Une idée de projet

Bonjour,

J’ai une petite idée de petit projet comme ça qui vient de germer en regardants mes 2 EM85 en rab’ !

Je suis fan de tout ce qui produis de la lumière ! et je suis aussi fan musique … ( Et autant dire que dans les expositions, biennale arts&sciences, etc … ( Par exemple; EXPERIMENTA ) quand des artistes utilisent lumières et son, action en fonction du son, etc … dans leurs création, la vous me perdez ! :joy: )

Alors voila, j’avais déjà fais un petit projet qui récupérait le son ambiant dans une pièce grâce à un électret + AOP, le son était traité par le µC qui utilisait l’algo de la transformation de Fourier pour avoir le spectre de mon signal découpé par tranche de fréquence. Grâce à ça, je pouvais identifier les tranches qui bougeaient le plus quand la musique était jouée dans la pièce ! et je fessais varier la couleurs de plusieurs leds RVB en fonction de ça ! L’effet que ça donnais était vraiment sympas !!!

Maintenant vous me voyez venir, je me demandais si il était possible de faire un système similaire en fessant varier la tension de la broche 1 de mes EM85 ?

Car dans ce petit projet, ce qui me bloque c’est :

  • L’alimentation en HT des tubes
  • La commande d’un tensions comprise entre -14v et 0v par mon µC

Pour l’alimentation en HT, j’aimerais utiliser des tubes également ! je dispose d’un EZ80 ou EZ81.

Je voulais savoir si, dans un premier temps, mon projet est réalisable dans le sens ou je ne risque pas de traumatiser mes EM85 à les faire bouger constamment !
Je voudrais aussi pouvoir apprendre à dimensionner mon alim HT en fonction de mes tubes ( Filtrage condo/self ? Valeurs de la HT en sortie de mon TA ? etc … )
Mais aussi avoir des pistes pour la commande de ma tension négative par mon µC ! (Régulateur de tensions + résistance à commande numérique ? DC/DC ? etc … )

Bonne journée,
Seb :slight_smile:

Voici un petit projet dont vous pouvez vous inspirer, malheureusement le site est en allemand mais la traduction automatique n’est pas horrible. Google Translate

Si vous ne comptez utiliser que deux lampes n’importe quel transfo de poste suffira, un œil magique ne consomme pas beaucoup en HT.
Pour le filtrage, étant donné que ce n’est pas un montage audio on peut se contenter d’un filtrage sommaire, un condensateur entre 16 et 50uf (maximum pour la EZ80) fera l’affaire. Si la HT est trop élevé (la EM85 demande 250v), une résistance chutrice bien dimensionné et le tour est joué :wink:

Du moment que les EM85 ont la bonne tension HT et filament il n’y a pas de soucis a les faire bouger, c’est même pour ça qu’elles sont faite.

Du moment que ne touche pas a la radio il y a aussi la possibilité d’utiliser une alimentation a découpage ajustable, 5€ sur ebay DC-DC 8-32V to 45V-390V Step-up Module ZVS High Voltage Capacitor Charge Board | eBay
En cas de pénurie d’oeils (yeux?) magiques les chinois vendent une misère des équivalent d’EM87 https://www.ebay.fr/itm/DC170-250V-Magic-Eye-Tube-6E2-EM84-VU-Meter-Audio-Level-Indicator-f-Amp-Signal/332659333948

Bonsoir.

Si çà peut t’aider, voici le crobard d’un bricolo que j’ai sur un petit ampli avec une EL84.
Cà fonctionne très bien, l’oeil varie au rythme de la musique.

Bonjour,

il n’y a aucun risque a faire “gigoter” en permanence les faisceaux d’un oeil magique !
(il n’y a aucune pièce mécanique en mouvement sujette a usure, ça ne fait que “faire danser des électrons” dans un tube sous vide !)

Pour les alimentations HT et filament : effectivement n’importe quel transfo de vieux poste de radio (ou d’électrophone valise , ils sont plus petits ) suivi d’une valve et de condos chimiques de filtrage fera l’affaire(Mais : Très important, bien s’assurer qu’il s’agit d’un transfo assurant l’isolement par rapport au secteur ! pas un autotransfo !)

Pour le signal négatif de grille : il faudra et il suffira d’amplifier suffisamment la BF pour obtenir une amplitude de l’ordre de 14V (avec un ampli opérationnel alimenté en +15/-15 V, et des résistances calculées pour donner un gain suffisant, ici de l’ordre de 20, le bon vieux 741 suffit …) et d’appliquer ce signal via un condensateur , une diode de détection , et des résistances , tel qu’indiqué sur le schéma (diode de détection monté cathode à la masse ) pour obtenir une tension négative, variable, sur la grille (c’est le principe de la détection de n’importe quel poste de radio AM )

sloup

Bonjour

Voici le schéma de commande d’un EM84 dans l’ampli de sono Philips EL6435 (140W)

On vient d’un enroulement de contre-réaction du transfo de sortie sur la résistance de 47 Ohms.

Pour rendre l’affichage de l’oeil plus ou moins “nerveux”, changer la valeur de C27…

oeil

J’ai adapté de modèle dans d’autres montages ou modifications, et cela fonctionne très bien.

Cordialement
Thierry

Bonjour,

effectivement, dans ce cas , on utilise un EM84 en tant que “vu-mètre” …et on peut se passer de préamplifier …Mais parce c’est un ampli de sono, et qu’on prélève le signal sur un enroulement du transfo de sortie , on peut se servir de l’enroulement de contre réaction, ou dans le cas d’un ampli qui n’a pas l’enroulement de contre réaction, on peut se servir du secondaire 4 ou 8 ohms destiné au haut-parleurs
(Ce signal n’a pas besoin d’être préamplifié car déjà amplifié par l’amplificateur !)

Dans le cas d’un montage basé sur un micro a electret et un µC, et devant réagir aux bruits sans liaison physique avec une sono , les signaux seront, forcément, bien plus faible …

Bien sur, Patrick… Ici je poste ceci comme idée, à expérimenter ! :slight_smile:

Bonsoir à tous!
Radioman 64 (Domi) avait déjà réalisé un tel montage d’oeil magique, ici un EM84.
Pas de difficultés…

Euh! Radioman 33.
Sorry.

Heu…Le second condo de filtrage a une drôle de capacité !! :grinning:

En effet, ce doit être 220 mF, une simple coquille!
Cordialement.

Je me doute ! Mais 220 µF, serait encore mieux ! Et je dirais même 22 plutôt que 220 !! Je ne vois pas l’intérêt d’une valeur si forte ?

Eh oui, vous avez sans doute raison. Je ne suis pas l’auteur du schéma!
Voir avec Domi du 33…
Cordialement.

Bonsoir,
Alors déjà merci pour toute vos réponses !!! :smiley:
J’ai plein de pistes à étudier grâce à vous ^^

En attendant, j’ai récupéré une vielle carcasse de radio, pas récupérable, tout les tubes cassées :disappointed_relieved: Mais le transfo et encore bon !!! Je vais donc commencé par faire la partie alimentation ! :slight_smile:

Après tout les tests de remise en route du transfo, j’ai du 6.3v pour les tubes ! (parfait !), du 5v (top pour alimenter mon µC ) et du 2 x 380v en HT ! (Tiens, petite question au passage, pk il y 2x 380 ? pratique pour avoir une HT de 760v, mais pas trop utile … si ? )

Ma question, comme je sais que la HT est très fragile, et que ma valve travaille, au max, à 350v et mes EM85 à 250v, est de savoir comment abaisser cette tension sans devoir débobiner le transfo … et pour avoir quelle tension au niveau de l’entrée de la valve pour avoir 250v en sortie (car il doit y avoir une variation de tension au niveau de la valve non ?) ? (J’imagine aussi que mes EM85 s’alimentent en HT redressée ?! )

Merci encore pour vos réponses :slight_smile:
Seb

Bonjour,

le 5v d’un transfo de radio ancienne est du 5v alternatif, et non stabilisé (il servais, simplement, à chauffer le filament de la valve redresseuse HT , ne pas espérer l’utiliser “brut” pour alimenter un µC ! ce dernier nécessite du 5V continu et stabilisé !)
…et le 2* 380V s’utilise avec une valve biplaque, dont les 2 plaques travaillent a tour de rôle (d’ou cet enroulement à point milieu ) cette valeur élevée de HT étais utilisé avec les haut-parleurs a excitation (l’excitation du haut parleur, en série sur la HT, faisais perdre au moins 100V voire plus … d’on nécessité d’avoir au départ une tension élevée !)

Pour obtenir une HT plus raisonnable (ici, 250V pour les tubes amplificateur et l’oeil EM85) , et sans HP à excitation (les HP à excitation ne se font plus, ils sont maintenant a aimant permanent) , il faudra chuter cette tension dans une grosse résistance bobinée en série sur la HT redressée, qui est ici la 680 ohms 5 watts et qu’il faudra probablement remplacer par une 1000 à 1500 ohms 10 watts …Ou 2 résistances en série sur chaque plaque de la valve avant redressement (avec l’inconvénient que ça va chauffer beaucoup, en pure perte , avec ces résistances… ) ou utiliser un transfo ayant un enroulement HT d’une tension moins élevé ( 2 x 250 à 280V )

l’anode et l’écran fluorescent d’un oeil magique s’aliment, en effet, sous une tension redressée filtrée (pas de l’alternatif) et ne devant pas dépasser une certaine valeur (en général, et comme ici , c’est 250V …) Noter qu’ une tension plus élevé ne le détruira pas immédiatement et brutalement (contrairement aux semiconducteurs ou, en général, une surtension ne pardonne pas) et que l’oeil , soumis a une HT trop élevée, éclairera plus fort … Mais durera bien moins longtemps ! (on utilise parfois l’astuce de suralimenter en HT un oeil magique devenu faible pour qu’il éclaire mieux, mais c’est une astuce provisoire et peu recommandable !)

Super ! merci pour ces infos ! :smiley:

Pour l’µC, je pensais redresser et stabiliser la tension, mais je risque d’avoir des pertes de tensions aussi ? (Donc avoir un µC en 3.3v plutôt ? )

Ok !
pour le HT ! je pense que je vais mettre 2 résistances chutrices alors ! et ça tombe bien, la EZ81 est une biplaque ! j’imagine qu’il me faut 2 x 500 à 725 R ?
( J’ai encore l’HP à excitation ! en très bon état lui, étrangement ! Sauf que … ahahah justement la bobine d’excitation est coupée ! et comme j’ai déjà refait une bobine d’exitation, heummmm enfin voila quoi ! ça en fait du fil :sweat_smile: Et puis, ça serait dommage de détruire un HP avec un membrane bien conservée :relaxed: )

Comment dimensionnez-vous les résistances ? :slight_smile:

Merci beaucoup pour le complément d’info ! :smile::smile::smile:

Bonjour,

De manière générale , les résistances se calcule en appliquant tout simplement la “loi d’ohms”
(ici R= U/ I avec U = tension en excédent a chuter, et I = intensité absorbée par le montage alimenté, notez que si on exprime cette instensité I en mA comme souvent en électronique, le calcul donner une résistance en kilo-ohms ! )

Un HP à excitation présente un intérêt dans le cas de restauration d’un vieux poste , mais ne présente, de nos jours, guère d’intérêt (a part pour collection, ou a titre d’objet didactique !) pour un projet de réalisation actuelle (qui utilisera, quasiment a coup sur, des HP modernes de 4 ou 8 ohms a aimant permanent, le HP “normal” rencontré partout dans les TV, les chaines hifi … ou en sono , si ce sont de gros HP ! )

1 J'aime

Ok :slight_smile: Bon, c’est la partie « courant » qui me manquait dans la formule … je ne sais pas combien « consommes » les tubes … (Faut que je trouve les datasheets, elles ne sont pas accessibles pour les non inscrit chez les voisins … :triumph: )

Oui ! effectivement ! J’avais justement un projet de restauration en attente car il me manquait un HP de 800R ! je le laisse de coter pour ce projet :slight_smile:

Okey, hum, alors … après avoir fait le montage de l’alimentation, en Sortie de ma valve j’ai 540v et j’ai l’impression que mon filaments chauffe trop ! ( La cathode devient rouge … ) pourtant c’est un tube en 6,3v … et quand il est branché, ma tentions de 6,3v chute à 0! J’ai pourtant bien vérifier mon montage … (est j’ai pris 2 résistance de 660R pour chaque anodes de ma valve )

Quesque j’ai mal fais ? :thinking:

Bonjour. Faites-nous d’abord le schéma de ce que vous avez réalisé ! La HT que vous indiquez est beaucoup trop forte ! Avez vous bien relié le point milieu du transfo à la masse, et pris la tension de sortie continue entre la masse et la cathode ?? Sans capa de filtrage, si votre transfo sort deux fois 380 v, vous devriez retrouver à peu prés 380v en sortie redressée. D’autre part, si votre chauffage tombe a zéro, il y a manifestement un probléme ( il s’agit d’une tension alternative de 6v) et dans ce cas, pas de chauffage, pas de HT redressée !! Schéma indispensable avant d’aller plus loin !!