Vidéo projeteur crt

Un petit bonjour

La technologie CRT a également équipé les premiers vidéoprojecteur (en poste fixe)
qui avait comme particularité de posséder 3 tubes un pour chaque couleur R.V.B.

Devant chaque écran, il y avait un jeux complet de lentilles qui fallait ajuster
mécaniquement, un peut comme la focale,mise au point netteté
(une par une, couleur par couleur) en fonction de la distance (projecteur écran)

Puis après, on fessai un réglage électronique en agissant sur les convergences de chaque tube avec une mire d installation interne a la machine

On réglé les lignes sur celui du milieu, puis on le laisser allumé
on affiné le réglage du tube de gauche en superposant les lignes, sur celui du milieu (en l’ allumant et l éteignant)
puis,on affiné le réglage du tube de droite, de la même façon (en l’ allumant et l éteignant)
puis on allumai les 3 tubes, le quadrillage sur la toile devait être bien blanc, sans bavure de couleurs . . .

On fessai donc une triangulation avec la mire interne, pour aligner parfaitement toutes les lignes sur l’ écran de projection

Tout cela dans le noir le plus complet car il n avais pas beaucoup de lumens

J ai toujours mon Sony 1031qm qui sommeille au garage, le même que ces photo d illustration qui proviennent du net

. . .

Bonne soirée a vous tous

bjr,
dans les années 76-84 j’ai travaillé pour des boites de nuit qui étaient équipées de ce genre de projecteur souvent fixés au plafond…
la qualité d’image était tres bonne !
j’y ai vu aussi les premiers « Umatic » magnétoscopes avec des grosses cassettes pro
tout cela servait à diffuser des clips ou des enregistrements de concerts faits dans la boite…
Bon souvenir car on avait les entrees gratos et les consos aussi…mais quand ça tombait en panne…il fallait y aller rapidos!

1 J'aime

Je ne me doutais pas qu’il y avait tant de réglages.
Très intéressant voyage dans le temps, merci !

1 J'aime

Bonjour
Et ça coûtait plus qu’un bras ces engins là !

1 J'aime

Il y avait les premières tv géantes bassées sur le même principe de fonctionnement

C été des meubles, ou les 3 tubes été installé verticalement, avec des jeux de miroirs spéciaux ( partie réfléchissante sur la vitre) en rétroprojection

Les premiers écrans plats presqu’aussi profonds que large . . .

Bonne journée à vous

1 J'aime

‹  ›'Et ça coûtait plus qu’un bras ces engins là !"""

Oui,je me souvient mon premier vidéo projecteur BARCO vendu à la Cogéma aux années 80 dans le 34 tout compris 50.000 francs…

Oui et le résultat ne m’a jamais convaincu :frowning: , image sombre, netteté laissant à désirer, à mon avis ça ne valait pas un bon tube cathodique ; sans parler de l’encombrement . Et s’il fallait l’emporter à l’atelier = une horreur !!

bonjour ,

oui le plus grand TRC a l’époque et qui pesait aussi lourd les 92 cm Philips ou Grundig qui tenaient la route questions pannes
ils offraient une image bien claire et contrastée par rapport aux vidéo rétro -projecteur avec trois tubes poussés à fond avec jeux de lentilles qu’il fallait nettoyer comme les verres de lunettes et que certains appareils n’avaient jamais vu cet entretien

entre le tube r ou v ou b et l’optique (qui me sert de loupe récup sur un Philips) quel était le nom du moins la nature du liquide huileux qui servait de refroidissement ?

C est le propylene glycol,
(appeller couramment glycol)

J en ai eu commandé a la pharmacie

Même qu y m’on regardé de travers quand je leurs ai dit que c été pour réparer mon vidéo projecteur :grinning:

bonsoir ,

merci et de ce pas je suis allé voir t° d’ébullition 188 °

et aussi trés employé en produit de beauté
bin alors sa sert aussi pour refaire une beauté au télé :grinning:

1 J'aime

Holà

On en mange également
(permets de mélanger l eau et l huile) merci les industriels

On en vapote aussi mélangé à de la glycérine . . .