargon radio, sono)

Scope : Oscilloscope, instrument de mesure très utilisé en électronique, doté d’un écran affichant des courbes , permettant de visualiser la forme d’un signal , d’en mesurer l’amplitude, la fréquence , d’en juger les déformations …(électronique générale)
Désigne parfois, dans le milieu de la T.V, la vidéo, un magnétoscope (télévision)

SECAM : Séquentiel à Memoire : procédé de codage des couleurs d’une image de télévision, inventé par Henry de France, pour transmettre séquentiellement "les signaux de couleur, “une couleur à la fois” par ligne, et reconstituer les couleurs à la réception .

Se mordre la queue (en général en parlant d’un ampli ) : Entrer en oscillation (ce qui se traduit généralement par l’émission de bruits incontrôlables) par couplage intempestif entre la sortie et l’entrée , a cause de composants défectueux, ou d’une erreur de réalisation …(reprenant le sens général"tourner en rond, entrer dans un cercle vicieux" , et l’appliquant a l’électronique)

SGDG : se dit de quelque chose de “breveté Sans Garantie Du Gouvernement” , Marquage utilisé, en Françe, entre la fin du XIX eme et les années 1960, se rencontre très souvent sur d’anciens matériels électrique ou électronique …Et ne veux quasiment rien dire !

Sondier : ingénieur du son (argot technique parfois utilisé en sono, par analogie avec “plombier” …)

Super (en radio uniquement, en dehors du sens général d’approbation de ce mot …) : superhétérodyne, technologie d’un poste a changement de fréquence (jargon radio)

Strap : connexion par fil , entre 2 points d’un circuit imprimé, généralement réalisée coté composants (lorsque ce circuit est simple face et ne permet pas de réaliser de “contournements” ou de “via” )(électronique en général)

T.A : transformateur d’alimentation (jargon radio, sono)

Terre (mise à la terre) : connexion reliant le chassis d’un poste ou autre appareil à la terre , liaison a la terre généralement faite par un piquet planté en terre , une boucle de câble à fond de fouille, ou un tuyau de colonne montante d’eau , pour écouler les parasites à la terre ou pour des raison de sécurité (électricité, radio)

Tesla (bobine) : Du nom de l’inventeur, Nikolas Tesla, désigne soit le 1 er des transformateur M.F ou F.I (voir cette expression) d’un poste superhétérodyne (celui relié a l’étage changeur de fréquence)
Soit une machine électrique basé sur un bobinage primaire fait de quelques spires de gros fil ou de gros tube, un éclateur, un bobinage secondaire en colonne avec un grand nombre de spires de fil fin , terminé par une capacité terminale sphérique, ou torique (en forme de roue) produisant de très haute tension à haute fréquence (et produisant des éclairs spectaculaires …)

T.S : transformateur de sortie (jargon radio, sono)

Tétine : nom généralement donné au connecteur de THT qui termine un transfo THT de télévision, un tripleur, et venant se connecter sur le tube cathodique (par analogie de forme)

Tous-courant : se dit d’un poste dont l’alimentation ne comporte pas de transfo et fonctionne sur courant alternatif et courant continu . Les “tous courants” ont un pôle du secteur à la masse ! (Attention aux risques d’électrocution avec ce mode d’alimentation d’un poste !) (jargon radio )

Transfo : transfomateur en général, appareil transformant une tension alternative en une autre tension alternative, généralement réalisé au moyen de bobinages sur un noyau magnétique (toutes professions utilisant ces transfos …)

Transfo M.F ou F.I : transformateurs moyenne fréquence , ou fréquence intermédiaire, d’un poste superhétérodyne , se présente généralement en boitier aluminium cylindriques ou rectangle avec deux vis de réglage …a ne pas dérégler si on ne connais pas ! (jargon radio)

T.R.C : Tube a rayon cathodique (on rencontre son équivalent anglais : C.R.T ) tube pourvu d’un canon a électrons, dont le faisceau balaye un écran, sur leque appareit un oscillogramme (oscilloscope) une image (télévision) (radio, T.V )

Tripes (les tripes) : Le câblage interne , surtout si celui ci est en câblage traditionnel(sans circuit imprimé) et désordonné (fréquent dans un vieux poste ou un appareil fréquemment bricolé) (se dit pour n’importe quel appareil électrique)

U : dans une formule de physique, un schéma électrique = différence de potentiel , tension électrique (électricité, électronique générale) peut désigner une “unité de mesure” de facade de rack (voir plus loin) (sono)

U.H.F : Ultra Haute Fréquence, utilisée en général en télévision ou en téléphonie mobile … (radio, T.V, électronique générale )

UJT : Unijonction, transistor spécial a une seule jonction (d’ou son nom) et 2 bases , principalement utilisé comme oscillateur de bases de temps (voir : B.D.T ) ce type de transistor est quasiment abandonné actuellement (des composants moins délicats et moins cher pouvant les remplacer) (électronique générale)

V.A.T : Vérificateur d’absence de tension, ou par extension , vérification de l’absence d’une tension en général (jargon électricien)

Valve : Lampe redresseuse (parce elle ne laisse passer le courant que dans un seul sens) Ou tube radio en général , en anglais ("valve amplifier, “valve state” , se dit d’ ampli hifi ou guitare à lampes )

Véro (pas en parlant d’une fille mais d’une plaque ) : Plaque véroboard : plaque de bakélite ou époxy , pré-percée, avec des pastilles ou des bandes cuivrées, utilisée pour faire plaque d’essai ou pour des montages simples sans rouer et graver un C.I (électronique générale)

Via : traversée conductrice entre les 2 faces d’un circuit imprimé (sauf cas d’un circuit simple face, ou on utilise des “straps” )(électronique générale)

WW2 (matériel) : Matériel datant de la 2 eme guerre mondiale (radio, militariat)

Zible : fusible , les fusibles servent a la protection contre les surcharges et les court-circuits par fusion d’un fil calibré, ils sont soit sous forme de fil de plomb, ou plaquette en carton ou bakélite avec un petit fil fusible dans un support à broches , si ils sont anciens … soit sous forme de cartouches si ils sont récents. (attention a bien en respecter le type et le calibre !) (jargon électricité, radio )

Zoreille (en parlant d’une forme de poste) : Ebénisterie de poste ancien dont les cotés comportent des ornements arrondis en forme d’oreilles, par analogie de forme (Typique des années 1950,ces postes sont souvent dénigré par les collectionneurs …car souvent de médiocre qualité )

sloup


#17

bjr,
il y a quelques années j’avais fait un petit topo sur les composants utilisés dans nos vieux postes:
http://www.radioman33.com/pages/documentations/les-composants-des-postes-de-tsf.html
(ps: Ce n’est pas de la pub pour mon site juste quelques infos utiles)
cdlt
domi


#18

Bonjour,

le lien de @domi_du_33 permet de mieux se familiariser avec les termes désignant les constituants d’un vieux poste radio (c’est plus parlant , et illustré …mais uniquement pour les vieux postes …)

Pour ma part, j’ai ré-édité, et étendu, ce “lexique” ou “glossaire” a un peu tout ce qui est radio-T.V-hifi-sono … A divers acronymes (souvent rencontrés en brocante …et dont mêmes les brocanteurs ne savent que rarement la signification … ) d’autres termes techniques (souvent méconnu du néophyte, parfois amusant ! et certains sont parfois quasi exclusivement enployé que sur ce forum ! )

sloup


#19

Personne ne pense cela, voyons !! :grinning:


#20

Rebonjour,

  • Ne pourrais on pas mêttre en “post -it”, ou “bloquer en 1 ere page” ce topics ? avec ce “lexique” ou “glossaire” ? ou en compléter un existant si il en existe un ailleurs ?

et

  • Ne serai il pas judicieux aussi d’énumérer des termes du mileu brocanteur (puisque, très souvent, la radio, ou le matériel audio “vintage” est du domaine de la brocante et suppose de connaitre un peu ce milieu, ses pratiques, son jargon …)

j’en cite quelques un :

Au cul du camion : Se rendre, de bon matin, en brocante,a l’arrière des véhicules dès le déballage, pour tenter de faire les meilleures affaires

Came, camelote : désigne , péjorativement, tout type de marchandises exposées en général …

Came chaude : objet volé exposé dans une brocante pour le revendre ( attention ! son achat équivaut a du recel ! )

Chiner : chercher de vieux objets dans une brocante, les marchander

Clouer : faire une proposition mirifique pour qu’un autre acheteur ne prenne pas l’objet convoité

Dans son jus : objet ancien proposé tel quel, jamais nettoyé, ni retouché, ni réparé avant revente (c’est souvent préférable a un objet bricolé ! ou essayé sans précaution !)

Derouiller : Pour les exposants : Faire ses premières ventes , encaisser les premiers sous de la journée

Drouille : objet sans valeur, sans intérêt

Drouille ou came à Renaud : marchandise de mauvaise qualité , ou trop cher compte tenu de son état, susceptible de provoquer la colère , le mécontentement, de l’acheteur

Etat “Mint” : Se dit d’un objet ancien mais a l’état neuf, intact

Etat “used” : Se dit d’un objet bien usagé , bien usé

Se faire emplatrer : Acheter trop cher un objet en mauvais état ou sans valeur (on pourrai dire aussi se faire arnaquer)

Oignon : peut avoir de nombreux sens : Aux petits oignons=Très bien, excellent …Oignon (tout court, au singulier) en parlant d’objet d’occasion : grosse montre démodé (désuet) ou voiture mauvaise, vieillote , peu fiable ou peu performante (vente de véhicules d’occasion) par extension , peut désigner d’autres objets obsolètes ou médiocres … également synonyme de “cul” …

Orphelin : se dit d’un objet seul , mais normalement vendu par paire ou en lot … Ou avec des accessoires indispensable (ce qui en fait perdre beaucoup de sa valeur et son intérêt ! )

Marchander : discuter le prix d’un objet , fréquent si ce prix n’est pas affiché, ou si il jugé est trop cher

Partic : Particulier, exposant non pro

Prendre en nourrice : Prendre un objet d’un autre brocanteur pour le revendre sur son stand

Prix téléphoné : Prix correct ( ne nécessitant pas de passer un coup de téléphone pour en juger )

Renaud : client mécontent , en colère, revenant habituellement se faire rembourser parce il s’est aperçu qu’il s’est fait emplatrer …

Rossignols : Objets démodés, défectueux, ou sans valeur (a éviter sauf a vil prix et pour pièces …)

S.N.C.A.O : Syndicat National du Commerce de l’Antiquité et L’occasion (a souvent tendance a décrier les vides greniers de particuliers qui sont pourtant souvent la source d’approvisionnement des brocanteurs pro …on rencontrera cet acronyme chez les antiquaires et brocanteurs pro )

Ventes des domaines : revente, en général sous forme de ventes aux enchères, de matériels anciens utilisé par l’état , notamment matériel militaire , équipements électriques public, ou de radiodiffusion (on peut y trouver des appareils pro intéressants, notamment pour le militariat, le matériel d’émission, ou matériel audio de studio …)