Transformer un récepteur en émetteur

Bonjour,

le sujet a peut-être déjà été abordé, le moteur de recherche ne m’a rien donné de convaincant

je me pose la question suivante (à part celle de l’existence réelle de l’univers) : peut-on prendre un récepteur basique superhétérodyne PO GO OC, et le transformer de la manière suivante :

  1. dans l’oscillatrice-mélangeuse, on débranche la grille reliée aux circuits d’accord; l’oscillateur continue donc à fonctionner, à la fréquence imposée par le commutateur de gammes, + le cadran, avec le décalage de la fréquence intermédiaire, qu’on peut retoucher éventuellement

  2. le premier transfo FI est débranché, et remplacé par une liaison capacitive avec le tube suivant, pour réaliser une amplification HF apériodique (risque que cet étage, prévu pour la FI ne suive pas trop en HF…), et idem pour la sortie, qu’on rempace par une antenne (en alimentant le tube, bien sûr)

  3. l’entrée PU sert toujours de source BF, mais la sortie du préampli (triode en général) est reportée sur la grille du tube mélangeur-oscillateur, pour la modulation de la HF

j’entends déjà rire, sur le principe, je ne crois pas qu’il y ait trop d’énormités, la difficulté viendrait plutot de l’adaptation des différents étages aux rôles qu’on veut leur faire jouer, et il y a également la puissance de l’oscillateur local, qui ne doit pas être si élevée… mais pour faire des essais dans une pièce, ça suffirait peut-être?

merci pour vos réponses éclairées !

Le point 2 est irréaliste.
Voir ici
https://forum.doctsf.com/t/emetteur-po-bis-en-3-coups-de-fer-a-souder/22783

je me doutais bien que ça avait été déjà envisagé, mais je n’avais pas trouvé…

d’après ce que je comprends, le point 2 ne sert plus à rien, puisque l’antenne est directement branchée sur la plaque de l’hexode (avec un 500pF), donc la puissance est suffisante, pas besoin d’amplifier

également, la modulation est assurée par la variation de tension sur la plaque de l’oscillatrice, ok, mais est-ce irréaliste de faire ce que je propose, en utilisant la grille de l’hexode, au lieu de la mettre à la masse?

il faut peut-être un coup de fer à souder de plus :wink:

dès que j’ai le temps, je tente et vous tiens au courant (sauf explication me démontrant que ça ne peut pas marcher!)

Il me semble que j’avais essayé mais ne me souviens plus de ce que cela donnait, un problème avec le branchement de l’antenne peut-être; à retenter…

Bonjour,

j’ai essayé, ça marche ! pour résumer :

  1. HP supprimé, transfo sortie chargé par 2 résistances de 20 ohms 1W en parallèle

  2. l’ ampli BF n’est pas touché, la sortie du potentiomètre qui suit l’entrée PU est redirigée vers la grille1 de la ECH81, et l’entrée de la triode préampli BF mise à la masse

  3. le circuit accord du bloc HF à la masse, la plaque de l’heptode ECH81 reliée à la borne antenne via un condo de1000 pF

et voilà la réalisation avec un vieux récepteur Eurelec, que je suis entrain de remetttre en état :

la source BF est un tuner FM qui a un niveau de sortie d’environ 500 mV ; comme il n’y a pas de changement de fréquence pour se ramener aux valeurs du cadran, l’émission se fait à la valeur affichée + la FI, soit dans mon cas 400 + 450 khz (ou un peu plus) j’atteris dans le milieu de la bande PO, aux alentours de 850-900 khz, sur mon Ducretet-Thomson remis en route récemment

petite démonstration :

conclusion : la seule ECH81 suffit ! je vais tenter de mettre tout ça sur un petit chassis à part pour des essais ultérieurs

PS: la partie BF étant restée intacte, rien n’empêche d’écouter ce qu’on émet en rétablissant la liaison potentiomètre-entrée préampli, si le récepteur est dans une autre pièce

1 J'aime

j’ai oublié des choses : débrancher le premier transfo FI en sortie de la ECH81, et le remplacer par une résistance de 20kohms (+ self de choc, comme vue sur un schéma, mais je n’en avais pas sous la main…)

Bravo!
Voilà de la bidouille amusante mais tu n’utilises pas la BF du poste comme modulateur, ce qui t’empêche de brancher un micro dans la prise PU pour jouer au speaker (encore plus rigolo) .

Dans la bidouille de Toto, qui avait fait l’objet d’un sujet sur TSF-Radio, l’intérêt était de conserver l’étalonnage du cadran et des gammes d’ondes.

Pour cela je lui avait conseillé un oscillateur fixe à la fréquence MF avec l’amplificatrice MF montée en oscillateur en utilisant un transfo MF comme bobinage, puis la conversion de la fréquence MF sur la fréquence de sortie avec l’étage oscillateur mélangeur du poste et son bloc d’accord.

Ainsi le poste sort une émission modulée avec une fréquence correspondant à celle notée sur le cadran, ce qui n’est pas le cas si on utilise directement l"oscillateur, décalé de la valeur de la fréquence MF en dessus de la fréquence notée sur le cadran.

Oui mais c’est beaucoup plus compliqué à réaliser.
Par ailleurs tu ne m’as jamais conseillé en quoi que ce soit dans cette curieuse bidouille !!!
Où es tu allé chercher cela???
C’est la meilleure du mois! (peut-être même de l’année).
https://www.doctsf.com/construction-amateur-emetteur-oceanic-pilote/f37372/o=y

Il faut juste relire ce sujet sur le forum d’à côté pour te rafraîchir la mémoire, où tu demandais des idées et de l’aide … :wink:

http://www.tsf-radio.org/forum/forum.php?show=238701

PS: J’ai commencé hier le tri et le rangement de mes résistances …

Oui il y a eu un fil du sujet sur le forum voisin auquel tu as participé mais ce n’est pas toi qui a eu l’idée du principe comme tu sembles le revendiquer ci-dessus.
C’est bien moi qui l’ai exposé dans mon premier post et non toi qui me l’as conseillé!

En relisant le sujet tu avais effectivement « l’idée », mais demandait des idées pour la réaliser, finalement c’est une somme d’idées, qui aboutit à ce croquis que tu as dessiné suite aux échanges …

Là je suis davantage d’accord, c’est moi qui aie eu l’idée et aie demandé des avis.

Ce n’est pas du tout ce dernier schéma que j’ai finalement adopté, il n’y a pas deux ECH81.
Regarde ce qui a été effectivement exécuté >>
https://www.doctsf.com/schema/d50461/ref=37372#lg=1&slide=0

Salut Toto !

Si ça me semble réaliste à condition de remplacer le 1er transfo FI par une self de choc de forte valeur (si c’est pour GO ou PO ) en OC une R100 National serait suffisante.
Forcement il y aura toujours le décalage de la valeur de la fréquence du cadran avec ± celle de la FI

Bonsoir
A mon avis avec l’oscillateur local fixe on sort au final la valeur de la fréquence du cadran , soit ! mais aussi une autre ± la fréquence de la FI vu qu’il n’y a pas de filtre sortie antenne . Supra-dyne et infra-dyne oblige

Mais si il y a un filtrage sommaire puisqu’on réutilise le circuit d’accord du poste

Bonjour!
Effectivement Georges ! J’en étais resté au schémas du lien, pas le croquis et n’avais pas lu dans l’encadré jaune j’en étais resté avec une sortie « antenne » sur le condo mica le CO de sortie qui est en fait le CO d’entrée du poste n’étant pas représenté !
Autant pour moi !

bonjour, ne vous battez pas pour savoir qui a eu l’idée : c’est moi ! :joy:

mais non, évidemment, c’est en parcourant le forum et d’autres sites

ma dernière manip :

à la transformation précédente (voir plus haut), j’ajoute :

la sortie du tuibe FI EF89 est reliée à l’entrée du premier transfo FI qui était restée en l’air, ce qui en fait un oscillateur à la fréquence FI

je relie la plaque de EF89 aux écrans de la ECH81 par un condensateur de 1 nF (au pif) ce qui assurera la conversion de fréquence, pour revenir aux indications du cadran

et ça marche ! je reçois bien sur mon récepteur d’essai, la gamme que j’ai commutée sur mon « émetteur », donc j’émets bien conformément aux indications du cadran, même si c’est peu précis, (alignement approximatif, et composants d’origine…)

le but était de transformer a minima un récepteur en émetteur (en 5 coups de fer à souder) expérience amusante réussie !

je vais maintenant m’attaquer à la remise en état du récepteur, et peut-être construire un émetteur plus sérieux (quoique les ondes permettent quand même de recevoir de nombreuses stations le soir)

1 J'aime

effectivement, il y a plusieurs « images » de la réception plus ou moins intenses, la plus importante correspond à l’indication du cadran