Termes en electronique


#21

On me demande régulièrement de mettre des sujets en post-it.
Ce n’est pas possible. Si on fait ça, on aura plus de post-ils que de messages.
Par contre on a dans le menu hamburger un item “questions courantes”.
Donc toujours à portée de mains.
Et ce sujet y aurait tout à fait sa place !


#22

Merci , pour vos interventions très intéressante …


#23

Bonjour,

Oui, effectivement, il y a l’item “question courante” …(Et ce topics rejoindrais le contenu de certaines de ces “questions courantes” …)

Mais après, comment ça marche ? qu’a t’on le doit d’y faire ? D’ajouter son texte , ou un lien ? qu’est ce le mode “wiki” ? (l’informatique et moi, ça fait deux !)

sloup


#24

C’est une bonne idée, à moins de créer un onglet supplémentaire : " Pour le néophyte, à savoir, et à avoir"
contiendrait ce qu’a fait Sloup, plus ce qu’il ne faut pas faire quand on veut essayer une TSF, et les appareils de mesure de base et leur emploi dans le contexte???


#25

Pour info, et pour compléter et donner les sources des termes de mon “post”
https://forum.doctsf.com/t/therme-s-en-electronique/18518/16

Certains mots sont tiré d’autres sites de radio, tel TSF-radio.org , ou des Mémento Tungsram (livres de roger Crespin, ouvrages intéressants si vous les trouvez, mais un peu “trop techniques” pour des néophytes)
d’autres termes sont issu des livres "Le petit Perret illustré par l’exemple " ou “Le parler des métiers” de Pierre Perret (Ouvrages a la fois amusants et intéressants, mais a ne pas laisser entre toutes les mains ! compte tenu du fait qu’ils n’abordent pas que les métiers de l’électricité, la radio, l’audio, ou la scène …Mais aussi ceux des boites, cabarets, bordels …Et de leur contenu parfois franchement graveleux ou grivois !)

sloup


#26

Bonjour,

j’ai remis a jour la liste, avec quelques autres mots , méconnu des non-initiés

(et émis un message a l’administrateur pour proposition de lien vers “question fréquente” )

Je laisserai le soin de G.G de donner ses avis, et de corriger le titre en tête du topics (faute d’orthographe) si possible …

sloup


#27

Bonjour …
Encore merci Patrick…
Oui je me retrouve


#28

OK merci

j’ai ajouté quelques expression d’électronique TV, vidéo …

sloup


#29

Bonjour,

j’ajoute quelques expressions ou acronymes plus spécialement dédié aux amplificateurs B.F , à la hifi , ou la sono …
…Mais en excluant, volontairement, certaines expressions “ronflantes” employés par les “idiophiles” (voir plus haut ) et ressemblant a ce qu’on peux lire a l’arrière de certaines bouteilles de vin !

Aigus : son de fréquence élevée (sans vraiment de limite précise …) ou commande de réglage influant sur ces sons …

Balance : commande d’équilibrage entre les 2 canaux , droit et gauche, d’un ampli ou système de diffusion stéréophonique (sens le plus courant) ou action de faire les pré-réglages d’une sono, en répétition (dans le milieu de la sono pro)

basses , graves : son de fréquence faible (sans vraiment de limite précise non plus …) ou commande de réglage influant sur ces sons …

Baxandall : Nom d’un correcteur de timbre à 2 potentiomètres réglant séparément les aigus et les graves (du nom de son inventeur Michael Baxandall)

Boomy (son boomy) : Son “de tonneau” présentant un excès de graves qui le dénature (souvent le résultat de l’utilisation d’un H.P médiocre dans une enceinte trop grosse, ou d’un filtrage inadéquat des graves pour tenter de rendre le son plus “flatteur” )

Boucle de masses : connexions de masses multiples et disparates, captant le 50 Hz du courant du secteur par effet de boucle d’induction (cause fréquente d’un son ronflée, généralement on y remédie en reprenant le câblage interne , en faisant un câblage “en étoile” si la cause est interne a l’appareil , ou en revoyant les cordons de branchements et le câblage entre éléments si la cause est externe )

Brillance : ancien nom (désuet) donné a la commande de réglage des aigus d’un correcteur de timbre.

Bridge : voir "pont " (amplificateur fonctionnant en pont ) on parle de “bridger” un ampli quand on utilise les 2 canaux d’un ampli stéréo en pont , en bridge , grace a un déphaseur et une commutation adéquate …

Classe A : se dit d’un amplificateur dont l’étage de sortie conduit en permanence , avec un courant de repos élevé , la modulation fait ensuite varier légèrement ce courant … Les organes de sortie conduisent 100% du temps (auditivement ce procédé est le préféré car plus “musical” et éliminant toute distorsions de croisement, il est également plus simple … mais il présente l’inconvénient d’une consommation électrique importante et un très mauvais rendement , on le réserve en général a des amplis peu puissants)

Classe A-B : intermédiaire entre la classe a et la classe B , se dit d’un amplificateur dont l’étage de sortie est parcouru par un faible courant de repos , faisant ainsi un compromis entre la fidélité de la classe A et la faible consommation de la classe B ( le plus courant en hifi grand public)

Classe B : se dit d’un amplificateur dont l’étage de sortie ne conduit pas (ou quasiment pas) au repos , avec un courant de repos nul ou négligeable, la modulation fait ensuite entrer en conduction les organes de sortie … Les organes de sortie,lorsqu’il sont en push pull, conduisent alternativement 50 % du temps .
(ce procédé , courant en sono ou autoradio, a l’avantage d’une consommation plus faible, d’un meilleur rendement , mais l’inconvénient de générer des distorsions a bas niveau d’écoute, dont la distorsion de croisement )

classe C : classe de fonctionnement , généralement utilisé qu en H.F , ou les organes de sortie conduisent moins de 50% du temps, le taux de distorsion est élevé, mais amélioré “arrondi” par les circuits accordés dans le cas d’un émmeteur radio (Le rendement est très bon et peut atteindre presque 100%, mais ce procédé ne se rencontre quasiment jamais ailleurs qu’en émission radio)

Classe D : procédé faisant appel a un fonctionnement en découpage, les organes de sortie fonctionnent en commutation, en tout ou rien, comme une alimentation à découpage dont on module le rapport cyclique de découpage au rythme du signal (ce procédé, resté longtemps peu fiable et peu fidèle, est devenu courant en sono … Il a un excellent rendement , de l’ordre de 90 % , mais il faut une fréquence de découpage élevée et un filtrage soigné pour le rendre acceptable )

(J’exclue volontairement les classes E, F, et G, qui ne sont soit que réservé à la HF, soit très rares et pas du domaine de l’amateur …)

Criard : son présentant un excès d’aigu, le rendant désagréable (souvent le résultat de l’emploi de réglages inadéquats des aigus, de l’emploi d’un ampli déficient dans le grave, ou de tweeters médiocres ou trop nombreux )

Decibel (en sono , ou appliqué a des nuisances sonores …) : Unitée, logarithmique, de mesure du niveau sonore d’un son (dans d’autres cas, s’emploie aussi pour des rapports d’autres grandeurs logarithmiques)

Egaliseur, ou “équalo” : égaliseur graphique, dispositif correcteur de timbre a multiples fréquences (en général au moins 5 , et jusqu’a 31 bandes ) généralement utilisé pour corriger finement le son et compenser des défauts d’acoustique du local d’écoute (fréquent en hifi) ou pour éviter des résonnances, ou des effets larsen ( fréquent en sono)

Filtre actif : dispositif, pouvant être soit intégré aux enceintes (enceintes actives) soit être un appareil séparé, généralement dans un rack (sono a enceintes passive) pour filtrer et séparer en plusieurs canaux le signal audio (en général 2 canaux grave/aigu, ou 3 canaux grave/médium/aigu)il a l’avantage , par rapport au filtre passif, d’ être aisément réglable et de ne pas introduire de pertes entre ampli et H.P …Et l’inconvénient d’ être plus complexe qu’un filtre passif et nécessiter une alimentation

Filtre passif : filtre entièrement constitué de composants passifs, qui comme le précédent sert à filtrer et séparer en plusieurs canaux le signal audio (en général 2 canaux grave/aigu, ou 3 canaux grave/médium/aigu) il est en général simple, et intégré aux enceintes, ne nécessite pas d’alimentation, mais les fréquences sont fixes et il introduit des pertes

Fly : caisses , munies de poignées, destiné a recevoir des éléments audio et en faciliter le transport en sono, discomobile , au sens général …Si il s’agit de baies normalisées, de largeur standard de 19 pouces , soit 483 mm, recevant des éléments eux même normalisé et disposé en pile on parle alors de “rack” .

Impédance (impédance d’entrée, de sortie, d’un H.P ) : résistance en courant alternatif, a une certaine fréquence ou dans une certaine gamme de fréquence (elle ne se mesure pas a l’ohm-mètre !) ayant souvent des valeurs normalisés (4, 8 ou 16 ohms pour les H.P) les impédances du matériel(notamment des H.P ) doivent êtres compatibles avec celles admises par l’amplificateur (sous peine de mauvais fonctionnement, voir de destruction de ce dernier …)

Ligne 100V : système de distribution entre amplificateur et haut parleur reposant sur le recours a une ligne , a haute impédance, soumise a une modulation dont l’amplitude attent environ 100V (d’ou le nom) permettant de grandes distances entre l’ampli et les haut-parleurs (la tension et l’impédance est élevée au départ , en sortie de l’ampli …puis abaissé par des transformateurs, pour desservir des H.P normaux a basse impédance) ceci permet de desservir des H.P très éloignés (plusieurs centaines de mètres) avec peu de pertes, système très utilisé pour sonoriser des rues ou de grands édifices publics .

Limiteur : dispositif limitant le niveau d’un signal, d’un son , pour ne pas nuire aux oreilles, ou au matériel (certains limiteurs limitent “intelligemment” le son, d’autres qui portent mal ce nom, fréquents dans les salles et très souvent décriés, coupent tout au dela d’un certain niveau !)

Medium : son situé entre les aigus et les graves, ou nom de la commande de réglage influant sur ces sons (sens général en hifi) ou aggloméré a grain fin, matériau dont on fait des caisses d’enceintes, des “fly” de sono …

Mixage : action technique et artistique visant a mélanger judicieusement plusieurs signaux sonores , en recherchant a obtenir un résultat équilibré et agréable (studio, sono en live …) Ou plus simplemement a éviter les “blancs” et réaliser des enchainements propres (discomobile …) ou nom données aux commandes permettant de réaliser cette action (Généralement réalisée avec une table de mixage, certains amplis ont des entrées “mixables” avec des boutons de réglages correspondant, pour pouvoir faire du mixage sans table de mixage )

P.A , Public Adress : sonorisation dont le but principal est de diffuser des annonces, ou des ordre, au public , au moyen d’un ou plusieurs micros.

Pan, panoramique : commande , a peu près équivalente a une commande de “balance” mais réglant individuellement chaque voie , ou chaque tranche, d’une table de mixage, pour “positionner spatialement” , sur chaque entrée, le son correspondant plus ou moins à droite ou a gauche .

Présence : ancien nom (désuet) donné a une commande de réglage des médium

P.P, Push-pull : Etage de sortie a 2 organes de sortie (2 tubes ou 2 semi-conducteurs) travaillant à tour de rôle sur chaque demi-alternance du signal amplifié (ou sur un peu plus)
Il procure plus de puissance qu’un “S.E” ou “Single Ended” a tension d’alimentation égale contribue à éliminer les harmoniques d’ordre pair , mais il est plus complexe et nécessite un étage déphaseur .

Pont (montage en) : C’est le principe d’un amplificateur à 4 organes de sortie , travaillant deux par deux en diagonale , en fait c’est 2 amplificateurs push-pull travaillant en opposition de phase , permettant en théorie de doubler la tension et quadrupler la puissance (en pratique et compte tenu des inévitables pertes, la puissance est a peu près le triple) ce montage , intéressant lorsqu’on veux obtenir de grandes puissances , est très utilisé en sono , l’avantage est la grande puissance obtenue, avec l’inconvénient qu’aucun point de l’étage de sortie ne doit être à la masse et celui de la complexité du montage …

Certains amplificateurs peuvent fonctionner , soit en stéréo, soit en pont , par une modification simple pour l’usager … Ceci grace a une commutation adéquate et un déphaseur prévu a cet effet , pour utiliser les deux canaux de l’ampli , sur une seule charge, et en opposition de phase (on dit alors qu’ on l’ a “brigé” )

Pouet-pouet (faire pouet-pouet) : Dans le jargon sono, désigne généralement , et de manière péjorative, l’action de faire la fête , sans exigence de qualité, avec du matériel de sono bas de gamme, pour de petites soirées privées en salle des fêtes ou a la maison…fêtes souvent accompagné de cotillons et accompagné de bruits genre “pouet-pouet” (d’ou l’expression)

Processeur de son (ou de diffusion ) : appareil, jouant les mêmes rôles qu’un filtre actif, mais avec des possibilités plus évolués (réglages de fréquence, de phase, de forme de courbe de correction, correction des imperfections des enceintes, de l’acoustique de la salle … au moyen de technologies numériques )

Rack (rack 19 pouces) : Système de rangement constitué de baies, ou de caisses, de dimensions normalisés, d’une largeur interieure totale de 19 pouces(483 mm)recevant des éléments audio en boitiers normalisées, dit rackables .

Repisse : terme désignant vulgairement les sons indésirables collectés par les micros ( en général dans le cas d’une sono en “live” ) tel que bruits ambiants de salle, bruits issu d’un autre instrument que celui souhaité … Et qui ressortent sur l’enregistrement ou dans les haut-parleurs

Ronflé : se dit d’un son entaché d’un ronflement à basse fréquence, à 50 ou 100Hz en général … (souvent causé par un mauvais filtrage de l’alimentation , ou par une boucle de masse )

Rumble : ronronnement à très basse fréquence, défaut affectant généralement une platine vinyle, un tourne disque, dont la suspension est mauvaise et communique les vibrations qui s’entendent dans les H.P ou sont la cause de couplages acoustiques indésirables (Si le vrai remède est de revoir la suspension de la platine, un filtre est parfois prévu sur certains amplis pour éliminer ou atténuer ce bruit …)

S.E ou Single ended : c’est le plus simple des montage amplificateur, a un seul tube ou un seul transistor de sortie , travaillant en classe A (c’est le montage le plus courant des postes radio ordinaires à tubes …c’est aussi celui de petits amplificateurs audiophiles , de quelques watts ) il a l’avantage d’une bonne fidélité et une grande simplicité, mais l’inconvénient d’un très mauvais rendement, généralement moins de 25 % …

Talk-over : dispositif donnant automatiquement la priorité a une annonce micro en réduisant le niveau sonre de la musique d’ambiance dès qu’on parle au micro (discomobile, public adress …)

Tonneau (son de tonneau) : son présentant un excès de graves qui le rend caverneux, qui le dénature, voir aussi “boomy” (voir ce mot)

Transfo de sortie : Transformateur adaptant la grande impédance de sortie d’un amplificateur a tube à la basse impédance des haut-parleurs (se dit aussi d’un transfo d’ampli de sono ligne 100V)

Transfo de ligne : transfo d’adaptation d’impédance entre une ligne de diffusion et les organes récepteurs (par exemple transfo de haut-parleur sur ligne 100V)

u : En dehors de son sens général en électronique (U = tension) cette lettre désigne, dans le milieu de la sono, la mesure d’ une dimension de facade d’ élément rackable : 1 “u” vaut 1,75 pouces (44,45 millimètres)

…Voir aussi :


pour les termes plus généralement utilisé en radio, électricité, électronique générale …

sloup


#30

Que du beau travail!! Félicitation


#31

Très intéressant. J’ai appris des choses. :+1:


#32

Peut être des lexiques pour les néophytes où les jeunes générations qui peuvent s’intéresser aux vieilles radio …


#33

J’ ai subitement un joli fond vert avec les " citer "restés en fond blanc joli ! :grinning:

est ce que la couleur du fond va changer tous les mois ? :wink:


#34

Pas que dans la sono , dans toute l’ électronique professionnelle pour ce qui est du matériel " rackable " en baie de 19" .
Et u c’ est la hauteur du ’ tiroir " , et avec " généralement " le u en minuscule , alors que la tension est elle avec un U en majuscule :wink:

la largeur du tiroir elle est généralement de 19"


#35

Absolument , dans ce cas u (en minuscule) veut simplement dire « unité » soir 44.45 mm


#36

donc Wiki fait un erreur car il met U en majuscules ! :stuck_out_tongue_winking_eye:


#37

Absolument mais …les erreurs sont la base même de wikitruc :sweat_smile:


#38

alors que Google , lui, ne fait pas l’ erreur :wink:

" Afficher les rack 2u "


#39

On peut trouver tout ça dans wikipédia, et d’un simple clic…
Alors que ce topic sera enfoui sous u tas de pages dans peu de temps…

A mon avis, le meilleur moyen de se familiariser avec le jargon du bricoleur est de pratiquer, rencontrer, échanger, tout simplement.
cdt,
gérard


#40

Bâ,

Il n’est plus enfoui …si quelqu’un poste une réponse …Ou si on fait “up” …

(Et vous pouvez sélectionner tout le texte et faire “CTRL-C” puis “CTRL-V” !)

A propos de “rack” et de “u” :
J’ai mis ces considérations de rack 19 pouces et de “u” avec la sono …Parce , vu du grand public , ce type de présentation et de rangement , certe applicable a tout type de matériel électronique , n’est connu du grand public quasiment que a travers ceux qui sonorisent des soirées ou des fêtes ! ou plus simplement qui y assistent ! ceci au point que quelques amateurs débutants , ou peu scrupuleux , montent eux même des “bouzes” en rack 19 pouces " pour faire pro " même si ça sort un son médiocre et ne finis pas la soirée …
(qui n’a pas vu , dans un mariage, des amplis en rack 19 pouces , parfois excellents, parfois franchement mauvais …pour ceux qui ont la curiosité de regarder du coté de la technique !? )

Les autres équipements en rack , pourtant nombreux, sont des équipements typiquement pro, pour la plupart complètement méconnu du public , ceux là, sauf intervention dans le milieu, avec des pros, on ne les voient jamais …bien qu’il soient parfois fort intéressant ! (équipements d’ émmetteurs de radiodiffusion, baies de brassage informatique, équipements industriels d’automatisation de process …)
J’ai donc trouvé logique (surtout vu du “citoyen lambda” ! ) de mettre ça avec les amplis, la sono …

Quand à “wiki-truc-much” , oui, bien sur, ça existe , et donne des réponses sur a peu près tout et n’importe quoi …Mais avec parfois de grossières erreurs ou approximations …

sloup