Un peu de pub TSF

Bonjour,

j’ai ajouté dans les documents, les pub trouvées dans les n° de la science et la vie de 1920 à 1929.

je n’ai pas tous les n° de la décennie 20, mais un bon échantillonnage.

ça fait 388 pub, tout de même!

la première , est de janvier 1920:

et la plus part sont de 1922 à 1926

:wink: Daniel

C’est pour Sloup ce truc! :rofl:

En voilà une autre. Mais je ne sais plus d’où elle provient ni de quelle radio on fait la réclame ! :thinking:

Si toutefois il s’agit d’une réclame pour une marque de radio! :blush:

Réclame pour de la Brillantine peut être ? :innocent:

image

Plutôt pour des préservatifs!

Mais non !!!
Vous êtes nuls….c’ est une pub pour les bas de la marque « Sortilège »…! Ceux qui, comme moi, draguaient dans les années 60’ s, s’ en souviennent fort bien !
Michel

1 J'aime

Bonjour,

J’ai quelques numéros de 1919 dans lesquels il n’y a pas encore de pub concernant du matériel TSF . J’ai également celui de janvier 1920 avec à l’avant dernière page cette pub pour cette bobine vario Péricaud mais je me demande ce qu’un auditeur particulier pouvait écouter comme station car officiellement c’est en 1921 que la radiodiffusion française à débuté puisque son centenaire est prévu l’année prochaine…

Dans les quelques numéros de 1919 que j’ai il est joint une grande carte très intéressante ,comme celle du réseau routier,du métropolitain de Paris ou encore de la France après le traité de Versailles.Dans ces numéros, il y a également une pub de la HP 10 qui est la première voiture produite par Citroën qui a fêté son centenaire l’année dernière.

Cordialement.

Patrick.

c est une reclame pour Michaud ca

En 1920, il y avait bien sûr la Tour Eiffel avec ses signaux horaires et sa météo quotidiennement en télégraphie sur ondes amorties, ainsi que de pluieures autres stations en télégraphie en Europe …

L’auditeur en ce temps là devait connaître le morse et la lecture au son.

L’auditeur (ou plutôt l’amateur), était émerveillé, d’entendre sur son poste à galène, des signaux peut-être incompréhensibles pour lui, dont le décodage n’était pas sa préoccupation première, mais qui représentaient à ses yeux un miracle de la technologie moderne, car venant de la tour Eiffel par le biais d’un courant invisible qui traversait toits murs et planchers, parvenait chez lui, dans son salon où il se délectait d’entendre ces « tic tic tac » venant de loin. Et cela lui suffisait. Comme quoi, le bonheur est une notion toute relative.

Cela nous paraît bien entendu puéril à notre époque, saturés que nous sommes, jusqu’à l’indigestion, d’émissions de radio et de télévision, mais imaginez à cette époque, le bonheur et la fierté de celui qui avait fabriqué de ses mains un « poste » à galène, avec trois composants reliés par des fils qui tenaient par des écrous et des rondelles, un long fil tendu entre la maison et un arbre dehors, et un morceau de fil de fer qui entourait la canalisation d’eau, et qui lui permettait d’écouter la mélodieuse et merveilleuse symphonie de tics et de tacs provenant de l’éther. Il avait l’impression d’être à l’avant garde de la technologie.

Avec l’apparition des premières émissions en radiophonie, alors là, ça a été vraiment un événement des plus extraordinaires, qui a dû certainement susciter de nombreuses vocations à l’époque.

Comme celui qui a eu la possibilité ou la chance d’ écouter en 1957 , en direct , et pas par une station de radio publique , le bip bip , du premier satellite artificiel , le SPUTNIK ! :wink:

image

les pubs anciennes , donc aussi pour la TSF, on en trouve également dans la revue hebdomadaire " l’ illustration " . J’ en ai quelques unes , mais pas des années 1920 , plutôt des années 1930

Quelques réclames dithyrambiques extraites de l’Almanach de l’Antenne 1927.


galènes haut parleur

modeste
prix

ON5WF

Un peu plus tardif, le n°1 de toute la radio dont le directeur était Aisberg !
Au sommaire :

  • Pages de gardes, publicités, carte des émetteurs, présentation Philips Miniwatt
  • Des vignettes pour recevoir de la documentation gratuitement (ça marche peut-être encore)
  • Les nouvelles lampes à grilles multiples
  • Les ondes ultra-courtes
  • Pas un sous ! Protestation contre une taxe sur la TSF.
  • Le fonctionnement du régulateur anti-fadingt
  • Le TR 1 amateur. Schéma complet d’un poste superhétérodyne avec anti-fading et silencieux.
  • Abaque universel L.C.R.F.
  • Les découplages
  • L’anti-parasites (sketche)
  • Le code couleur de la R.M.A. (Radio Manufacturers Association)
  • Super professionnel anti-fading à Hexode
  • Pliage et perçage d’un châssis pour poste moderne
  • Le junior II, récepteur simple, économique et de construction aisée
  • Publicité : le Superhexode 5 COMPI (technique Schaub)

Toute la radio
Un régal (je vous conseille l’article « pas un sous »).

Bonne soirée

P. Chour

Peut-être pas si émerveillé que ça, celui qui s’intéresse à la TSF est un citadin amateur « averti », il avait déjà précédemment eu un téléphone entre les mains, commencé çà voir la carriole à cheval remplacée par une automobiles, l’éclairage à gaz ou à pétrole, remplacé par la lumière électrique, etc.

Voire…!
Personnellement, je pense que celui qui s’amuse à écouter ça, est forcément émerveillé par le phénomène des communications sans fil à distance, car celui-ci est beaucoup plus spectaculaire que l’automobile, l’autocuiseur ou la machine à battre les oeufs en neige et même l’ampoule électrique qui sont arrivés progressivement dans la vie de tous les jours…
Sinon quel intérêt d’écouter les signaux horaires de la tour Eiffel ? Mieux vaut aller à la pêche. :thinking:

Je me base un peu sur mon expérience personnelle, car j’ai moi-même été véritablement émerveillé lorsque j’ai réalisé le premier montage de mon jeu électronique « Transtronic », et que j’ai pour la première fois, d’un poste que je venais de réaliser moi-même en assemblant quelques composants, entendu le speaker qui parlait dans l’écouteur.

Et on voit où ça mène ce genre d’émerveillement. A venir taper sur un clavier d’ordinateur 60 ans plus tard pour discuter de la radio dans un forum virtuel. :grin:
Cordialement :wink:

A ce sujet, voici ma dernière réalisation.
Non il ne s’agit pas d’un insecte mais d’un véritable récepteur (à mettre au GL) avec la complexité d’un préréglage automatique sur RTL en GO.
Le composant sous le 100 pF qui ressemble à une résistance 1/4 W est une petite self moulée.
Certes il faut y faut y brancher un casque, une antenne et une terre.
Il fonctionne très bien avec le neutre de la prise de courant comme antenne et la fiche terre comme prise de terre
Je vais mettre çà dans un combiné de téléphone avec la fiche idoine, et il suffira de brancher l’engin sur n’importe quelle prise de courant 2+T pour écouter les grosses têtes… ou la pub!
Je vais peut-être affiner l’accord sur 234 KHz en remplaçant le 100 picos par un ajustable, et aussi un condo en // sur l’écouteur.
Pour ceux qui n’auraient pas compris, je tiens le schéma à disposition!

PS: Tout de même, avec l’age, qu’est ce qu’on peut faire comme conneries! :smiley:

Ce petit récepteur me fait penser à un autre encore plus simple car il ne comporte en tout et pour tout qu’un seul et unique composant : une diode
Plus l’écouteur bien entendu.

Bien sûr il est apériodique. Il ne prend que la station locale la plus puissante. Devrait marcher pour RTL si pas trop loin.
PS j’ai écrit « neutre », mais il faut lire « antenne » bien entendu

C’est vrai! C’est le strict ou string minimum, mais quand même beaucoup moins performant.
En effet la seule fonction indispensable dans un récepteur est la « Détection » ; séparation de la fréquence BF de la fréquence HF.

Peut-être, en redressant une partie de l’énergie reçue sur l’antenne,tu pourrait en avoir assez pour alimenter un transistor pour profiter d’une écoute plus confortable. Il me semble que ça c’est déjà fait.

transistor ??? , c’est quoi cette horreur…… :smiling_imp: