Tester des EL84 avec un lampemetre METRIX 361

Bonsoir, je remet en route mon lampemètre. Il a été modifié par l’ancien propriétaire qu’y a ajouté 2 supports Noval « N1 et N2 » qui permettent de tester la quasi totalité des tubes que l’on trouve sur nos TSF mais pas les EL84 !
Je me suis plongé dans le lexique des lampes pour essayer de comprendre pourquoi mais je ne comprends pas. Quelle est la logique de test de ce lampemètre basique ? Quelqu’un aurait t-il le câblage d’un adaptateur que je pourrais faire entre Octal et EL84 par exemple ?

Bonsoir,

Le problème vient peut-être des broches NC : 1, 6, 8.

Si celles-ci sont connectées à des électrodes dans la lampe, selon le principe de commutation des broches et électrodes appliqué dans ce lampemètre cela peut faire des problèmes.

Une solution serait de faire un raccord intermédiaire avec une fiche noval et un socle en isolant les broches marquées NC : 1, 6, 8.

1 J'aime

Voir aussi ce sujet, ils ont constaté que les broches 1 et 2 sont reliées en interne :

https://ampgarage.com/forum/viewtopic.php?t=27878#p343459

Bon, je me suis fait un adaptateur en ne raccordant pas les broches NC et rien n’y fait ! Test impossible alors qu’un document que j’avais récupéré mentionne une embase spécifique …

Après avoir consulté le mode d’emploi dans les archives de tsf-radio je comprends mieux le fonctionnement de ce lampemètre.

Les deux supports noval ont donc été installés après-coup et vous n’avez pas le câblage de ceux-ci ?

Sur ce lampemètre les lampes ont un câblage filament fixe ce qui explique plusieurs supports du même type en fonction des câblages filaments et des sélecteurs à trois positions.

Il est indiqué dans le mode d’emploi que tous les sélecteur doivent être positionnés vers le haut et qu’il faut abaisser en position médiane les sélecteurs selon le tableau de la liste pour chaque lampe ou fonction de lampe.

On peut donc penser et en déduire qu’en position haute l’électrode est reliée à la position cathode du lampemètre et qu’en position médiane elle est reliée à la position anode, en position basse idem avec un néon en série.

Les 7 premiers sélecteurs sont reliés aux électrodes le huitième légèrement espacé doit commuter la valeur du shunt de mesure.

Il n’y a aucune raison pour que la mesure des EL84 soit impossible.

Dans un premier temps relevez le câblage des supports noval ajoutés les contacts 1 ,2 , 3 doivent correspondre au câblage numéroté ainsi des autres socles (voir photo en dessus) et être reliés de cette manière directe aux sélecteurs.

Puis les contacts 4 et 5 doivent être reliés au filaments.

Ensuite on reprends la numérotation et le contact 6 du socle ira sur le sélecteur 4, le contact 7 sur le sélecteur 5, le contact 8 sur le sélecteur 6 et pour terminer le 9 sur le sélecteur 7.

Je ne sais pas ce qui est différent comme câblage entre les deux socles noval, à vous de le découvrir.

Si le câblage d’un des socle noval correspond à ce que je vous ai donné, plus haut la combinaison pour la EL84 devrait etre la suivante, vous devriez abaisser les sélecteurs 2 (g1 => 2), 5 ( a =>7) et 7 (g2 => 9) en position médiane, le sélecteur de shunt 8 doit occuper la position pour une lampe semblable, EL3 ou EL41 par exemple, à voir dans les listes.

Je venais juste de regarder le pdf concernant le 361, et je suis d’accord avec ça.
Il faut absolument que le gars ait câblé le 4 et 5 à la tension filaments.
Et après, si l’on se fie au schéma des culots vus de dessus, dans la plupart des culots c’est numéroté de façon croissante dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en démarrant après le 2ème « F ».
On peut supposer que le gars a câblé en respectant cela.
A vérifier le câblage. S’il a fait autrement, autant ressouder comme cela, ou bien noter les chiffres sur les bonnes cosses.
Il n’y a effectivement aucune raison que cela ne fonctionne pas après avoir vérifié tout cela.

S’il subsiste un problème de court-circuit avec les broches NC, essayez de manipuler les sélecteurs correspondant pour supprimer le court-circuit soit en position haute ou en position médiane

Pour moi dans son cas du EL84 où les broches 1-6-8 ne sont reliées à rien il peut laisser le curseur en position milieu.

C’est bien le problème car si la broche « 1 » N.C. est reliée en interne avec la broche « 2 » (ce qui semble être le cas pour certaines EL84, comme je l’ai posté au début du sujet), cela veut dire que cette broche « 1 » est aussi reliée à la grille 1 (broche 2) il faudra donc mettre le sélecteur « 1 » dans la même position que le sélecteur « 2 » car si on mets le sélecteur « 1 » en position haute et le sélecteur « 2 » en position médiane cela fait un court-circuit.

Mais l’embrouillons pas plus @Marcus06 avec nos discussions, il faut premièrement qu’il contrôle cela ici :

Je me suis simplement fié au schéma de l’EL84 que tu as fourni où on ne voit aucune connexion interne.
Sinon effectivement…

Du coup je me pose la question au niveau des tube octal.
Pour contrôler un 5Y3GB où les sorties filament ne sont pas à l’emplacement « standard », il devait falloir intercaler un adaptateur non?

Non, car il y a plusieurs socles octal avec plusieurs câblages de filaments différents, il faut prendre celui qui est noté dans la liste en fonclion du type de la lampe.

Voici la photo d’une EL84 Siemens que j’avais sous la main, la broche 1 est bien relié à la G1 comme la broche 2, et identique sur une autre Valvo :

Merci à tous de prendre du temps pour m’aider sur ce problème. Ce lampemètre a été modifié par son précédent propriétaire de la façon suivante (vue externe seulement) :

  • Ajout de 2 embases noval N1 et N2 (je n’ai pas les autres) ; le tableau des combinaisons tapé à la machine indique :
    N1 a utiliser pour la plupart des lampes sauf
    N2 a utiliser pour ECC81/82/83, PL83, 12AT7, 12AU7, 12AX7, 15A6,
    N3 pour DC80
    N4 pour PL80, 21A6
    N5 pour EC80, PL80, PL82 … et EL84 !
    N6 pour PY80, PY82
    N8 pour PY81, 19W3, 19Y3
    N9 pour 6Y4
    N9 pour EZ80

  • Ajout d’un commutateur « 7 » a utiliser pour toutes les lampes sauf les noval

Je pense que je ne vais pas échapper au relevé du schéma pour comprendre …

Là c’est clair, pour N2 les lampes « doubles triodes » à 12,6 volts avec le filament divisé en 2x 6,3 volts ont les deux filaments connectés en parallèle sur ce socle, broches 4 et 5 reliés ensemble sur un point « filament » et la broche 9 sur l’autre point « filament ».

Il n’y a pas besoin de relever le câblage complet, juste pour N1 et N2 la correspondance des broches relevée avec un ohmmetre par rapport au socle rimlok ou loctal afin de contrôler la succession de numérotation des broches comme expliqué plus haut:

Pour isoler chaque contact lors de la mesure avec l’ohmmètre mettez tous les sélecteurs en position basse ce qui intercale un néon (isolant à basse tension) dans le circuit car en position haute ou médiane tout sera interconnecté.